Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Equiday’s
La puce équine galope vers les bovins !

Le comité départemental du tourisme du Calvados propose de nouveau les Equiday’s. Rendez-vous du 10 au 26 octobre. Et si la manifestation s’adresse au grand public, elle permet d’évoquer le pôle de compétitivité et les innovations de la filière. Exemple avec une micro puce qui pourrait intéresser les éleveurs équins mais aussi bovins.

Le Calvados fait figure de précurseur en matière de recherche équine. Sur la photo, le centre de Dozulé travaille sur les affections locomotrices. La micro puce est un support miniaturisé d’environ 1 cm2 sur lequel on dépose des brins d’ADN. L’outil détecte des agents infectieux.
Le Calvados fait figure de précurseur en matière de recherche équine. Sur la photo, le centre de Dozulé travaille sur les affections locomotrices. La micro puce est un support miniaturisé d’environ 1 cm2 sur lequel on dépose des brins d’ADN. L’outil détecte des agents infectieux.
© V.M.

Devenus un événement traditionnel dans le Calvados, les Equiday’s se déroulent du 10 au 26 octobre. La manifestation donne une place importante au grand public. “On montre le cheval comme les gens aiment le voir au quotidien”, explique Paul Chandelier, président du comité départemental du tourisme. Mais le grand public ignore les recherches scientifiques en coulisse. Le laboratoire Frank Duncombe travaille ainsi depuis quelques années sur une « puce ADN ». “C’est de la recherche très appliquée”, note Guillaume Fortier, directeur du département santé animale du laboratoire. Ces travaux touchent au but. Un support miniaturisé d’environ 1 cm2 permettra de détecter une quinzaine d’agents infectieux à savoir les bactéries, virus ou autres parasites.

Scientifiques en lien avec le terrain

Nous avons suivi une démarche intellectuelle et scientifique en lien avec le terrain. Notre objectif est de détecter les causes d’avortement des juments. Actuellement, près d’un tiers d’entre eux reste inexpliqué”. Une puce comme celle d’une carte bleue devrait donc éclairer chercheurs et éleveurs. La méthode divise le temps de recherche par cinq et le coût par deux. “Concrètement, nous recevons es fœtus « entier » ou des prélèvements d’organes de ces fœtus, et nous faisons réagir la puce de nano détection. C’est fiable et plus rapide. Nous nous sommes inspirés des évolutions des nanotechnologies, utilisées notamment pour la détection des marqueurs tumoraux chez l’homme ou certains screenings de maladies génétiques”.

Une puce adaptée aux bovins
Le laboratoire Frank Duncombe travaille sur ce sujet en partenariat avec le Groupement de Défense Sanitaire (GDS). La validation terrain est terminée. La puce se montre fiable. Prochaine étape : la production de masse. La filière équine disposera de cette puce dès 2009. Ce test pensé pour les juments se déclinera également chez les bovins. “C’est à cette condition qu’un industriel a accompagné le projet. Il s’agit d’AES, une entreprise internationale basée en Bretagne et spécialisée dans la fabrication de kits de diagnostic vétérinaire”.  Les bovins bénéficieront donc prochainement des mêmes avancées que leurs cousins équins. “Selon le souhait de l’industriel, le processus sera rapidement adapté aux bovins”. Ces derniers représentent d’ailleurs un marché plus porteur que les équins.
Et selon Guillaume Fortier, d’autres organismes pourraient trouver un intérêt à cette nouvelle puce. C’est le cas de la Mutualité Sociale Agricole (MSA). “Certaines bactéries responsables d’avortements chez les animaux peuvent aussi rendre les gens malades. Dans le cadre des risques professionnels, la puce est un outil éventuel d’information du personnel et des éleveurs

V.M.

L’agenda des Equiday’s dans le Calvados

 

Vendredi 10 : (Lisieux), Journées internationales de l'attelage ; (Beuvron en Auge Boogie au Haras) ; (Cabourg) Epona*.
Samedi 11: (Lisieux) Journées internationales de l'attelage ; (Cabourg) Epona* ; (Cabourg) Courses ; (Beuvron en Auge) Boogie au Haras ; (Cambremer) Visite de haras ; (Les Moutiers en Cinglais) Rassemblement de Roulottes.
Dimanche 12 : (Lisieux) Journées internationales de l'attelage ; (Cabourg) Epona* ; (Orbec) Rallye-Trec ; (Les Moutiers en Cinglais) Rassemblement de Roulottes.
Lundi 13 : (Vire) Courses.
Vendredi 17 : (Caen) Concours de saut d'obstacles.
Samedi 18 : (Saint Pierre/Dives) Epreuve Label Loisir attelage ; (Deauville - Clairefontaine) Courses ;  (Caen) Courses ; (Caen) Concours de saut d'obstacles ; (Lisieux) Visite de haras.
Dimanche 19 : (Saint Pierre/Dives) Rendez vous à St Pierre*** ; (Caen) Concours de saut d'obstacles ; (Firfol) Présentations et ventes d’Irish Cobs.
Lundi 20 : (Deauville) Ventes Pur Sang ; (Deauville - La Touques) Courses ; (Caen) Courses.
Mardi 21 : (Deauville) Ventes Pur Sang ;
(Deauville - La Touques) Courses.
Mercredi 22 : (Deauville) Ventes Pur Sang ; (Deauville - La Touques) Courses.
Jeudi 23 : (Deauville) Ventes trotteurs ; (Deauville - La Touques) Courses.
Vendredi 24 : (Caen) Jumping international ; (Caen) Chevaux d'Or**.
Samedi 25 : (Trouville) Brocantelle ;
(Deauville - Clairefontaine) Courses : (Trouville) Congrès des chevaux territoriaux ; (Caen) Jumping international ; (Caen) Chevaux d'Or** ; (Omaha) Visite de haras ; (Pont l'Evêque) Visite de haras ; (Orbec) Visite de haras.
Dimanche 26 : (Deauville) Attelage de tradition ; (Caen) Jumping international ;
(Trouville) Congrès des chevaux territoriaux ; (Caen) Chevaux d'Or**.

Pour plus d’informations sur les EQUI’DAYS, Tél. 02 31 50 10 15
ou www.equidays.com

*Le festival Epona récompense les plus
brillantes créations audiovisuelles dédiées au cheval.
**Chevaux d’or : spectacle hippique à travers l’Europe.
*** Démonstrations d’attelage.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
John Deere : le premier 8R sur les routes du pays d’Auge
Les établissement Ruaux ont vendu et livré le premier tracteur John Deere 8R/370 en Normandie. Visite complète au champ.
MARC BUON ET SA FILLE JULIE
Marc revit et fait sa rééducation en allant voir ses vaches
Agriculteur à Loucelles, ancien président de la FDSEA du Calvados et ancien vice-président de la Safer Normandie, Marc Buon est…
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
Publicité