Aller au contenu principal
Font Size

Colloque du PRG (Parti Radical de Gauche)
L'agriculture en mouvement

Le PRG (Parti Radical de Gauche) organise à Vire le 19 juin prochain un colloque intitulé “l’agriculture en mouvement : état des lieux et perspectives”.

"C’est la première fois en 20 ans qu’un parti politique organise un colloque sur l’agriculture”. Alain Tourret (maire de Moult-14 et vice-président de la Région Basse-Normandie) plaidera le 19 juin prochain, au Lycée agricole de Vire, la cause d’une agriculture en mouvement. “On n’a jamais assisté à une modification des fondamentaux aussi forte qu’aujourd’hui, insiste le vice-président du PRG (Parti Radical de Gauche). C’est la revanche de l’agriculture. Il faut organiser la réflexion, faire un état des lieux et proposer des perspectives”. C’est tout du moins l’ambition affichée de ce rendez-vous qui devrait réunir plus de 200 leaders d’opinions et dealers d’idées novatrices.

La gauche décomplexée
Et c’est un parti de gauche, “toujours un peu mal à l’aise vis-à-vis de l’agriculture” reconnaissent les cadres du PRG, qui prend l’initiative. Une gauche qui, semble-t-il, veut sortir de son pré-carré favori que constitue l’agriculture biologique. “Une niche”, admet désormais à demi mot Alain Tourret. Il est vrai qu’une réminiscence d’une crise  alimentaire mondiale est passée par là. L’agriculture redevient un enjeu de premier plan, un enjeu stratégique incontournable sur lequel tout parti politique doit remettre très rapidement le couvert. JeanPierre Vermès et Patrice Lepainteur (ancien et nouveau président de la FDSEA) seront grand témoin et intervenant. “L’idée de faire intervenir Patrice Lepainteur est venue avant son élection à la présidence de la FDSEA et c’est aussi le vice-président d’une communauté de communes que nous souhaitons entendre. Henri Baron, ancien président de la Chambre d’Agriculture de Loire-Atlantique et élu sous l’étiquette Confédération paysanne, nous fera part de son expérience. Michel Legrand, président de la Chambre d’agriculture du Calvados, sera aussi des nôtres”.
Pas question donc pour James Louvet, membre du PRG et cheville ouvrière agricole de ce colloque, de donner un sens politico-syndicale à la présence d’un courant de pensée ou à l’absence d’un autre. Au contraire, il souhaite changer les angles d’attaque. “Il faut aborder l’agriculture par les sujets de fond et sensibiliser les élus locaux en leur montrant qu’il existe des solutions locales répondant à des problèmatiques globales. Le PRG souhaite apporter sa pierre à l’édifice en défrichant les pistes qui pourraient aboutir à produire plus avec moins d’intrants”. James Louvet, grâce à son expérience personnelle, est d’ailleurs un novateur. Biocarburant en circuit court, désherbage mécanique du maïs, valorisation du bois de haie (...), le laboratoire expérimental d’une agriculture de groupe, qui met en commun ses moyens, a souvent un train d’avance. Un train dans lequel James Louvet souhaite faire monter le plus grand nombre.

Au programme
• Matin (9 h 30 à 12 h 45) : les mutations actuelles de l’agriculture, les enjeux alimentaires, environnementaux et énergétiques avec les interventions notamment de Sophie Merle (chargée de mission de l’association AILE), Marie-Odile Tavernier (présidente d’Horizons solidaires), Gustave Aubrée (président de la FR CUMA de l’Ouest), Jean-Marie Meulle (directeur d’AGRIAL), Bernard Poirier (directeur de AILE et chargé de mission à la FN CUMA). Conclusion et synthèse par Jean-Pierre Vermès (membre d’AFDI et ancien président de la FDSEA du Calvados).
• Après-midi (14 h 15 à 17 h 15) : les enjeux d’une refondation de la PAC, inventer une agriculture à la fois productive et écologique avec les interventions notamment de Henri Nallet (ancien ministre de l’agriculture, Jacques Rebillard (vice-président de la région Bourgogne, Patrice Lepainteur (président de la FDSEA du Calvados et vice-président de la communauté de communes de Vassy), Bernard Pourier (vice-président de la communauté d’agglomération de Rennes). Conclusion et synthèse par Henri Baron (ancien président de la Chambre d’Agriculture de Loire-Atlantique).
Renseignements au 06 82 26 43 40.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fermer les abattoirs, c’est tuer les éleveurs
Dimanche 7 juin 2020, le préfet de la Manche a pris la décision de fermer le dernier abattoir de la Manche, à Saint-Hilaire-du-…
MOISSON ORGE
Les orges ouvrent le bal des batteuses
Dès le milieu de la semaine dernière, les batteuses ont ouvert le bal de la moisson. Les orges, comme à leur habitude, sont les…
JA NORMANDIE
JA Normandie renouvelle son bureau
Après les élections départementales, JA Normandie a élu son nouveau bureau mardi 23 juin. Questions à Alexis Graindorge qui…
Le soja normand prend de l’ampleur
En 2019, la Région lance un appel à projets pour son plan protéines végétales. Le Soja made in Normandie (SMN), alliant, entre…
SAFER - JA NORMANDIE
Safer et JA de Normandie luttent contre l’accaparement des terres
En attendant une loi foncière, Safer et JA de Normandie s’organisent pour lutter contre le transfert opaque des terres. En 2019,…
Maltot exauce le vœu de la ruralité
Maltot, pour ceux qui ne connaissent pas, c’est son château, sa MFR et son Bœuf en fête. La commune compte 1 095 habitants, se…
Publicité