Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

La FRSEA de Normandie s’engage en faveur de l’emploi agricole

lll Dans le cadre de la refonte de sa politique, le Conseil Régional a décidé en 2016 de procéder à la signature de contrats d’objectifs avec des partenaires selon leurs domaines de compétences.


L’axe 4 de sa politique concerne la gestion prévisionnelle des emplois dans le secteur de la production agricole. Il est doté d’un budget de 1,5 million d’euros sur 3 ans.
Il associe de nombreux partenaires : Activ’emploi, l’ARIP (interprofession porcine), l’Association des salariés agricoles, Avi Normandie (interprofession avicole), la Chambre Régionale d’Agriculture de Normandie, la Fédération Régionale des CUMA, la FRSEA, le Groupement des Employeurs Agricoles du Calvados, les Jeunes Agriculteurs, le Service de remplacement Normandie, Terres de métiers et l’UNEP (entrepreneurs du paysage).
5 types d’actions sont menées : la mise en place d’un observatoire des métiers des emplois et des compétences, la promotion des métiers, le développement de la formation professionnelle continue, l’animation d’une bourse de l’emploi régionale, le développement de l’emploi partagé.

La répartition des crédits
sur 3 ans est la suivante :
Activ’emploi : 39 819
ANEFA: 397 479
ARIP : 20 661
ASAVPA :165 287
AVI Normandie : 31 500
Chambre régionale d’agriculture : 128 621
FRCUMA : 86 000
FRSEA : 456 441
Groupement d’Employeurs
du Calvados : 10 000
Jeunes Agriculteurs : 29 048
Service de remplacement :
52 800
Terres de Métier : 80 600
Total : 1 498 256
Dans ce cadre, la FRSEA de Normandie a proposé de s’inscrire dans les actions suivantes :

● Contribuer à un observatoire des métiers, des emplois et des compétences qui permettra d’ajuster les offres de formations aux besoins des entreprises présentes sur le territoire et d’anticiper les évolutions à venir. En tant que syndicat d’employeurs, la FRSEA procède à des enquêtes qui enrichiront les données statistiques collectées par ailleurs.

● Animer la bourse régionale de l’emploi agricole pour recenser les offres et les demandes d’emploi et orienter les demandeurs. La FRSEA déploie d’un outil unique de recensement des offres et des demandes d’emploi dans les cinq départements. Cet outil est animé par les FDSEA de la région et l’association des salariés agricoles de Seine-Maritime.
● Promouvoir les métiers de l’agriculture et leur image pour attirer de nouveaux candidats à des postes de salariés dans les exploitations. Il s’agit de mener des actions de communication en direction des jeunes, des demandeurs d’emplois et des prescripteurs de l’orientation scolaire (conseillers d’orientation, enseignants…) et de l’emploi (missions locales, pôle Emploi…) pour les orienter vers le secteur de la production agricole. Le coût de ces actions est de 588 000 €.

Le Conseil Régional prend en charge 78% de la dépense, la FRSEA la charge restante de 132 000€.

La représentativité des employeurs en agriculture
La représentativité des syndicats d’employeurs a été codifiée par la loi du 5 mars 2014. Elle prévoit l’obligation de démontrer l’adhésion d’au moins 8% des employeurs de son secteur d’activité. Dans le secteur de la production agricole, seule la FNSEA a été reconnue « représentative des employeurs » par l’arrêté du 26 juillet 2017. En Normandie, les FDSEA emploient 12 collaborateurs affectés à des missions de conseil aux employeurs et à la promotion des métiers de la production agricole.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
John Deere : le premier 8R sur les routes du pays d’Auge
Les établissement Ruaux ont vendu et livré le premier tracteur John Deere 8R/370 en Normandie. Visite complète au champ.
MARC BUON ET SA FILLE JULIE
Marc revit et fait sa rééducation en allant voir ses vaches
Agriculteur à Loucelles, ancien président de la FDSEA du Calvados et ancien vice-président de la Safer Normandie, Marc Buon est…
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
Publicité