Aller au contenu principal

Champs d'innovation at school
La technologie mise en avant

Un forum Champs d'innovation at school s'est déroulé au lycée agricole Edouard de Chambray, jeudi 30 mai 2024. L'occasion pour les étudiants d'échanger avec des professionnels de plusieurs secteurs agricoles et des start-ups et notamment de s'intéresser aux technologies, ses avantages et inconvénients.

"Il est important que les étudiants s'imprègnent des essais d'expérimentation. Pour certaines technologies, les conclusions sont très favorables, et pour d'autres, ce n'est pas le cas", rappelle Céline Collet, chargée de mission Chambre régionale d'agriculture. Exosquelette sur le dos, elle participe à un après-midi Forum Champs d'innovation at school au lycée Edouard de Chambray, jeudi 30 mai 2024. Le gymnase s'est rapidement rempli de jeunes venus picorer des informations ici où là.

Des résultats

"L'exosquelette en salle de traite intrigue les jeunes, c'est de la technologie... Mon rôle, ici, est de leur transmettre les infos importantes dans le choix des outils et sur leurs conclusions. Concernant l'exosquelette en salle de traite, elles ne sont pas favorables, reconnaît Céline Collet. Je présente un modèle plutôt léger. Il permet de conserver et de maintenir les bras en hauteur sans efforts. Le bémol, il faut exercer avec ses coudes pour faire redescendre le mécanisme et ainsi abaisser les bras. Des douleurs connexes sont apparues chez des gens qui n'en présentaient pas auparavant." Et d'ajouter aux étudiants : "Pour rappel, à l'issue de la phase d'expérimentation, aucun des éleveurs n'a investi dans cet outil. Il est important de bien se renseigner au préalable pour chaque technologie car c'est du temps et parfois de l'argent de perdu. L'idéal est de se faire accompagner par la MSA. Les agents sauront vous diriger vers tel ou tel outil technologique. Les modèles d'exosquelette ont bien évolué et certains sont mêmes utilisés chez les paysagistes".

Lire aussi : Champs d'innovation 2023 en Normandie : le plein de solutions

Être ludique

Non loin du stand à l'effigie de l'exosquelette se trouve celui des organisatrices du forum : Margot, Zoé, Anne et Nour, étudiantes en 4e année à Unilasalle. "C'est notre projet de l'année. Après avoir prospecté, pris contact et calé une date, nous avons réalisé un jeu pour l'organiser, expliquent-elles. Ca arrive qu'ils soient timides ou tout simplement n'aient pas envie d'aller vers les gens. Un quizz leur est proposé. Pour répondre aux questions, il est primordial de se renseigner auprès des différents intervenants tels que le GIEE, la Cuma ou la Cran !" A l'issue, les gagnants sont repartis avec des sacs de goodies. Nombreux étaient attirés par la pyramide 3D, laissant apparaître une Normande en hologramme. Plus d'une soixantaine d'élèves a fait le tour du forum, soit quatre classes.

Lire aussi : Champs d'innovation répond aux enjeux environnementaux

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Commémorations : des restrictions de circulation à prévoir le 6 juin 2024
À l'occasion des commémorations du 80e anniversaire du Débarquement, une zone de circulation régulée (ZCR) va être mise en place…
La grande championne du concours régional Prim'Holstein, cette année, est PLK Plusbelle du Gaec Christal de l'Eure.
[EN IMAGES] Festival de l'élevage de Vire : le Graal pour PLK Plusbelle
Elles étaient nombreuses sur le ring de l'hippodrome de Vire, samedi 1er juin 2024 : les Prim'Holsteins venues du Calvados, de l'…
Valentin Flajolet est polyvalent, entre bovins, ovins et équins. Avec Tatiana, génisse de 20 mois, il participe à son 1er concours en tant qu'associé.
Valentin Flajolet, jeune éleveur bien dans ses bottes dans le Calvados
Installé depuis le 15 avril 2024, Valentin Flajolet conjugue entre existant et nouveauté. À Rumesnil, dans le Calvados, il…
Yvonne Mancel, entourée de son fils, Jacques, sa belle-fille, Christine et sa petite-fille, Barbara.
À 103 ans, Yvonne Paris se souvient de la drôle de guerre
À 103 ans, Yvonne Paris fait partie des témoins précieux de cette Seconde Guerre mondiale. Dans les moindres détails, elle se…
Hervé Morin veut régionaliser l'accès à l'agrivoltaïsme
Après avoir tapé du poing sur la table sur la "méthanisation", Hervé Morin remet le couvert sur "l'agrivoltaïsme". La Région…
La semaine dernière, l'association L214 s'est introduite dans un élevage de volailles du département.
L'association L214 s'infiltre dans une ferme ornaise
La semaine dernière, l'association L214 s'est introduite dans un élevage de volailles du département. Une action dénoncée par la…
Publicité