Aller au contenu principal
Font Size

La petite méthanisation arrive dans les fermes

Porte ouverte petite méthanisation.

Depuis 2010 et les toutes premières unités de méthanisation agricole en Normandie, le paysage de la méthanisation à la ferme a fortement évolué. Si le photovoltaïque a vu l’augmentation de la taille des installations (avec un passage de 36 kWc à 100 kWc), dans le cas de la méthanisation, ce sont les petites installations, inférieures à 100 kW, qui se développent maintenant. De 2 installations mises en route en 2010, on est arrivé, début 2017, à 36 installations agricoles en fonctionnement. On peut noter que c’est dans l’agriculture que le développement a été le plus important et que ce n’est que le début. En effet, l’évolution des tarifs de rachat d’électricité ainsi que l’arrivée de nouveaux matériels de petites puissances vont favoriser ce développement.Avec la logique d’autonomie de l’installation par rapport aux produits entrant dans la méthanisation, des unités de très petites tailles sont maintenant proposées par les constructeurs. Ces derniers sont de plus en plus nombreux à pouvoir installer des unités inférieures à 50 kW. La méthanisation devient donc accessible aux exploitations dont le troupeau est de taille moyenne et fonctionnant en autonomie en termes de substrat.

Dans ce contexte en pleine évolution, la Chambre d’agriculture vous invite à découvrir la petite méthanisation à la ferme, jeudi 16 mars 2017 à partir de 14 h. Vous pourrez visiter l’unité de méthanisation de 33 kW du GAEC Guilbert à Tracy Bocage.


Vous aurez également l’opportunité d’échanger avec nos conseillers sur : - l’intérêt de la méthanisation à la ferme ;- la rentabilité et les points de vigilance ;- la valorisation du digestat ;- l’ensemble de la réglementation et des démarches administratives concernant ce type de projet.Par ailleurs, du matériel d’épandage performant sera présenté avec une démonstration d’épandage sur prairie.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MALTRAITANCE CHEVAUX
Un cas dans le Calvados et un dans l'Orne: vigilance et bon voisinage contre les actes de barbarie sur les équidés
Le 25 août 2020, un cheval ornais est retrouvé avec une entaille à l’encolure. Vendredi 28 août 2020, deux chevaux du club…
VEAU 1835
Matricule 1835, levez-vous !
« Matricule 1835, levez-vous » ou l’histoire d’un veau condamné à ce que ses données morphologiques soient retirées de l’…
PAUL CHEVALIER JA 61
" J’ai été surpris mais content d’être élu au bureau "
Paul Chevalier est entré au bureau départemental jeudi 18 juin. À 20 ans, il est secrétaire général adjoint. S’il n’envisage pas…
Armand Prod’homme JA 61
" Pas d’élevage, pas de paysage "
Armand Prod’homme, 22 ans, est en cours d’installation au Gaec Olo, à Livaie, dans le secteur d’Alençon. Le nouveau responsable…
OPNC LACTALIS
Lactalis : L’accord-cadre est signé
L’OPNC (Organisation des Producteurs Normandie Centre) est la première des neuf OP adhérentes à l’Unell a avoir signé un accord-…
AGNEAU PRE SALE
Accrocher les wagons AOT à la locomotive AOP
Après 30 années de travail, l’agneau de pré-salé a enfin obtenu le fameux sésame AOP. Mais la vie dans les herbus n’est pas un…
Publicité