Aller au contenu principal

Viandes Cherbourgeoises
La Région débloque 100 000 euros pour les éleveurs

Le Conseil Régional a décidé d'aider les éleveurs ayant des créances avec les Viandes Cherbourgeroises, structure reprise par M. POussard depuis le 25 août.

Fin juin 2007, la société des Viandes Cherbourgeoises a été placée en liquidation judiciaire suite à des difficultés financières. Voilà qui ne faisait pas l'affaire des éleveurs n'ayant pas été payés de leurs livraisons d'animaux. Par jugement du tribunal de commerce de Cherbourg le 19 juillet, confirmé par un jugement de cour d’appel le 25 août, l’offre de reprise présentée par Mr Poussard a été retenue. Problème, dans le cadre de cette reprise, les créances de 45 agriculteurs, dont les préjudices vont de 1 000 à 16 000 euros, ne pouvaient être honorées. Pour la Région, "Alors qu’il est urgent de réinstaurer un climat de confiance entre les nouveaux repreneurs et les agriculteurs de la région et que cette confiance réciproque est le seul gage d’une reprise de l’activité économique dans les meilleures conditions, la Région Basse-Normandie a décidé à titre exceptionnel d’intervenir financièrement auprès des agriculteurs concernés en leur apportant une aide couvrant 80 % du préjudice dans la limite de 3000 euros par éleveur. Ce sont ainsi 100.000 euros qui seront engagés par la Région dans les meilleurs délais. Dans les tous prochains jours, chaque agriculteur en difficulté se verra ainsi proposé une solution adaptée à sa situation". Et le Conseil Régional de conclure, "cette opération de solidarité en direction des éleveurs et de sauvegarde de l’emploi sur le bassin cherbourgeois a été conduite en très étroite concertation entre la Région Basse-Normandie et les élus de la communauté urbaine de Cherbourg suite au jugement de la cour d’appel de Caen".
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Eleveur laitier à bout de souffle : il s'en est sorti et il témoigne
Marcel, 35 ans, s’est installé en Gaec en 2009, dans le bocage ornais. Entre les investissements, l’installation d’une troisième…
panneaux solaires
Soleil 14, ou le cadastre solaire pour tomber dans le bon panneau
Soleil 14 est portée par le Syndicat départemental d’énergies du Calvados et les 16 intercommunalités du département. La…
500 ch en bord de mer
Vincent Michel, ferme de la Saline dans le Calvados, a commandé avant l’été, le Fendt Vario 1050. Il est arrivé dans la cour de…
coopération laitière, négociations commerciales
La coopération laitière lance une alerte
Dans le bras de fer commercial opposant distribution et transformation qui doit trouver son épilogue avant le 1er mars 2022, la…
Littoral Normand Déleg Génisses
Déleg Génisses : un service à la hauteur des attentes et en devenir
Un peu plus d’un an après son lancement par Littoral Normand, retour bilanciel sur Déleg Génisses, un service de délégation d’…
RENCONTRE FILIERE PORCINE FRSEA NORMANDIE
La production porcine à l’heure de la loi Egalim 2
Egalim 2, fin de la castration, crise du porc… les sujets n’ont pas manqué pour animer la réunion organisée par la FRSEA de…
Publicité