Aller au contenu principal

Après la tempête Ciaran
La MSA accompagne les exploitants et leur famille

Des exploitations agricoles ont été lourdement touchées par la tempête Ciaran entre le 1er et 2 novembre 2023. La MSA Côtes normandes a mis en place des mesures d’urgence et d’accompagnement, notamment pour le paiement des cotisations ou des aides sociales. 

Suite à la tempête Ciaran, la MSA veut apporter son aides aux exploitants agricoles et leur famille. (archive)
© Sandrine Bossière

La ligne téléphonique de la MSA Côtes normandes explose. « Là où il y avait 700 appels par semaine au pôle entreprises, plus de 2 000 appels sont enregistrés », souligne Isabelle Guégaden-Moreau, nouvelle directrice de la MSA Côtes normandes. Et pour cause, la tempête Ciaran a mis à mal des exploitations agricoles, que ce soit des outils de production ou des maisons d’habitations. A cela s’ajoutent les cotisations sociales qui étaient à régler au 20 novembre. « Nous sommes là pour identifier des situations difficiles mais aussi pour accompagner les exploitations agricoles et leur famille », assure la présidente, Sylviane Pralus. 

Mobiliser un report de cotisations

Des mesures d’aide au paiement des cotisations sont possible sur demande de l’assuré. « L’exploitant peut mobiliser le report de trois mois du paiement avec la mise en place d’un échéancier, ou une étude sur des prises en charge de cotisations », explique Isabelle Guégaden-Moreau. Une personne dédiée à la gestion de cette crise a été nommée à la MSA. Son rôle est de centraliser les demandes et de coordonner les interventions. Un travailleur social prend contact ou réalise une visite auprès de tout exploitant en difficulté. 

1 000 € maximum pour les familles

« On bénéficie de la solidarité nationale avec une enveloppe de 22 000 € pour la prise en charge de cotisations », explique la directrice. Pour 2024, les besoins seront remontés à l’échelle nationale pour se voir attribuer une nouvelle enveloppe. Le fonds d’action sociale et sanitaire va être va permettre de venir en aide aux familles à hauteur de 1 000 € maximum. « Beaucoup de familles ont eu à jeter leur congélateur et son contenu. En campagne, ils sont bien plein. Quand on regarde la valeur financière qu’il y a dans un congélateur, cela peut monter très vite », souligne la présidente. 

Pour rappel, le pôle entreprises est joignable au 02.33.06.41.84.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Commémorations : des restrictions de circulation à prévoir le 6 juin 2024
À l'occasion des commémorations du 80e anniversaire du Débarquement, une zone de circulation régulée (ZCR) va être mise en place…
La grande championne du concours régional Prim'Holstein, cette année, est PLK Plusbelle du Gaec Christal de l'Eure.
[EN IMAGES] Festival de l'élevage de Vire : le Graal pour PLK Plusbelle
Elles étaient nombreuses sur le ring de l'hippodrome de Vire, samedi 1er juin 2024 : les Prim'Holsteins venues du Calvados, de l'…
Valentin Flajolet est polyvalent, entre bovins, ovins et équins. Avec Tatiana, génisse de 20 mois, il participe à son 1er concours en tant qu'associé.
Valentin Flajolet, jeune éleveur bien dans ses bottes dans le Calvados
Installé depuis le 15 avril 2024, Valentin Flajolet conjugue entre existant et nouveauté. À Rumesnil, dans le Calvados, il…
Le festival de l'élevage revient à l'hippodrome de Vire vendredi 31 mai et samedi 1er juin 2024.
Festival de l'élevage 2024 à Vire : "le concours phare" des Prim'Holsteins en Normandie
La ville de Vire, dans le Calvados, va de nouveau accueillir son festival de l'élevage, vendredi 31 mai et samedi 1er juin…
Yvonne Mancel, entourée de son fils, Jacques, sa belle-fille, Christine et sa petite-fille, Barbara.
À 103 ans, Yvonne Paris se souvient de la drôle de guerre
À 103 ans, Yvonne Paris fait partie des témoins précieux de cette Seconde Guerre mondiale. Dans les moindres détails, elle se…
Hervé Morin veut régionaliser l'accès à l'agrivoltaïsme
Après avoir tapé du poing sur la table sur la "méthanisation", Hervé Morin remet le couvert sur "l'agrivoltaïsme". La Région…
Publicité