Aller au contenu principal

Festival régional de l'Agriculture Biologique
La foule malgré la pluie

Sous un ciel mi-figue, mi-raisin, le festival de l'agriculture biologique, se tenant ce week-end, à Hauteville la Guichard (Manche) n'a pas loupé son rendez-vous avec les visiteurs.

Beaucoup de monde, ce samedi, à Hauteville la Guichard, près de Coutances
Beaucoup de monde, ce samedi, à Hauteville la Guichard, près de Coutances
© E.C.
L’agriculture biologique n’a pas loupé son rendez-vous annuel. Si à l’heure où nous mettions sous presse aucun chiffre n’était disponible, plusieurs milliers de personnes ont pris la route de Hauteville la Guichard (Manche) le week-end dernier. Signe incontestable d’un intérêt de la part des consommateurs mais aussi des agriculteurs conventionnels. Essais végétaux Satisfecit donc pour toute l’équipe du Grab, son président, Loïc Duclouet en tête, pour une manifestation tout de même gâchée, du moins le dimanche, par la pluie. Lors de l’inauguration, samedi, François Pignon, président du GAB 50, a fait les honneurs de la “bio” aux élus présents, conseillers généraux, régionaux et représentants d’OPA. A noter que la logistique cette année était vraiment au point ainsi que le concept de la fête. Dès l’entrée, le visiteur prenait connaissance avec les essais végétaux ou encore les matériels de culture. Plus bas, inévitable, le déchiquetage du bois en plaquettes pour la combustion. Placée sous le signe de l’avenir, donc des enfants, la fête de la “bio” leur faisait la part belle avec de nombreuses animations comme la chasse aux papillons. Conférences Beaucoup plus sérieux, le stand de “Greenpeace” où une imposante délégation expliquait leur vision du futur EPR de Flamanville et de la ligne THT. De l’autre côté, c’était le village des commerçants bio où voisinaient vins et semences “verts”. Au niveau des conférences, celle de Valérie Retaillaud, psychologue EPE”, a permis de cerner les grandes lignes d’un thème plutôt vaste, “que transmettons-nous à nos enfants”. Comme à toute manifestation, il fallait un invité “vedette”. Cette année, Albert Jacquard, philosophe et humaniste, avait fait le déplacement. Ce généticien a expose sa vision du monde face à la gravité des problèmes que rencontre aujourd’hui l’humanité entière. Concrètement, Albert Jacquard consacre l’essentiel de sa réflexion à la diffusion des savoirs qui favorisent l’évolution de la conscience collective. Combattant les préjugés, il tente de communiquer l’urgente nécessité de modifier les valeurs et lescomportements par rapport à la vie sur Terre. Près de 1500 personnes ont d’ailleurs suivi avec enthousiasme son exposé.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

TUBERCULOSE BOVINE
Tuberculose bovine : quatre cas confirmés dans le Calvados
Le Groupement de défense sanitaire confirme, ce mardi 23 février 2020, la détection de quatre cas de tuberculose bovine. Plus de…
Un liniculteur utopiste
Depuis 2017, l’association Lin et Chanvre bio (LCBio) déploie des essais de chanvre en Normandie. Un des objectifs est de créer…
Graindorge, bâtiments de la future fromagerie
Graindorge mise sur le camembert AOP fermier et bio
La fromagerie Le Clos de Beaumoncel est en cours de finalisation à Camembert (61). Fruit d’un partenariat entre E. Graindorge et…
ETA GIFFARD - EPANDAGE
Terra Variant 585 cherche hectares où s’épandre
À l’automne, Denis Giffard, entrepreneur de travaux agricoles à Tournebu (14), a troqué l’une de ses arracheuses intégrales à…
ORNE - CERTIFICATION HVE
HVE : le label met un pied dans l’Orne
La Chambre d’agriculture de Normandie a invité les agriculteurs à s’informer sur le label HVE au cours de trois réunions dans l’…
Le GDS 14 élit son nouveau président
Lors de son assemblée générale, le Groupement départemental sanitaire du Calvados a renouvelé son bureau. Alain Legentil,…
Publicité