Aller au contenu principal

La filière équine dévoile son plan 
La Manche affiche sa culture cheval

Après avoir organisé les assises de la filière équine en octobre 2023, le Conseil départemental de La Manche affiche son soutien aux 1200 éleveurs, aux 2000 cavaliers de compétition, aux 1900 entreprises, aux 123 établissements équestres… en y consacrant 1,2 million d’euros par an. Hervé Agnès, en charge de la filière équine, dévoile les tendances des quatre prochaines années.

Hervé Agnès, élu en charge de la filière équine, a dévoilé les grandes orientations des quatre prochaines années. C’est le fruit d’un travail conduit avec les différents acteurs de la filière.
© Sandrine Bossiere

« La Manche est une très grande terre de cheval », affirme Hervé Agnès, membre de la commission « appui aux territoires », en charge de la filière équine et de l’agriculture et membre titulaire du syndicat mixte du pôle hippique au Conseil départemental. Chiffres à l’appui, il avance que la Manche est le premier département producteur de selle français, premier département équitant avec plus de 7 000 cavaliers, plus de 1 900 entreprises, 123 établissements équestres, 323 millions d’euros de chiffre d’affaires dont 40 millions d’enjeux PMU par an. La Manche est aussi le troisième département d’élevage de trotteurs, compte plus de 35 000 équidés, 176 jours d’évènements équestres au Pôle Hippique de Saint-Lo qui accueille plus de 100 000 visiteurs par an… Alors le plan cheval que Conseil départemental mis en place pour les quatre prochaines années prend tout son sens.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Pascal Le Brun a été entendu par les adhérents des sections lait de la FDSEA et JA, représentées par Ludovic Blin, Edouard Cuquemelle et Luc Chardine.
FDSEA et JA interpellent Pascal Le Brun d'Agrial
Le 11 avril dernier, une cinquantaine d'adhérents des sections lait de la FDSEA et des JA ont rencontré Pascal Le Brun d'…
Ghislain Huette (à gauche) et Armand Prod'Homme (à droite)
"JA61, c'est avant tout une équipe"
La relève est assurée. Le lundi 15 avril 2024, Armand Prod'Homme et Ghislain Huette ont été nommés coprésidents du syndicat des…
Philippe Chesnay cultive sur 54 ha en bio du colza, de l'avoine et du trèfle principalement.
Aides de la PAC : ça ne passe toujours pas
Philippe Chesnay, agriculteur en grandes cultures, est toujours en attente d'une aide de 300 euros, qui devait lui être versée…
Le festival de l'élevage revient à l'hippodrome de Vire vendredi 31 mai et samedi 1er juin 2024.
Festival de l'élevage 2024 à Vire : "le concours phare" des Prim'Holsteins en Normandie
La ville de Vire, dans le Calvados, va de nouveau accueillir son festival de l'élevage, vendredi 31 mai et samedi 1er juin…
A Bretteville-sur-Ay, Charlène et Thomas Lebreuilly, maraichers bio, ont échangé avec le premier ministre, Gabriel Attal, en présence des responsables agricoles de la Manche.
Gabriel Attal, Premier ministre dans la Manche : "L'agriculture est une force et une chance"
Le Premier ministre, Gabriel Attal, s'est déplacé dans la Manche, samedi 27 avril, en débutant par la Foire aux bulots de…
Un projet de voie verte a été porté à connaissance d'exploitants de la Vallée de la Touques, ce qui inquiète l'association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, zone inondable.
Vallée de la Touques, dans le Calvados : bientôt des cyclistes dans les champs ?
L'Association pour la protection de l'environnement de la vallée de Saint-Julien-sur-Calonne, dans le Calvados, est sur le pied…
Publicité