Aller au contenu principal

Fièvre Catarrhale Ovine
La zone réglementée s'étend au Calvados

Suite à l’évolution de la situation sanitaire concernant la fièvre catarrhale ovine (FCO), et en particulier à la confirmation d’un cas dans le département de la Somme, la zone réglementée qui représente une aire de 150 km autour du foyer est élargie par arrêté ministériel du 4 septembre 2007 à 5 cantons du département du Calvados.

.
.
© DR
Il s'agit des cantons de Blangy-le-Château, Pont-l’Évêque, Trouville-sur-Mer, Honfleur
et Lisieux Nord.
Cette zone réglementée est destinée à prévenir la diffusion de la maladie sur le reste du territoire en contrôlant la circulation des animaux sensibles (bovins, ovins, caprins) et en
imposant des mesures sanitaires (désinsectisation, recherches sérologiques) lors des mouvements de zone réglementée à zone indemne.
Cette maladie, transmise par les insectes, ne touche que les ruminants. Elle n’affecte pas l’homme et n’inspire donc aucune inquiétude ni pour la population ni pour le consommateur.
La direction départementale des services vétérinaires est chargée, en relation avec les
éleveurs et les représentants de la profession, de la mise en oeuvre des moyens sanitaires
préconisés par le Gouvernement.

Diagnostic

Les symptômes cliniques sont plus marqués que l'an dernier avec des signes cliniques qui diffèrent d'un animal à l'autre, la plupart des signes cliniques étant retrouvés au sein d'un troupeau :
- chez les bovins : fièvre durant 24 à 48 h, photosensibilisation avec une congestion puis des croûtes sur le mufle, rougeurs ou hématomes sur les mamelles, congestion des trayons (douleur à la traite, rejet des veaux), oedème des parties basses, conjonctivite, yeux qui semblent gonflés chez les veaux,
- chez les ovins : fièvre transitoire, ulcères buccaux et naseaux, difficulté à se nourrir, hypersalivation, oedème de la face, boiteries, mortalité moyenne estimée à 10 % des animaux, pouvant aller jusqu'à 25%.

Pour ceux qui ne sont encore concernés

Les exportations (hors de France) de bovins et ovins depuis la zone réglementée française sont interdites. Les éleveurs de notre région qui ne sont pas dans la zone réglementée doivent faire partir, sans attendre, les bovins destinés à l'export.
Les bovins et ovins sont d'autant moins malades que ceux-ci ont reçu un traitement insecticide rémanent efficace (le traitement réduit le nombre de piqûres d'insectes et donc la dose de virus inoculée à l'animal).
Un traitement insecticide sur l'animal doit avoir été mis en place 28 jours avant la prise de sang préalable à la vente de l'animal (cas d'une vente de la zone réglementée vers la zone indemne). Appelez votre vétérinaire pour étudier le traitement insecticide le plus adapté de vos bovins. Réalisez ce traitement maintenant et enregistrez-le dans votre registre de traitements.

Pour en savoir plus
et suivre l’évolution de la FCO jour après jour, consultez :

www.gds-calvados.fr
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

AUTORISATION CHASSE 61
Feu vert à la chasse dans l’Orne
Jeudi 5 novembre, la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage était en réunion extraordinaire. Malgré le…
SOJA NORMAND MOISSON
Le potentiel du soja prend racine
Au printemps, des éleveurs adhérents à l’OP des 3 Vallées (Danone) et des cultivateurs ont semé 29 ha de soja, en partenariat…
SCoT Caen métropole
Le futur visage de la métropole de Caen
Le nouveau SCoT de Caen métropole réduit la possibilité d’urbaniser les terres agricoles et naturelles. Une enveloppe foncière…
Pascal Desvages et Stéphane Carel Président et directeur de la coopérative de Creully (14).
Coopérative de Creully (14) : " Nos choix stratégiques sont confortés "
Malgré la crise sanitaire et autre perturbateur conjoncturel et structurel, la coopérative de Creully (14), qui tient son…
LIN ET COVID
Le lin : une filière d’excellence à l’épreuve de la Covid
80% de la production mondiale de fibre de lin teillé est d’origine européenne et la France en est le leader mondial. Outre leur…
pressoir lycée agricole Sées
Au lycée de Sées, on presse beaucoup pour le plaisir
Le pressoir de Patrick Yvard s’installe chaque année durant deux mois et demie dans la cour de la cidrerie du lycée de Sées. Les…
Publicité