Aller au contenu principal

Manche
L’ADASEA développe la filière équine

Découvrir les métiers du cheval, telle est la dernière initiative de l’ADASEA, avec la participation du Conseil des Chevaux et de la MFR de Granville.

© DR
Al’initiative de l’ADASEA de la Manche, la première journée découverte de la filière équine s’est déroulée le 25 septembre dernier, en partenariat avec le Conseil des Chevaux de Basse-Normandie et de la Maison Familiale Rurale de Granville. Retour sur une expérience réussie.

Création d’entreprises
Les trois partenaires ont préparé cette journée, à destination des porteurs de projet, dans l’objectif d’apporter des informations sur la création d’entreprise en filière équine, par des interventions en salle des conseillers de l’ADASEA et du Conseil des Chevaux de Basse-Normandie.
Dans un souci pédagogique de confronter l’apport théorique à une approche pratique, les 20 participants se sont familiarisés à l’analyse technico-économique d’entreprises équines, à l’aide d’études de cas et d’exemples de création d’entreprises et de découverte de références technico-économiques du réseau “équi-projets”.

Découverte
Le centre équestre de La Minostrande à Marchesieux, de M. et Mme Pierre Bruneau ont accueilli chaleureusement les porteurs de projet pour découvrir leur installation et bâtiments, mais surtout échanger sur les réalités économiques de l’entreprise. M. et Mme Bruneauont été particulièrement à l’écoute des stagiaires. Ils ont expliqué leur parcours professionnel et ont présenté leurs critères économiques, mais aussi les évolutions et la stratégie de leur entreprise, tout en veillant à leur prodiguer de précieux conseils pour réussir leur projet professionnel. La dernière séquence de la journée a consisté à l’initiation à la stratégie d’entreprise, en appuyant la réflexion sur les éléments du centre équestre visité.
A l’issue de l’évaluation de cette journée découverte, les porteurs de projet sont satisfaits du programme, notamment l’approche concrète, leur faisant prendre conscience des réalités économiques d’une entreprise. Ils ont salué l’initiative qui bénéficie du soutien de l’Union Européenne, de la Direction Régionale de l’Alimentation de l’Agriculture et de la Forêt et du Conseil Régional de Basse-Normandie.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Arnaud Fossey, président de la Coopérative Isigny-Sainte-Mère.
Coopérative d’Isigny : le groupe chinois H&H détient 49,9 % du capital
Le groupe chinois H&H grimpe au capital social de la Coopérative Isigny-Sainte-Mère. Il passe de 20 % à 49,9%. Le président…
Foire de Lessay : une édition sous « pass sanitaire »
Alors qu’elle avait été annulée l’année dernière, la mythique Foire Sainte-Croix de Lessay aura bien lieu les 10, 11 et 12…
FOIRE LESSAY COMITE FESTIVAL 50
Lessay : une foire fermée avec pass sanitaire
La traditionnelle foire Sainte Croix de Lessay se déroulera du 10 au 12 septembre 2021. Cette nouvelle édition accueillera entre…
FESTIVAL JA 2021
Festival de la terre et de la ruralité : rendez-vous le 5 septembre à Virey
Le Festival de la terre et de la ruralité, organisé par les Jeunes agriculteurs de la Manche, sous l’égide de l’association des…
VIDEO. Chanvre textile : une filière en devenir proche
Une dizaine d’hectares cette année, une centaine l’an prochain, plus de mille à terme... Le chanvre textile prend racine en…
Isabelle, Michel et Arnaud Lamy - Retour troupeau - Tuberculose bovine
Tuberculose : la page se tourne avec le retour des animaux
Les Lamy, éleveurs à Millières (50), dont le troupeau a été abattu à cause de la tuberculose bovine, ont accueilli un nouveau…
Publicité