Aller au contenu principal

Au Robillard
L’agriculture de demain sera forcément de précision

Journée agriculture de précision le 14 février dernier au Lycée agricole du Robillard (14). Les élèves BTS GDEA du CFA font de la prospective et la partagent.

"L’agriculture de précision, c’est l’agriculture de demain”. Julien Rocquain et Thibault Guillim, tous deux élèves en BTSA GDEA (Génie Des Equipements Agricoles), n’en démordent pas. Comme une petite vingtaine de leurs collègues, ils ont animé un des 8 ateliers de la journée “Agriculture de précision” organisée par le Lycée agricole du Robillard le 14 février dernier. Une thématique qui fait mouche puisqu’elle a réuni quelques 200 visiteurs et une dizaine de profesionnels spécialisés.
Julien et Thibault ont potassé leur sujet : la modulation. C’est-à-dire “apporter à la plante la bonne dose au bon moment”, expliquent-ils. Si la préoccupation environnementale est bien présente, elle n’est absolument pas déconnectée de l’approche économique. Julien et Thibault les ont largement mises en évidence au cours de leur exposé de 25 minutes suivi d’un débat avec la salle.
Pragmatisme oblige, ils ont associé un représentant du fabricant Amazone à leur démonstration. Histoire de prouver que si l’agriculture de demain sera forcément de précision, elle constitue déjà une réalité aujourd’hui.
Un triple objectif
Cette agriculture de précision, aussi appelée agriculture de l’information, permet de relever de multiples renseignements que l’utilisateur peut utiliser avec un triple objectif : gains économiques, traçabilité et respect de l’environnement. Huit thèmes ont été ainsi déclinés (voir encadré). “Ils ont été choisis de façon à couvrir les différents aspects de l’agriculture de précision. De la prise d’informations (télédétection, résistivité du sol, capteurs et outils nomades) au traitement de l’information (SIG) et à son utilisation (guidage, Bus Can et modulation), insiste Guillaume Le Bigot, enseignant. Ces différents aspects peuvent être complémentaires mais aussi indépendants et on peut choisir de travailler avec certaines technologies sans utiliser les autres”. Rendez-vous en 2009 pour un autre sujet ! 
Th. Guillemot
Les huit thèmes
• Télédétection en collaboration avec AGRIAL.
• Capteur de rendement en collaboration avec RDS.
• Cartographie de sol en collaboration avec GEOCARTA.
• SIG en collaboration avec SONEO.
• Bus Can en collaboration avec John Deere.
• Outils nomades et GPS en collaboration avec ISAGRI.
• Guidage tracteur en collaboration avec Trimble.
• Outils de modulation en collaboration avec Amazone.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 7e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS et la DDPP confirment, mardi 13 avril2021, qu'un septième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans le Bessin.
Christian et Catherine Duchemin vendent La Ferme du Val d’Odon à Alain Datin
Christian et Catherine Duchemin passent la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de La Ferme du Val d'…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
VIDEO. L’opération recyclage de pneus est sur les rails
Depuis mardi 16 et jusqu’à lundi 29 mars, la FDSEA organise une collecte de pneus usagés. Grâce à l’aide financière et matérielle…
Le premier télesco de Camacuma livré en Basse-Normandie
Vendredi 19 mars 2021, Anthony Bayet, président de la Cuma des Salers, à Cricqueville-en-Auge (14), recevait le premier…
Publicité