Aller au contenu principal

Lycée agricole
La vie en bleu au Robillard !

Le lycée agricole du Robillard dispose d’un New Holland. L’outil est prêté. Priorité aux TP, traduisez travaux pratiques, bien entendu !

Dans l’enceinte du lycée agricole du Robillard : un attroupement ! Que les parents d’élèves se rassurent, aucune grève ou manifestation n’est programmée, il s’agit simplement de l’arrivée d’un New Holland, modèle T 6020 de 110 chevaux. Jean-Marc Perpignan, concessionnaire Ets Ducastel, est venu faire les présentations mardi matin. L’homme semble intarissable sur son produit. Tant mieux pour les élèves en agroéquipement, c’est le principal sujet d’actualité. Le tracteur est prêté en démonstration jusqu’en décembre par les établissements Ducastel. “J’ai rencontré Monsieur Perpignan, qui nous a proposé un tracteur en démonstration. Il servira surtout les travaux pratiques, pour la manipulation et la conduite ou la connaissance des pièces moteurs”, explique Frédéric Launay, directeur de l’exploitation du Robillard. Le T 6020 n’a donc pas fini de faire parler. Au lycée agricole, l’agroéquipement concerne 6 filières. Toutes formations confondues, plus de 250 jeunes seront donc amenés à manipuler l’outil et à s’asseoir derrière le volant. “Il est important de travailler avec du matériel récent et performant. Nous sommes ainsi proches des réalités du monde du travail. Avec les bac pro, nous allons passer le tracteur au banc pour vérifier la puissance du moteur ou le débit hydraulique. On insistera sur la maintenance”, indique Mickaël Pottier, enseignant. Le tracteur pourra servir sur la ferme du lycée, mais il garde une priorité pédagogique. “Les prêts de matériels permettent de faire connaître différentes marques aux jeunes. Il faut éviter un monopole sur une ferme pédagogique”, souligne Bruno Ricard, directeur du Robillard.
Rarement un tracteur New Holland n’a connu autant d’utilisateurs en Basse-Normandie. Jean-Marc Perpignan : “c’est le premier tracteur en démo de New Holland dans la région. L’opération est cependant appelée à se renouveler. Elle permet aux jeunes de travailler la marque. Ce n’est pas un tracteur sur le papier, mais un tracteur à toucher”. Le bleu tente donc une opération séduction auprès des jeunes.
V.M.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Implantation de la sucrerie AKS à Rouen : un château en Espagne ?
Où en est le projet d’implantation d’une méga sucrerie par une société dubaïote, sélectionnée par Haropa Port sur appel à…
Tuberculose bovine dans l'Orne : le point sur la prophylaxie 2022-2023
La campagne de prophylaxie tuberculose bovine a repris le 1er novembre 2022 dans l’Orne. Elle se terminera le 31 mai 2023. Cette…
Trois représentants de l’État visitent les fermes du Calvados
Le sous-préfet de Lisieux et la FDSEA, jeudi 17 novembre 2022. La sous-préfète de Vire et la Chambre, vendredi 18 novembre 2022.…
[EN IMAGES] La juge est fan de Jeannette dans la Manche
L’édition 2022 a été un bon cru pour le concours interdépartemental en race Normande à Saint-Hilaire-du-Harcouët le 7 novembre…
EARL De Quéry dans le Calvados : bien cibler les candidats pour céder sa ferme
François Divay, éleveur à Balleroy-sur-Drôme (14), n’a pas attendu le dernier moment pour préparer la transmission de son…
Ce qu'il faut retenir de la réforme de la PAC
La Chambre régionale d’agriculture de Normandie et la Caisse régionale du Crédit Agricole Normandie ont organisé, mardi 29…
Publicité