Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

La voix de l’agriculture auprès du M9

Les présidents du Manche 9 se sont réunis mardi 16 octobre à Granville. Les échanges ont porté principalement sur l’agriculture, le Sradett et le Smel, des échanges auxquels Pascal Férey, président de la Chambre d’agriculture a pris part pour faire entendre la voix du monde agricole dans le développement des différents projets de la Manche.

Le président du Conseil départemental de la Manche, Marc Lefèvre, entouré à gauche de Jean-Marie Sévin (Granville), Jacky Bidot (Coutances), Jean-Pierre L’Honneur (Carentan) et à droite Charly Varin (Villedieu), Nicolas David (Avranches-Mont Saint-Michel) et Gilles Quinquennel (Saint-Lô).  DR
Le président du Conseil départemental de la Manche, Marc Lefèvre, entouré à gauche de Jean-Marie Sévin (Granville), Jacky Bidot (Coutances), Jean-Pierre L’Honneur (Carentan) et à droite Charly Varin (Villedieu), Nicolas David (Avranches-Mont Saint-Michel) et Gilles Quinquennel (Saint-Lô). DR
© SB

lll Pascal Férey, président de la Chambre d’agriculture de la Manche avait demandé d’être reçu par les responsables des Communautés de communes et d’agglo de la Manche réunis en M9 (huit présidents d’EPCI et le président du Conseil départemental) pour échanger « sur la place de l’agriculture dans les nouveaux territoires intercommunaux ».  Une nouvelle échelle territoriale qui porte les projets notamment d’urbanisme, et par conséquent le développement du territoire. « Nous avons travaillé sur la manière de prendre en compte la préservation des espaces agricoles au sein des documents d’urbanisme et de confirmer le bocage comme un élément environnemental et paysager primordial dans la qualité des eaux », indique le président du Conseil départemental de la Manche, Marc Lefèvre. Mais pour Pascal Férey, cette rencontre revêtait un caractère particulier parce les collectivités ont un pouvoir économique majeur.
« L’agriculture doit être prise en compte dans les différents projets et non être à part. On se doit de faire valoir nos spécificités départementales, faire partager nos ambitions et nos envies », poursuit-il. 

La Manche, un atout pour la Normandie
Le second sujet partagé par les élus du M9 concerne le SRADDET (Schéma régional d’aménagement et de développement durable et d’égalité des territoires). Là aussi, le monde agricole a un œil sur ce document. Bien entendu, différents acteurs ont apporté leur contribution et les organisations agricoles ne sont pas en reste. « Le territoire manchois est un atout pour la Normandie », assure Marc Lefèvre, qui attire l’attention du président de la région Normandie, Hervé Morin, sur « le modèle manchois, quant à l’insertion des villes moyennes et bourgs centres en relation avec les EPCI dans le SRADDET. Ce maillage de bourgs centres si spécifique à la Manche est un élément clé d’une politique de cohésion territoriale qui ne prendrait pas uniquement en compte les métropoles mais également les espaces ruraux ».

Un schéma fixé en juillet 2019
Ce Sraddet devrait être arrêté d’ici juillet 2019. Ce schéma fixe les objectifs de moyen et long termes sur le territoire normand en matière d'équilibre et d'égalité des territoires, d'implantation des différentes infrastructures d'intérêt régional, de désenclavement des territoires ruraux,
d'habitat, de gestion économe de l'espace, d'intermodalité et de développement des transports, de maîtrise et de valorisation de l'énergie, de lutte contre le changement climatique, de pollution de l'air, de protection et de restauration de la biodiversité, de prévention et de gestion des déchets. 
La prochaine rencontre du M9 se fera le 29 janvier au sein de Saint-Lô
Agglo, sous la présidence de Gilles Quinquenel.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
MARC BUON ET SA FILLE JULIE
Marc revit et fait sa rééducation en allant voir ses vaches
Agriculteur à Loucelles, ancien président de la FDSEA du Calvados et ancien vice-président de la Safer Normandie, Marc Buon est…
John Deere : le premier 8R sur les routes du pays d’Auge
Les établissement Ruaux ont vendu et livré le premier tracteur John Deere 8R/370 en Normandie. Visite complète au champ.
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Élodie et Baptiste Leclerc (50)
Témoignage d'Élodie et Baptiste Leclerc, éleveurs de veaux à Le Mesnilbus (50)
Élodie et Baptiste Leclerc élèvent des veaux à Le Mesnilbus (50) en intégration chez Denkavit. Âgés tous les deux de 31 ans, ils…
Publicité