Aller au contenu principal

Conseil départemental
« La vie ne s’arrête pas »

Jeudi 3 septembre, Marc Lefèvre, président du conseil départemental a fait sa rentrée politique devant la presse. Dans un contexte de crise sanitaire, le président de la Manche renouvelle son engagement auprès de la profession agricole.

MARC LEFEVRE 50
Marc Lefèvre, président du Département.
© DR

Fin août, Patrice Pillet, vice-président du Département, délégué à l’attractivité territoriale et l’agriculture, a démissionné après trente ans de service. « Nous sommes à sept mois des élections départementales. Ses responsabilités vont être partagées, annonce Marc Lefèvre, président du Département de la Manche, lors de sa conférence de presse de rentrée, jeudi 3 septembre, à Saint-Lô. La représentation auprès des OPA sera assurée par Jean Morin et moi-même. Nous assurons l’intérim, en lien avec les conseillers départementaux. »


Santé animale

Sur le plan du sanitaire animal, la Manche confirme son soutien au groupement de défense sanitaire et au laboratoire départemental Labéo. « Nous augmentons le budget de 80 000 € », avance l’ancien vétérinaire. Le montant alloué s’élève à 450 000 €, dont 140 000 € dédiés à la paratuberculose. Le président du Département salue les travaux du Labéo des antennes de Saint-Lô et Saint-Contest. Le site du Calvados analyse des tests RT-PCR de dépistage de la Covid-19. « Saint-Lô développe des lingettes pour nettoyer les surfaces, par exemple de tables en restauration collective ou des clenches, qui détectent la présence de la Covid-19. Ce que fait la plateforme de la Manche est très innovant. »

Chèques évasion

Sur le contexte plus global, Marc Lefèvre a établi une première facture de la crise sanitaire. Montant : 10 millions d’euros de crédit engagés. « Tous n’ont pas été consommés, assure le président de la Manche. Mais nous estimons une perte d’épargne brute de 6 à 7 millions d’euros. » Marc Lefèvre tire en revanche un bilan « satisfaisant de la saison touristique, comme partout en France », et note « l’envie de consommer post confinement ». Gros bémol cependant : les groupes qui se déplacent habituellement à l’automne annulent. Pour inciter les visiteurs à venir dans le département, des chèques évasion 50 ont été mis en place. Un fond d’un million d’euros a été alloué au dispositif. « 6 600 chèques ont été distribués. Ils donnent droit à 10 à 20 €/nuitée par participant. Cela est très bien été perçu par les commerçants. Nous renouvelons l’opération pour les vacances de la Toussaint. » Le président du Département conclut : « le virus est là mais la vie ne s’arrête pas ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

La SCA normande mise à l’arrêt forcé par les agriculteurs à Lisieux
Lundi 29 janvier 2024, sous l’impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, la profession s’est mobilisée pour bloquer la SCA…
Dans le Calvados, Elisabeth Borne remet les pieds sur terre
Jeudi 8 février 2024, l'ex Première ministre a visité le Gaec Pupin à Maizet dans le Calvados. Elisabeth Borne, désormais simple…
Lucie Lesieur, heureuse éleveuse de Salers
À Rônai, dans l'Orne en Normandie, Lucie Lesieur s'épanouit enfin à la ferme. Après une formation en commerce, elle décide, alors…
[EN IMAGES] Des annonces concrètes suspendent les actions dans la Manche
Après les annonces du Premier ministre, Gabriel Attal, le 1er février 2024, les présidents de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs…
[EN VIDEO] La Normande devient la star du Salon international de l'agriculture 2024
Sur les billets d'entrée, ou encore sur les affiches, dans le métro, la Normande sera à l'honneur pour la 60e édition du Salon…
[EN IMAGES] Mobilisation : 65 tracteurs en opération escargot sur le périphérique de Caen
Pour répondre à la mobilisation générale des syndicats FNSEA et Jeunes agriculteurs en France, la FDSEA du Calvados et les JA 14…
Publicité