Aller au contenu principal
Font Size

La FDSEA et les JA sur le marché de Cherbourg
La foule au rendez-vous des éleveurs

Les viandes porcine et bovine ont été mises à l’honneur, samedi matin, par une dizaine de producteurs FDSEA-JA sur le marché de Cherbourg. Barbecue d’un côté, découpe de l’autre et enfin distribution auprès des consommateurs pour leur faire comprendre une chose simple : « Les paysans ne font pas la vie chère ».

Les producteurs de porcs ont perdu sur 2008, 450 euros en moyenne par jour pour un atelier moyen de 200 truies. Pour la viande bovine, les réformes d’origine laitière atteignent péniblement 2 euros le kilo soit une perte sèche de 350/400 euros par animal »
Les producteurs de porcs ont perdu sur 2008, 450 euros en moyenne par jour pour un atelier moyen de 200 truies. Pour la viande bovine, les réformes d’origine laitière atteignent péniblement 2 euros le kilo soit une perte sèche de 350/400 euros par animal »
© ec

Durant toute la matinée, nos producteurs ont donc circulé parmi les étals, en abordant les badauds, pour leur proposer de goûter de la viande bovine ou porcine distribuée dans de petites assiettes. « Nous voulons faire passer des messages » expliquent de concert Denis Gallet, secrétaire général adjoint FDSEA et Florence Mazier. responsable de la commission Agricultrices 50. « Tout d’abord, que nous sommes loin de rouler sur l’or. Les producteurs de porcs ont perdu sur 2008, 450 euros en moyenne par jour pour un atelier moyen de 200 truies. Pour la viande bovine, les réformes d’origine laitière atteignent péniblement 2 euros le kilo soit une perte sèche de 350/400 euros par animal ». Et d’expliquer au consommateur qu’il ne profite en aucun cas des baisses de prix à la production. « Cependant, il faut privilégier les viandes françaises pour une simple et bonne raison, leur  traçabilité exemplaire ». 

La suite dans votre édition de ce jeudi 22 janvier

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
(VIDEO) Une Lexion à tapis semi-chenillée dans le Bocage
À Villy-Bocage dans le Calvados, Thierry Bossuyt tourne avec la nouvelle Lexion 7700 qu’il a achetée en commun avec son frère.…
MC DO CONTRAT
Contrat McDo : « Je connais le prix, quelle que soit la date de sortie »
Romaric, Bernard et Françoise Anquetil élèvent des Prim’Holstein à Saint-Jean-des-Champs (50). Depuis 2007, les jeunes bovins…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
incendie
Toujours plus chaud, l’été normand s’enflamme
Face à l’augmentation du nombre d’incendies, la vigilance portée aux facteurs de risques liés aux travaux d’été doit être…
FDSEA 61 - Betterave jaunisse
(EN IMAGES) FDSEA et JA alertent: « le virus est partout »
Lundi 3 août, les JA et la FDSEA ont invité les responsables politiques ornais et la presse en bout de champ, à Aunou-sur-Orne.…
Publicité