Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

La Fête de l'agriculture s'organise

La Fête de l’Agriculture aura lieu le dimanche 28 août 2016, de 10 h à 17 h, à Cagny (14). L’occasion de se retrouver entre agriculteurs et de communiquer sur le monde rural auprès du grand public.

Édouard Lebrun, président du Canton de Bourguebus, Antoine Vandemeesch, vice-président du Canton de Bourguebus et Julien Aubrée, agriculteur sur le Canton de Bourguebus préparent la Fête de l’Agriculture édition 2016, le 28 août, à Cagny, près de Caen.
Édouard Lebrun, président du Canton de Bourguebus, Antoine Vandemeesch, vice-président du Canton de Bourguebus et Julien Aubrée, agriculteur sur le Canton de Bourguebus préparent la Fête de l’Agriculture édition 2016, le 28 août, à Cagny, près de Caen.
© ED

Comme chaque année, les Jeunes Agriculteurs du Calvados organisent la Fête de l’Agriculture. L’édition 2016 est confiée aux JA du canton de Bourguebus. La journée festive se déroulera à Cagny, près de Caen, sur une parcelle parallèle à la route départementale 228. La journée a pour but de créer un lien entre agriculteurs du département via des compétitions amicales. Mais aussi entre les agriculteurs et le grand public qui découvre le métier. Cette année, le sponsor officiel de la Fête de l’Agriculture ne pouvait être autre que Saint Louis Sucre. L’usine se trouve à Cagny.

Une journée riche en animation

Tout au long de la journée, les spectateurs pourront assister à de nombreuses animations : La finale départementale de labour, le cultissime « moiss’batt cross », ou encore la Messe des laboureurs. Des animations ponctuelles auront lieu durant la journée, comme la course d’obstacles «Mini Audacieuse». C’est une boucle de deux kilomètres, avec une quinzaine d’obstacles à franchir. La course est ouverte aux petits comme aux grands, permettant aux parents de courir en même temps que leurs enfants. Les obstacles pourront être contournés et les participants pourront faire la course autant de fois qu’ils le veulent, l’important étant de s’amuser ! Départ toutes les 30 minutes. Cette année, le thème de la Fête de l’Agriculture est le lin et la betterave. L’historique de ces cultures sera retracé grâce à une exposition de matériel, du plus ancien au plus récent. L’occasion de se remémorer des souvenirs ou d’expliquer aux plus jeunes, la manière de travailler des générations d’avant.

Communiquer sur le monde rural

Les JA utilisent pleinement cette journée pour montrer une image positive de l’agriculture. « C’est l’occasion de passer un moment convivial tout en expliquant notre métier qui associe la modernité des techniques de production et le respect d’un terroir et d’un territoire », affirme Edouard Lebrun, président du canton de Bourguebus. Les visiteurs pourront aussi rencontrer les Organisations Professionnelles Agricoles (OPA), présentes sur les stands toute la journée, afin d’expliquer leurs rôles. Cette journée est chaque année un succès, rassemblant en moyenne entre 3000 et 4000 personnes. Les JA du Calvados et du Canton de Bourguebus espèrent bien que cette édition ne déroge pas à la règle.

Restauration sur place

Pour la première fois, Les JA du Calvados et de Bourguebus proposeront deux types de restaurations. La première sera traditionnelle, un repas du terroir avec des produits frais et locaux. Un menu adulte et un menu enfant seront proposés. Cependant, cette année, il faut impérativement réserver avant le 28 aout pour partager ce repas normand. Pour les autres, une restauration rapide avec des sandwichs à base de saucisses frites sera mise à disposition. Les JA du Calvados et de Bouguébus vous attendent nombreux !


Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
En attendant les JO, Éric Delaunay tire les corvidés
Dans le département, la pression corvidés se fait sentir. Pour y remédier, le tir est autorisé, même en période de confinement. À…
Publicité