Aller au contenu principal

Festival régional de l'Agriculture Biologique
La foule malgré la pluie

Sous un ciel mi-figue, mi-raisin, le festival de l'agriculture biologique, se tenant ce week-end, à Hauteville la Guichard (Manche) n'a pas loupé son rendez-vous avec les visiteurs.

Beaucoup de monde, ce samedi, à Hauteville la Guichard, près de Coutances
Beaucoup de monde, ce samedi, à Hauteville la Guichard, près de Coutances
© E.C.
L’agriculture biologique n’a pas loupé son rendez-vous annuel. Si à l’heure où nous mettions sous presse aucun chiffre n’était disponible, plusieurs milliers de personnes ont pris la route de Hauteville la Guichard (Manche) le week-end dernier. Signe incontestable d’un intérêt de la part des consommateurs mais aussi des agriculteurs conventionnels. Essais végétaux Satisfecit donc pour toute l’équipe du Grab, son président, Loïc Duclouet en tête, pour une manifestation tout de même gâchée, du moins le dimanche, par la pluie. Lors de l’inauguration, samedi, François Pignon, président du GAB 50, a fait les honneurs de la “bio” aux élus présents, conseillers généraux, régionaux et représentants d’OPA. A noter que la logistique cette année était vraiment au point ainsi que le concept de la fête. Dès l’entrée, le visiteur prenait connaissance avec les essais végétaux ou encore les matériels de culture. Plus bas, inévitable, le déchiquetage du bois en plaquettes pour la combustion. Placée sous le signe de l’avenir, donc des enfants, la fête de la “bio” leur faisait la part belle avec de nombreuses animations comme la chasse aux papillons. Conférences Beaucoup plus sérieux, le stand de “Greenpeace” où une imposante délégation expliquait leur vision du futur EPR de Flamanville et de la ligne THT. De l’autre côté, c’était le village des commerçants bio où voisinaient vins et semences “verts”. Au niveau des conférences, celle de Valérie Retaillaud, psychologue EPE”, a permis de cerner les grandes lignes d’un thème plutôt vaste, “que transmettons-nous à nos enfants”. Comme à toute manifestation, il fallait un invité “vedette”. Cette année, Albert Jacquard, philosophe et humaniste, avait fait le déplacement. Ce généticien a expose sa vision du monde face à la gravité des problèmes que rencontre aujourd’hui l’humanité entière. Concrètement, Albert Jacquard consacre l’essentiel de sa réflexion à la diffusion des savoirs qui favorisent l’évolution de la conscience collective. Combattant les préjugés, il tente de communiquer l’urgente nécessité de modifier les valeurs et lescomportements par rapport à la vie sur Terre. Près de 1500 personnes ont d’ailleurs suivi avec enthousiasme son exposé.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

L'abattoir ex-AIM renaît et abatterait jusqu’à 66 000 T de porc par an
L’avenir du site de l’abattoir de Sainte-Cécile s’écrit avec la Boucherie Saint-Michel, créée par Virginie Allaire-Arrivé et…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler près de Sées
Mercredi 21 avril 2021, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds, dans l'Orne, est…
Inquiétude dans le Bessin après l’annonce d’un septième cas de tuberculose bovine
Les éleveurs du Bessin ont été invités à une réunion d’information sur la tuberculose bovine après la découverte d’un cas en…
BLAIREAU
Tuberculose bovine : la préfète signe l’arrêté de régulation des blaireaux
Mercredi 7 avril 2021, la préfète de l’Orne Françoise Tahéri a signé l’arrêté ordonnant les prélèvements de blaireaux dans les…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler à Belfonds
Mercredi 21 avril, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds (61), est décédé…
COOP LIN VILLONS LES BUISSONS
La Coop lin de Villons-les-Buissons compte sur deux nouvelles lignes de teillage
Désormais propriétaire des locaux de l’ex Agire (Centre d’Insémination artificielle) à Saint-Manvieu-Norrey, la coop lin de…
Publicité