Aller au contenu principal

Etre cohérent sur son exploitation
La liberté d'entreprendre existe

L’agriculture et en particulier le monde de l’élevage, a plus évolué en 10 ans qu’en six décennies. Les années fastes, du moins pour certains, ont fait place à un contexte fragile en matière de prix. A Brécey, jeudi dernier, le colloque “Cohérence Attitude” a déblayé le terrain d’une économie agricole liée à une donnée incontournable, l’anticipation. Explications de Jean Santerre, animateur de la table ronde, chef de service “Territoire” à la Chambre d’Agriculture.

Jean Santerre (Chambre d’Agriculture) “anticiper, c’est aussi évoluer dans d’autres productions. “La liberté d’entreprendre existe. Un exemple, la production d’électricité à partir de panneaux photovoltaïques”
Jean Santerre (Chambre d’Agriculture) “anticiper, c’est aussi évoluer dans d’autres productions. “La liberté d’entreprendre existe. Un exemple, la production d’électricité à partir de panneaux photovoltaïques”
© EC

 

Pour les années à venir, la principale donnée, celle qui fera la différence, est sans nul doute l’anticipation. “L’agriculteur doit s’informer au maximum de ce qui se passe à proximité : contraintes environnementales, relations avec les voisins” souligne J. Santerre. Mais cette information ne peut s’arrêter aux limites cantonales, départementales, voire nationales. L’effet Papillon est valable pour l’ensemble des filières. la Nouvelle-Zélande met de trop de beurre sur le marché ? C’est la France qui trinque sur les prix. 

La suite dans votre édition du 12 mars

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 7e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS et la DDPP confirment, mardi 13 avril2021, qu'un septième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans le Bessin.
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
Christian et Catherine Duchemin vendent La Ferme du Val d’Odon à Alain Datin
Christian et Catherine Duchemin passent la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de La Ferme du Val d'…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
Publicité