Aller au contenu principal

Covid-19
La filière horticole appelle aux bonnes idées pour l'après Covid-19

La plupart des horticulteurs réalisent 50 à 70 % de leur chiffre d'affaires de mi-mars à fin mai. « Il faudra redémarrer au quart de tour », prévient la filière.

© CRAN

« Les portes ouvertes Végétal en fête étaient programmées sur cinq week-ends, du samedi 28 mars au samedi 25 avril. Compte tenu de la situation actuelle, nous annulons les deux points presse prévus la semaine prochaine sur les exploitations de chez Pierre-Antoine Flutre, Virginie et Sébastien Lesellier. Les trois premières dates du végétal en fête semblent très compromises. Et pour les deux autres, nous n'avons pas de réponses », informe Françoise Philippe, chargée de mission Horticulture au pôle filière de la Cran.

Concernant la filière horticole normande, Pierre-Antoine Flutre, président de la FNPHP Normandie, a alerté plusieurs interlocuteurs, dont Clotilde Eudier à la Région. De mi-mars à fin mai, c'est la pleine période de production et de vente : la plupart des horticulteurs réalisent 50 à 70 % de leur chiffre d'affaires. « Il faudra redémarrer au quart de tour. »

« En attendant, nous mettons toute la communication prévue en attente. Avec les réseaux sociaux et internet, nous pouvons très vite réagir et communiquer : passer des messages sur la production régionale, apporter des modifications de dates, de lieux dès que le confinement sera terminé. À la sortie de cette crise sanitaire, des actions pour relancer le marché horticole, au plus vite, seront nécessaires et pour toutes les entreprises. Comment pourrons-nous relancer la saison ? Les bonnes idées sont les bienvenues. Nous restons à votre disposition pour échanger. »

Contact :

Françoise Philippe, chargée de mission horticulture à la Cran, tél. 06 78 03 49 92.

francoise.philippe@normandie.chambagri.fr

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

KATRINE LECORNU - MARQUE GRAND FERMAGE - AGRIAL
Marque Grand Fermage : « on veut donner une image crédible et vraie de notre profession »
Katrine Lecornu est éleveuse à Nonant, dans le Bessin (14). Depuis deux ans, elle travaille avec l’équipe marketing d’Agrial sur…
Blandine Julienne, JA 61
Blandine Julienne : " J’aime gérer le relationnel et le terrain "
Blandine Julienne est installée en lait et cultures avec son conjoint Vivien à Bizou, dans le secteur de Longy-au-Perche. D’une…
ANNE MARIE DENIS PRESIDENTE FRSEA
" Forger un syndicat régional moteur d’une agriculture multiple "
Rencontre avec l’Ornaise Anne-Marie Denis, présidente de la Fdsea 61 et désormais de la Frsea Normandie. Une femme de caractère,…
JULIEN DENORMANDIE
Julien Denormandie : « Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens »
« Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens », souligne le ministre de l’Agriculture avant d’ajouter…
COOPERATIVE CREULLY ESSAI CULTURE POMMES DE TERRE
La Coop de Creully plante le cadre des pommes de terre industrielles
La Coopérative de Creully teste avec une vingtaine d’agriculteurs la production de pommes de terre industrielles. Près de 150 ha…
Jennifer Morin, agricultrice
Jennifer Morin, « mieux vaut avoir le caractère bien trempé »
À Larchamp, commune nouvelle de Tinchebray-Bocage (61), Jennifer Morin est installée avec son mari en lait. Non issue du milieu…
Publicité