Aller au contenu principal

Ovinpiades des jeunes bergers
La Normandie organise sa première finale régionale en 2014

© DR

Pour la première fois, la Normandie organise la finale régionale des Ovinpiades, le concours théorique et pratique sur la manipulation des brebis, à destination des jeunes de 16 à 25 ans, le 16 janvier 2014. Cette initiative existe déjà dans l’ensemble des régions de France ; l’étape suivante se fera au salon de l’agriculture à Paris.
Première étape :
le 16 janvier à Proussy (14)
La finale régionale, organisée par l’interprofession ovine, en partenariat avec les Chambres d’agriculture et le CIRLVBN, se tiendra dans une exploitation du Calvados (Proussy), le 16 janvier 2014, chez Denis Pitel. Les deux gagnants de cette journée participeront à la finale nationale le 22 février 2014 à Paris au Salon de l’Agriculture.

Denis Pitel accueillera les premières Ovinpiades
Eleveur de brebis Texel et Suffolk depuis 25 ans, cet agriculteur très enthousiaste, vante les mérites de la production d’agneaux d’herbe.
Sa motivation première : faire découvrir aux jeunes le métier le berger.

30 jeunes normands inscrits
30 jeunes âgés de 16 à 24 ans, scolarisés dans un des établissements normands : St Lô, Saint Pierre sur Dives et Yvetot ont confirmé leur participation.
Les candidats vont s’affronter sur 5 épreuves
- Une épreuve théorique  en salle sur la reconnaissance des races ovines et les connaissances techniques de l’élevage ovin.
- Une épreuve de tri de brebis avec l’utilisation de l’identification électronique.
- Une épreuve de manipulation et d’évaluation de l’état corporel d’ovins.
- Une épreuve de parage des onglons.


NB : l’épreuve de quad initialement programmée vient d’être remplacée par une nouvelle épreuve génétique à définir.
Les Ovinpiades ;
une manière de promouvoir le métier d’éleveur et de susciter des vocations
Dans une dizaine d’année, près de 40 % des éleveurs ovins partiront à la retraite, l’objectif de ces Ovinpiades est de promouvoir le métier d'éleveur ovin et d’attirer des jeunes vers cette production, dont le potentiel est peu connu.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Agrial innove face aux défis climatiques
A Vieux, le Gaec des Papineaux a reçu, vendredi 10 et samedi 11 juin 2022, sur son exploitation plus de 4 000 visiteurs dans le…
Entre Danone et l’OP des 3 Vallées, le prix du lait encore en débat
L’OP des 3 Vallées (Danone Molay-Littry) était réunie en AG mercredi 8 juin 2022, à Torteval-Quesnay (14). Les éleveurs ont fait…
Les premières coupes de silphie sous l’oeil de la coop de Creully
Près de 100 personnes, adhérents et techniciens de la Coopérative de Creully, ont assisté à la démonstration de coupe de silphie…
Luzerne
Éleveurs et cultivateurs créent une mini-filière de luzerne
La Cuma Séchoir collectif plaine Pays d’Auge est née il y a deux ans et demi. Elle regroupe des cultivateurs et des éleveurs qui…
Rendez-vous Tech bio
Rendez-vous tech&bio : au Gaec 2000, des hôtes heureux
Gilles et Florence Haelewyn sont installés à Commes depuis 1994. La conversion en bio des terres et du cheptel date, elle, de…
Chasseurs et FDSEA se lient contre les corvidés
La FDSEA et la Fédération des chasseurs se sont rencontrées, mardi 7 juin 2022. Elles ont échangé sur les options pour prévenir…
Publicité