Aller au contenu principal

Au lycée agricole public Saint-Lo Thère
La filière agroalimentaire peine à recruter

Au lycée Saint-Lo Thère, la rentrée a sonné pour les 280 lycéens et 215 apprentis. Des effectifs en recul mais la problématique porte surtout la filière agroalimentaire qui peine à recruter des jeunes. Chris Van Vaerenbergh, directeur régional adjoint de la DRAAF, s’est déplacé le 6 septembre pour échanger avec les équipes pédagogiques.

C’est à l’Enil (école nationale des industries laitières) de Saint-Lô que le directeur adjoint de la Draaf, Chris Van Vaerenbergh, a fait étape dans son parcours de rentrée pour faire le point avec les équipes sur les formations dispensées, les projets ou encore les problématiques à résoudre.
© Sandrine Bossière

Le BTSA Anabiotec (analyses biologiques et biotechnologiques) qui conduit les jeunes vers des postes de techniciens supérieur de laboratoires dans les domaines biologiques, médicaux, vétérinaires, agronomiques, dans les industries agroalimentaires et chimiques et dans l’environnement n’ouvrira pas cette année faute de candidats. C’est le constat dressé par Samuel Pessault, directeur par intérim à Chris Van Vaerenbergh, directeur régional adjoint de la Draaf (direction régionale de l’alimentation, l’agriculture et la forêt), autorité académique pour l’enseignement agricole le 6 septembre dernier.  Et pourtant, les entreprises agroalimentaires restent très présentes en Normandie. « Les entreprises n’ont pas besoin de jeunes formés, de jeunes techniciens. Ellesles forment très souvent en interne sur des postes spécifiques », débute Samuel Pessault. Clairement, l’agroalimentaire n’attire pas les jeunes. « C’est assez récurrent.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Pascal Le Brun a été entendu par les adhérents des sections lait de la FDSEA et JA, représentées par Ludovic Blin, Edouard Cuquemelle et Luc Chardine.
FDSEA et JA interpellent Pascal Le Brun d'Agrial
Le 11 avril dernier, une cinquantaine d'adhérents des sections lait de la FDSEA et des JA ont rencontré Pascal Le Brun d'…
Ghislain Huette (à gauche) et Armand Prod'Homme (à droite)
"JA61, c'est avant tout une équipe"
La relève est assurée. Le lundi 15 avril 2024, Armand Prod'Homme et Ghislain Huette ont été nommés coprésidents du syndicat des…
Philippe Chesnay cultive sur 54 ha en bio du colza, de l'avoine et du trèfle principalement.
Aides de la PAC : ça ne passe toujours pas
Philippe Chesnay, agriculteur en grandes cultures, est toujours en attente d'une aide de 300 euros, qui devait lui être versée…
A Bretteville-sur-Ay, Charlène et Thomas Lebreuilly, maraichers bio, ont échangé avec le premier ministre, Gabriel Attal, en présence des responsables agricoles de la Manche.
Gabriel Attal, Premier ministre dans la Manche : "L'agriculture est une force et une chance"
Le Premier ministre, Gabriel Attal, s'est déplacé dans la Manche, samedi 27 avril, en débutant par la Foire aux bulots de…
Un projet de voie verte a été porté à connaissance d'exploitants de la Vallée de la Touques, ce qui inquiète l'association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, zone inondable.
Vallée de la Touques, dans le Calvados : bientôt des cyclistes dans les champs ?
L'Association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, dans le Calvados, est sur le pied…
Le festival de l'élevage revient à l'hippodrome de Vire vendredi 31 mai et samedi 1er juin 2024.
Festival de l'élevage 2024 à Vire : "le concours phare" des Prim'Holsteins en Normandie
La ville de Vire, dans le Calvados, va de nouveau accueillir son festival de l'élevage, vendredi 31 mai et samedi 1er juin…
Publicité