Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Nuisibles
La FREDON part en chasse

La FDSEA du Calvados milite pour une lutte efficace contre les nuisibles. Deux réunions ont déjà été organisées avec la FREDON. Une dernière est programmée le jeudi 22 décembre.

Un état des lieux est programmé avant la mise en place d’une lutte collective. Principales cibles : étourneaux, corbeaux ou ragondins. (FDGDON 61)
Un état des lieux est programmé avant la mise en place d’une lutte collective. Principales cibles : étourneaux, corbeaux ou ragondins. (FDGDON 61)
© (FDGDON 61)
Pigeons, étourneaux, corbeaux, ragondins…les dégâts occasionnés par les rongeurs aquatiques mais aussi par les oiseaux déprédateurs sont un souci croissant pour les exploitants agricoles. Les nuisances sont multiples : érosion des berges par les rongeurs, dégâts conséquents dans les parcelles de blé et dans les élevages dans lesquels les oiseaux viennent s’alimenter d’ensilage le rendant impropres à la consommation.

Des règles à connaitre
La FDSEA a souhaité apporter dans un premier temps toute l’information nécessaire pour lutter efficacement et réglementairement contre ces espèces. “Nous avons fait appel à la FREDON, Fédération régionale de Défense contre les Organisme Nuisibles” indique Patrice Lepainteur, président de la FDSEA. David Philippard, directeur de la Fredon est venu présenter les règles de chasses, de piégeages ou d’effarouchement. Entre les espèces protégés comme le choucas des tours, les espèces classés nuisibles au titre du code rural et celles au titre du code de l’environnement, il y a des règles à connaitre avant de mettre en place une lutte.

Recenser vos dégâts !
La meilleure solution à cette problématique passe par une diminution significative des populations à l’origine des dommages. “Les possibilités de luttes existent, mais celles-ci seront d’autant plus efficace si elles sont collectives”, a rappelé Sébastien Debieu, secrétaire générale de la FDSEA. Un état des lieux des dégâts doit d’abord être fait sur le département. “Nous vous invitons à prendre contact dès maintenant avec la FDSEA pour nous tenir informer des dommages sur votre exploitation, que ce soit par le ragondin, le corbeaux ou le sanglier ou autres…

Une prochaine réunion aura lieu le jeudi 22 décembre à 20H30, salle Plaine à Colombelles. Contacter la FDSEA au 02.31.70.88.30.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Ludovic Blin Président de la section laitière régionale de la FRSEA Normandie “ Et maintenant ? ”
A l’heure où le déconfinement s’organise progressivement sur le territoire français, le secteur laitier dresse un premier bilan…
En attendant les JO, Éric Delaunay tire les corvidés
Dans le département, la pression corvidés se fait sentir. Pour y remédier, le tir est autorisé, même en période de confinement. À…
Publicité