Aller au contenu principal

Conseil départemental
« La vie ne s’arrête pas »

Jeudi 3 septembre, Marc Lefèvre, président du conseil départemental a fait sa rentrée politique devant la presse. Dans un contexte de crise sanitaire, le président de la Manche renouvelle son engagement auprès de la profession agricole.

MARC LEFEVRE 50
Marc Lefèvre, président du Département.
© DR

Fin août, Patrice Pillet, vice-président du Département, délégué à l’attractivité territoriale et l’agriculture, a démissionné après trente ans de service. « Nous sommes à sept mois des élections départementales. Ses responsabilités vont être partagées, annonce Marc Lefèvre, président du Département de la Manche, lors de sa conférence de presse de rentrée, jeudi 3 septembre, à Saint-Lô. La représentation auprès des OPA sera assurée par Jean Morin et moi-même. Nous assurons l’intérim, en lien avec les conseillers départementaux. »


Santé animale

Sur le plan du sanitaire animal, la Manche confirme son soutien au groupement de défense sanitaire et au laboratoire départemental Labéo. « Nous augmentons le budget de 80 000 € », avance l’ancien vétérinaire. Le montant alloué s’élève à 450 000 €, dont 140 000 € dédiés à la paratuberculose. Le président du Département salue les travaux du Labéo des antennes de Saint-Lô et Saint-Contest. Le site du Calvados analyse des tests RT-PCR de dépistage de la Covid-19. « Saint-Lô développe des lingettes pour nettoyer les surfaces, par exemple de tables en restauration collective ou des clenches, qui détectent la présence de la Covid-19. Ce que fait la plateforme de la Manche est très innovant. »

Chèques évasion

Sur le contexte plus global, Marc Lefèvre a établi une première facture de la crise sanitaire. Montant : 10 millions d’euros de crédit engagés. « Tous n’ont pas été consommés, assure le président de la Manche. Mais nous estimons une perte d’épargne brute de 6 à 7 millions d’euros. » Marc Lefèvre tire en revanche un bilan « satisfaisant de la saison touristique, comme partout en France », et note « l’envie de consommer post confinement ». Gros bémol cependant : les groupes qui se déplacent habituellement à l’automne annulent. Pour inciter les visiteurs à venir dans le département, des chèques évasion 50 ont été mis en place. Un fond d’un million d’euros a été alloué au dispositif. « 6 600 chèques ont été distribués. Ils donnent droit à 10 à 20 €/nuitée par participant. Cela est très bien été perçu par les commerçants. Nous renouvelons l’opération pour les vacances de la Toussaint. » Le président du Département conclut : « le virus est là mais la vie ne s’arrête pas ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Patrice Gauquelin, président d’EDT Normandie
“ L’enfumage du plan de relance ”
Patrice Gauquelin, président d’EDT Normandie qui fédère 170 ETA (Entreprise de Travaux Agricoles) au plan régional, est très…
MANIFESTATION FDSEA 50 JA 50 JANVIER 2021
Une mobilisation active devant les grilles de la préfecture
Le 19 janvier, les adhérents de la FDSEA et des JA de la Manche étaient appelés à se mobiliser devant la préfecture pour dénoncer…
Sébastien Macé, agriculteur dans la vallée de la Sienne
Parole d’installé, 25 ans après : " Le moral n’y est plus "
Installé en 1995, Sébastien Macé, agriculteur à Heugueville-sur-Sienne (50) avait fait l’objet d’une rubrique Parole d’installé…
Stabulation - Brûler le béton
VIDEO. Ils brûlent le béton pour éviter les glissades
A Hermival-les-Vaux (14), Florian Fernagut fait appel pour la troisième fois à l’entreprise morbihannaise Tounet pour le décapage…
De la gendarmerie à la bergerie
De la gendarmerie à la bergerie
Depuis deux ans, Christophe Salmon travaille à la bergerie de la ferme de Grégoire de Mathan, à Longvillers dans le Calvados.…
Boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14)
La boucherie Mesnil en plein rush
La découpe bat son plein à la boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14), où la période des fêtes a été synonyme de nombreuses…
Publicité