Aller au contenu principal

Au lycée agricole public Saint-Lo Thère
La filière agroalimentaire peine à recruter

Au lycée Saint-Lo Thère, la rentrée a sonné pour les 280 lycéens et 215 apprentis. Des effectifs en recul mais la problématique porte surtout la filière agroalimentaire qui peine à recruter des jeunes. Chris Van Vaerenbergh, directeur régional adjoint de la DRAAF, s’est déplacé le 6 septembre pour échanger avec les équipes pédagogiques.

C’est à l’Enil (école nationale des industries laitières) de Saint-Lô que le directeur adjoint de la Draaf, Chris Van Vaerenbergh, a fait étape dans son parcours de rentrée pour faire le point avec les équipes sur les formations dispensées, les projets ou encore les problématiques à résoudre.
© Sandrine Bossière

Le BTSA Anabiotec (analyses biologiques et biotechnologiques) qui conduit les jeunes vers des postes de techniciens supérieur de laboratoires dans les domaines biologiques, médicaux, vétérinaires, agronomiques, dans les industries agroalimentaires et chimiques et dans l’environnement n’ouvrira pas cette année faute de candidats. C’est le constat dressé par Samuel Pessault, directeur par intérim à Chris Van Vaerenbergh, directeur régional adjoint de la Draaf (direction régionale de l’alimentation, l’agriculture et la forêt), autorité académique pour l’enseignement agricole le 6 septembre dernier.  Et pourtant, les entreprises agroalimentaires restent très présentes en Normandie. « Les entreprises n’ont pas besoin de jeunes formés, de jeunes techniciens. Ellesles forment très souvent en interne sur des postes spécifiques », débute Samuel Pessault. Clairement, l’agroalimentaire n’attire pas les jeunes. « C’est assez récurrent.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

[LES GAGNANTS DU JOUR] Race Blanc bleu : deux éleveurs normands se démarquent
Jeudi 29 février 2024, le concours général agricole de race Blanc bleu s'est déroulé sur le ring de présentation du hall 1 du…
La SCA normande mise à l’arrêt forcé par les agriculteurs à Lisieux
Lundi 29 janvier 2024, sous l’impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, la profession s’est mobilisée pour bloquer la SCA…
[CÔTÉ JEUNES] TIEA 2024 : Le lycée agricole de Sées repart avec la médaille d'or
Cinq établissements normands ont fait le déplacement à Paris, pour participer au Trophée international de l’enseignement agricole…
Lucie Lesieur, heureuse éleveuse de Salers
À Rônai, dans l'Orne en Normandie, Lucie Lesieur s'épanouit enfin à la ferme. Après une formation en commerce, elle décide, alors…
[NEWS DU SALON] Grande championne, Hamada renouvelle l'exploit
Et un, et deux victoires à Paris pour Hamada, une Normande, jugée exceptionnelle par le juge, Charles Delalande le jour du…
[EN VIDEO] La Normande devient la star du Salon international de l'agriculture 2024
Sur les billets d'entrée, ou encore sur les affiches, dans le métro, la Normande sera à l'honneur pour la 60e édition du Salon…
Publicité