Aller au contenu principal
Font Size

Photovoltaïque
La Manche surfe sur le solaire

Panneaux solaires ? Vous avez dit panneaux solaires ? La Manche se place aujourd’hui parmi les départements leaders en la matière sur le territoire français avec 10 000 m2 . Clé de voûte de cet engouement, Antoine Aubry, producteur laitier à Sainte Suzanne sur Vire, non loin de Saint-Lô, et président de la cuma Ecovaloris ; structure s’occupant de fédérer les achats auprès des agriculteurs, voire particuliers pour obtenir de meilleurs prix.

Antoine Aubry, producteur laitier à Sainte-Suzanne, l’homme qui initié le photovoltaïque dans l’agriculture manchoise.
Antoine Aubry, producteur laitier à Sainte-Suzanne, l’homme qui initié le photovoltaïque dans l’agriculture manchoise.
© EC

Antoine s’avoue aujourd’hui satisfait. Le travail de terrain par le biais de la FD Cuma et d’Ecovaloris a payé. « Nous en sommes aujourd’hui à 10 000 m2 de panneaux en moins de deux ans. De plus, l’idée que nous avons lancé à fait son chemin chez des personnes qui ont opté pour un achat isolé ». Fort de ce succès, Ecovaloris lance donc un nouveau groupement d’achat, tout en intégrant une nouvelle donne économique.

La suite dans votre prochaine édition

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MOISSON ORGE
Les orges ouvrent le bal des batteuses
Dès le milieu de la semaine dernière, les batteuses ont ouvert le bal de la moisson. Les orges, comme à leur habitude, sont les…
JA NORMANDIE
JA Normandie renouvelle son bureau
Après les élections départementales, JA Normandie a élu son nouveau bureau mardi 23 juin. Questions à Alexis Graindorge qui…
SAFER - JA NORMANDIE
Safer et JA de Normandie luttent contre l’accaparement des terres
En attendant une loi foncière, Safer et JA de Normandie s’organisent pour lutter contre le transfert opaque des terres. En 2019,…
Un pick-up lin conçu par la SAMA voit le jour
L’agriculture devra se passer du glyphosate d’ici quelques années. Les producteurs de lin anticipent l’arrêt de l’herbicide,…
Bureau JA 50
" Il y a encore des lignes à faire bouger "
Les JA de la Manche ont élu leur nouveau bureau vendredi 12 juin. A la tête de la structure, Luc Chardine, éleveur laitier en…
L’hétérogénéité des orges se confirme
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Publicité