Aller au contenu principal
Font Size

Copelveau
"la grande distribution doit baisser ses marges"

Philippe Dolley, président de Copelveau, n'a pas mâché ses mots, mardi lors de l'ag se déroulant à Gavray (Manche). Il demande à la grande distribution de faire un effort, "baisser ses marges, car elle seule s'enrichit sur le dos de tout le monde".

Philippe Dolley (à gauche), président de la coop, “Le nombre de filières, le panachage d’outils d’abattage, le centre d’allotement nous permettent de faire un tri approfondi pour orienter les animaux, là où ils seront les mieux rémunérés”.
Philippe Dolley (à gauche), président de la coop, “Le nombre de filières, le panachage d’outils d’abattage, le centre d’allotement nous permettent de faire un tri approfondi pour orienter les animaux, là où ils seront les mieux rémunérés”.
© EC

La coop a maintenu son niveau d’animaux commercialisés en 2009, soit près de 42 000 têtes pour 36 millions d’euros de chiffre d’affaires. L’occasion pour Philippe Dolley de souligner, «ce cap est tenu grâce à des relations humaines et une transparence commerciale qui nous caractérise. Nous respectons scrupuleusement les règles de la coopération ». À la clé, 172 000 euros de ristournes pour les adhérents en appui technique. L’excédent net de l’exercice se monte, lui, à 9515 euros.

La suite dans votre prochaine édition

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
(VIDEO) Une Lexion à tapis semi-chenillée dans le Bocage
À Villy-Bocage dans le Calvados, Thierry Bossuyt tourne avec la nouvelle Lexion 7700 qu’il a achetée en commun avec son frère.…
Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, curieux du contexte local
Julien Denormandie est venu visiter la ferme de François Rihouet à Périers (50) et écouter les demandes liées à plusieurs…
Requiem pour l’abattoir de Saint-Hilaire
Vendredi 10 juillet, Manuel Pringault, président du groupe Teba et patron de la société d’abattage saint-hilairien, ASH (gérante…
MC DO CONTRAT
Contrat McDo : « Je connais le prix, quelle que soit la date de sortie »
Romaric, Bernard et Françoise Anquetil élèvent des Prim’Holstein à Saint-Jean-des-Champs (50). Depuis 2007, les jeunes bovins…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
Publicité