Aller au contenu principal

La Région en visite au Robillard

Le vice-président de la Région chargé des lycées s’est rendu au Robillard, lundi 8 octobre. Bertrand Deniaud a visité l’exploitation agricole, la salle de classe du futur, l’internat et le self.

Bertrand Deniaud (à droite) au côté de Claudine Leguen. Lors de leur visite de l’exploitation agricole, une classe de 2de professionnelle apprenait à boucler les veaux. DR
Bertrand Deniaud (à droite) au côté de Claudine Leguen. Lors de leur visite de l’exploitation agricole, une classe de 2de professionnelle apprenait à boucler les veaux. DR
© JP

lll Lundi 8 octobre, Bertrand Deniaud, vice-président de la Région chargé des lycées, a visité l’établissement du Robillard. Sa venue s’inscrit dans une tournée des 156 lycées normands, que l’élu souhaite visiter avant la fin de son mandat. Il a d’abord rencontré des élèves de 2de, 1re et terminale. Il leur a présenté les actions mises en place par la Région : « nous sommes présents de la couche de peinture jusqu’au matériel informatique en passant par les lits de l’internat et les transports ». Bertrand Deniaud leur a aussi parlé du dispositif Normandie langues : celui-ci offre la possibilité aux élèves de 2de de passer une semaine à parler anglais, tout en vivant dans un lycée normand. « Des assistants anglophones vous encadrent, vous faites des visites de sites, de la cuisine et du sport en anglais. C’est gratuit pour vous car financé par la Région. Je vous encourage à vous inscrire ! »

Remplacer la pompe à lisier
Claudine Leguen, proviseure, l’a ensuite conduit vers l’exploitation agricole. « Nous sommes en système tout herbe, 70 vaches Normandes, en lait AOP, 360 000 l de droit
à produire pour un lait vendu 423 €/1 000l », détaille-t-elle. François Humeau, directeur de l’exploitation, a pris le relais : « nous devons changer la pompe de la fosse à lisier. Avant, nous avions une capacité de stockage de trois semaines l’été, mais maintenant nous n’en avons plus qu’une ». La Région, propriétaire des murs, devrait remplacer la pompe au printemps.

50 % de local
Une partie du lait produit est consommé par les élèves. « Nous approchons 50 % de produits locaux servis à la cantine, s’est réjouie Claudine Leguen. Une carte mentionne les producteurs avec lesquels nous travaillons. Ils sont une quinzaine. » Un bon point pour l’établissement car la Région vise 80 % de produits locaux dans les cantines, dans le cadre du plan Je mange normand dans mon lycée.
La question des chambres individuelles à l’internat a également été abordée. « Nous allons rénover l’internat en 2019 », a informé Claudine Leguen. Le lycée du Robillard devrait aussi améliorer la sécurisation des locaux, refaire les réseaux d’évacuation des eaux et la voirie. Bertrand Deniaud a salué « un très beau cadre de travail ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Claas, jaguar 990 TT
La Jaguar 990 TT : ce qu’en disent les chauffeurs
Dans la parcelle de Francis Martin et Mickaël Philippe à Sottevast (50), une vingtaine de collègues ont prêté main-forte aux…
VIDEO La Jaguar 990 TT Claas se démène dans la Manche
Le concessionnaire SM3 Claas a fait venir l’ensileuse 990 terra trac pour une démonstration dans la Manche. Venue d’Allemagne, la…
Frédéric Bellanger, Orne
Chez Frédéric Bellanger, le bonheur est dans l’herbe
Pour Frédéric Bellanger, producteur de viande bovine à La Boursillière à Moutiers-au-Perche (61), le bonheur est dans le pré :…
ABATTOIR ASH TEBA
Nouveau coup dur pour l’abattoir et Teba
Dans la nuit de mercredi 21 à jeudi 22 octobre 2020, des fuites sur l’installation froid ont été détectées à l’Abattoir de Saint-…
SCoT Caen métropole
Le futur visage de la métropole de Caen
Le nouveau SCoT de Caen métropole réduit la possibilité d’urbaniser les terres agricoles et naturelles. Une enveloppe foncière…
Pascal Desvages et Stéphane Carel Président et directeur de la coopérative de Creully (14).
Coopérative de Creully (14) : " Nos choix stratégiques sont confortés "
Malgré la crise sanitaire et autre perturbateur conjoncturel et structurel, la coopérative de Creully (14), qui tient son…
Publicité