Aller au contenu principal

La qualité reconnue dans 17 MFR normandes

Après plusieurs mois de travail, 17 MFR de Normandie ont obtenu un label de qualité « OPQF » reconnaissant le professionnalisme des formations dispensées.

© SL

llll « Ce fut un challenge osé, mais nous y sommes arrivés », s'exclamait Frédérique Deffontaines, présidente régionale des MFR. Le défi ? Obtenir la labellisation « OPQF » (office professionnel de qualification des Organismes de Formation) pour 17 maisons familiales rurales dans une durée de six mois. « Le travail en amont est considérable », témoigne Didier Potier, directeur de la MFR de Balleroy, l'un des centres de formation ayant obtenu le sésame. Rassembler des documents réglementaires, se remettre en question sur l'enseignement fourni et son organisation, corriger les outils pédagogiques, suivre l'insertion de chaque élève… « Beaucoup de documents et de travail demandés étaient fournis, mais souvent à l'oral, sans qu'on ne prenne vraiment conscience de l'importance de le faire à l'écrit », témoigne encore Alice Rouget, formatrice à la maison familiale de Trun-Argentan. Bref, les 17 maisons Familiales Rurales ont retroussé leurs manches et se sont lancées dans le projet sous l'impulsion de Claire Gobé-Eude et Pierre Gosselin, animateurs de la démarche qualité à la fédération régionale des MFR. « L'effet réseau a joué à plein dans la préparation des MFR en amont de la qualification, et un consultant extérieur est venu en appui.» Le travail a payé puisque 17 MFR (sur les 18 à présenter leur dossier, la dernière ne l'ayant pas obtenu pour un chiffre d'affaires pas assez élevé) ont décroché la qualification OPQF, un label crée en 1994 à l'initiative du ministère du Travail, de l'Emploi, et de la Formation professionnelle et qui garantit un professionnalisme aux organismes de formation. Dans les secteurs du service à la personne, de la gestion, de l'agriculture, de la forêt, des travaux paysagers, du commerce, de la cuisine, du toilettage canin, de l'agroéquipement, des activités hippiques, de la gestion ou de la sécurité, les formations des MFR sont ainsi tenues de respecter plusieurs critères qualité tels que le professionnalisme des formations, la satisfaction des clients (les organismes de financement) et des stagiaires, le respect de la déontologie… Une bonne nouvelle donc, mais qui devra se renouveler. La qualification est attribuée pour une durée de 4 ans.

Les MFR labellisées OPQF :
Balleroy, Trun Argentan, Pointel,
Vimoutiers, la Ferte-Macé, Montagne-au-Perche, Maltot, Vire,
La Bagotière, Granville, Saint-
Valéry-en-Caux, Tôtes, La Cerlangue, Forges-les-eaux, Coqueréaumont, Rouen et Routot.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Publicité