Aller au contenu principal

Amélis
La génomique se joue à l'international

« La génétique n’a plus de nationalité. Par un jeu d’alliance entre structures va s’élargir le champ de la sélection ». Jean-Luc Guérin, directeur d’Amélis n’y va pas avec le dos de la cuillère mais carrément à la louche lorsqu’il s’agit de prospectives concernant la première coop de France en service génétique. Du côté du conseil d’administration, qui a d’ailleurs entériné cette politique, on approuve des deux mains, président en tête. Les objectifs déclarés d’Amélis, développés jeudi dernier lors de l’AG se déroulant à Avranches (Manche) sont basés sur une phrase du naturaliste Charles Darwin, « ce n’est pas l’espèce la plus forte, ni la plus intelligente, qui survit mais celle qui s’adapte au changement ».

Jean Yves Le Damany, président d’Amélis, « l’un des défis de la coopérative ? Répondre à une individualisation du service à l’éleveur ».
Jean Yves Le Damany, président d’Amélis, « l’un des défis de la coopérative ? Répondre à une individualisation du service à l’éleveur ».
© EC

En prélude à cette ag, les chiffres 2009 annoncés sont dans le rouge. « Logique » répond le président Jean-Yves Le Damany, « nous portons le poids de réorganisation après fusion mais aussi celui d’une année 2009 en baisse sur les IA pour toutes les unités françaises». Chiffres confirmés par Jean-Luc Guérin, « le chiffre d’affaires chute de 1,1 million d’euro ; l’impact de la nouvelle tarification a coûté 300 000 euros et la surcharge génomique/testage 450 000 euros ». Par ailleurs Amélis a autofinancé ses investissements. A la clé, un résultat net à moins 2 millions 580 000 euros.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

AUTORISATION CHASSE 61
Feu vert à la chasse dans l’Orne
Jeudi 5 novembre, la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage était en réunion extraordinaire. Malgré le…
SOJA NORMAND MOISSON
Le potentiel du soja prend racine
Au printemps, des éleveurs adhérents à l’OP des 3 Vallées (Danone) et des cultivateurs ont semé 29 ha de soja, en partenariat…
SCoT Caen métropole
Le futur visage de la métropole de Caen
Le nouveau SCoT de Caen métropole réduit la possibilité d’urbaniser les terres agricoles et naturelles. Une enveloppe foncière…
Pascal Desvages et Stéphane Carel Président et directeur de la coopérative de Creully (14).
Coopérative de Creully (14) : " Nos choix stratégiques sont confortés "
Malgré la crise sanitaire et autre perturbateur conjoncturel et structurel, la coopérative de Creully (14), qui tient son…
LIN ET COVID
Le lin : une filière d’excellence à l’épreuve de la Covid
80% de la production mondiale de fibre de lin teillé est d’origine européenne et la France en est le leader mondial. Outre leur…
pressoir lycée agricole Sées
Au lycée de Sées, on presse beaucoup pour le plaisir
Le pressoir de Patrick Yvard s’installe chaque année durant deux mois et demie dans la cour de la cidrerie du lycée de Sées. Les…
Publicité