Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Viandes Cherbourgeoises
La Région débloque 100 000 euros pour les éleveurs

Le Conseil Régional a décidé d'aider les éleveurs ayant des créances avec les Viandes Cherbourgeroises, structure reprise par M. POussard depuis le 25 août.

Fin juin 2007, la société des Viandes Cherbourgeoises a été placée en liquidation judiciaire suite à des difficultés financières. Voilà qui ne faisait pas l'affaire des éleveurs n'ayant pas été payés de leurs livraisons d'animaux. Par jugement du tribunal de commerce de Cherbourg le 19 juillet, confirmé par un jugement de cour d’appel le 25 août, l’offre de reprise présentée par Mr Poussard a été retenue. Problème, dans le cadre de cette reprise, les créances de 45 agriculteurs, dont les préjudices vont de 1 000 à 16 000 euros, ne pouvaient être honorées. Pour la Région, "Alors qu’il est urgent de réinstaurer un climat de confiance entre les nouveaux repreneurs et les agriculteurs de la région et que cette confiance réciproque est le seul gage d’une reprise de l’activité économique dans les meilleures conditions, la Région Basse-Normandie a décidé à titre exceptionnel d’intervenir financièrement auprès des agriculteurs concernés en leur apportant une aide couvrant 80 % du préjudice dans la limite de 3000 euros par éleveur. Ce sont ainsi 100.000 euros qui seront engagés par la Région dans les meilleurs délais. Dans les tous prochains jours, chaque agriculteur en difficulté se verra ainsi proposé une solution adaptée à sa situation". Et le Conseil Régional de conclure, "cette opération de solidarité en direction des éleveurs et de sauvegarde de l’emploi sur le bassin cherbourgeois a été conduite en très étroite concertation entre la Région Basse-Normandie et les élus de la communauté urbaine de Cherbourg suite au jugement de la cour d’appel de Caen".
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fermer les abattoirs, c’est tuer les éleveurs
Dimanche 7 juin 2020, le préfet de la Manche a pris la décision de fermer le dernier abattoir de la Manche, à Saint-Hilaire-du-…
MOISSON ORGE
Les orges ouvrent le bal des batteuses
Dès le milieu de la semaine dernière, les batteuses ont ouvert le bal de la moisson. Les orges, comme à leur habitude, sont les…
JA NORMANDIE
JA Normandie renouvelle son bureau
Après les élections départementales, JA Normandie a élu son nouveau bureau mardi 23 juin. Questions à Alexis Graindorge qui…
Le soja normand prend de l’ampleur
En 2019, la Région lance un appel à projets pour son plan protéines végétales. Le Soja made in Normandie (SMN), alliant, entre…
SAFER - JA NORMANDIE
Safer et JA de Normandie luttent contre l’accaparement des terres
En attendant une loi foncière, Safer et JA de Normandie s’organisent pour lutter contre le transfert opaque des terres. En 2019,…
Maltot exauce le vœu de la ruralité
Maltot, pour ceux qui ne connaissent pas, c’est son château, sa MFR et son Bœuf en fête. La commune compte 1 095 habitants, se…
Publicité