Aller au contenu principal

Ovinpiades des jeunes bergers
La Normandie organise sa première finale régionale en 2014

© DR

Pour la première fois, la Normandie organise la finale régionale des Ovinpiades, le concours théorique et pratique sur la manipulation des brebis, à destination des jeunes de 16 à 25 ans, le 16 janvier 2014. Cette initiative existe déjà dans l’ensemble des régions de France ; l’étape suivante se fera au salon de l’agriculture à Paris.
Première étape :
le 16 janvier à Proussy (14)
La finale régionale, organisée par l’interprofession ovine, en partenariat avec les Chambres d’agriculture et le CIRLVBN, se tiendra dans une exploitation du Calvados (Proussy), le 16 janvier 2014, chez Denis Pitel. Les deux gagnants de cette journée participeront à la finale nationale le 22 février 2014 à Paris au Salon de l’Agriculture.

Denis Pitel accueillera les premières Ovinpiades
Eleveur de brebis Texel et Suffolk depuis 25 ans, cet agriculteur très enthousiaste, vante les mérites de la production d’agneaux d’herbe.
Sa motivation première : faire découvrir aux jeunes le métier le berger.

30 jeunes normands inscrits
30 jeunes âgés de 16 à 24 ans, scolarisés dans un des établissements normands : St Lô, Saint Pierre sur Dives et Yvetot ont confirmé leur participation.
Les candidats vont s’affronter sur 5 épreuves
- Une épreuve théorique  en salle sur la reconnaissance des races ovines et les connaissances techniques de l’élevage ovin.
- Une épreuve de tri de brebis avec l’utilisation de l’identification électronique.
- Une épreuve de manipulation et d’évaluation de l’état corporel d’ovins.
- Une épreuve de parage des onglons.


NB : l’épreuve de quad initialement programmée vient d’être remplacée par une nouvelle épreuve génétique à définir.
Les Ovinpiades ;
une manière de promouvoir le métier d’éleveur et de susciter des vocations
Dans une dizaine d’année, près de 40 % des éleveurs ovins partiront à la retraite, l’objectif de ces Ovinpiades est de promouvoir le métier d'éleveur ovin et d’attirer des jeunes vers cette production, dont le potentiel est peu connu.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Patrice Gauquelin, président d’EDT Normandie
“ L’enfumage du plan de relance ”
Patrice Gauquelin, président d’EDT Normandie qui fédère 170 ETA (Entreprise de Travaux Agricoles) au plan régional, est très…
MANIFESTATION FDSEA 50 JA 50 JANVIER 2021
Une mobilisation active devant les grilles de la préfecture
Le 19 janvier, les adhérents de la FDSEA et des JA de la Manche étaient appelés à se mobiliser devant la préfecture pour dénoncer…
Sébastien Macé, agriculteur dans la vallée de la Sienne
Parole d’installé, 25 ans après : " Le moral n’y est plus "
Installé en 1995, Sébastien Macé, agriculteur à Heugueville-sur-Sienne (50) avait fait l’objet d’une rubrique Parole d’installé…
Stabulation - Brûler le béton
VIDEO. Ils brûlent le béton pour éviter les glissades
A Hermival-les-Vaux (14), Florian Fernagut fait appel pour la troisième fois à l’entreprise morbihannaise Tounet pour le décapage…
De la gendarmerie à la bergerie
De la gendarmerie à la bergerie
Depuis deux ans, Christophe Salmon travaille à la bergerie de la ferme de Grégoire de Mathan, à Longvillers dans le Calvados.…
Boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14)
La boucherie Mesnil en plein rush
La découpe bat son plein à la boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14), où la période des fêtes a été synonyme de nombreuses…
Publicité