Aller au contenu principal

Développement durable
L’agriculture participe activement au développement durable

A l’occasion des journées de l’énergie et de la semaine du développement durable, le réseau énergie des chambres d’Agriculture de Normandie se fait le relais d’initiatives agricoles.

L’agriculture n’a pas attendu pour mettre en œuvre des démarches qui assurent la sobriété énergétique des exploitations et réduisent leur dépendance aux énergies fossiles.
L’agriculture n’a pas attendu pour mettre en œuvre des démarches qui assurent la sobriété énergétique des exploitations et réduisent leur dépendance aux énergies fossiles.
© Ludovic Vimond-Stéphane LEITENBERGER-CA50
L’énergie s’invite au cœur des discussions : Grenelle de l’environnement, schémas régionaux climat air énergie, plans climat énergie territoriaux... Le gouvernement lance également un grand débat national sur la transition énergétique pour créer les conditions “du passage d’une société fondée sur la consommation abondante d’énergies fossiles, à une société plus sobre et plus écologique”. L’ambition du débat est celle d’un “nouveau modèle à inventer : plus juste, porteur d’emplois et d’activités économiques.” 

Les défis du XXIe siècle
Les chambres d’Agriculture et les agriculteurs n’ont pas attendu pour mettre en œuvre des démarches qui assurent la sobriété énergétique des exploitations et réduisent leur dépendance aux énergies fossiles. A l’occasion des journées de l’énergie et de la semaine du développement durable, le réseau énergie des chambres d’Agriculture de Normandie se fait le relais d’initiatives agricoles. Autant d’exemples qui témoignent du rôle qu’à l’agriculture à jouer dans les défis du XXIe siècle : nourrir les hommes, stocker du carbone, produire efficacement des matériaux, des molécules et des énergies renouvelables. Cette semaine, vous découvrirez deux agriculteurs qui ont fait le choix de remplacer le fuel et le gaz par un combustible autoproduit sur l’exploitation. Une chaudière de 800 kW à la paille et une chaudière de 100 kW au miscanthus. Pour moins chauffer, il faut aussi mieux isoler ! Et l’agriculture ne manque pas de ressources pour contribuer à la performance des bâtiments. En parallèle du redéploiement de la culture du chanvre en Normandie, des initiatives de valorisation de la chènevotte locale dans la construction voient le jour. Pour consommer moins, les chambres d’Agriculture proposent aussi des sessions de conduites économes. Objectif : diminuer sa consommation de plus de 15 % !La semaine prochaine, le réseau énergie des Chambre d’agriculture de Normandie présentera d’autres manières pour l’agriculture de contribuer au débat : en s’impliquant dans la mise en œuvre du Plan climat énergie du Parc Normandie Maine et en produisant des énergies renouvelables, électricité photovoltaïque et biogaz.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

L'abattoir ex-AIM renaît et abatterait jusqu’à 66 000 T de porc par an
L’avenir du site de l’abattoir de Sainte-Cécile s’écrit avec la Boucherie Saint-Michel, créée par Virginie Allaire-Arrivé et…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler près de Sées
Mercredi 21 avril 2021, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds, dans l'Orne, est…
Inquiétude dans le Bessin après l’annonce d’un septième cas de tuberculose bovine
Les éleveurs du Bessin ont été invités à une réunion d’information sur la tuberculose bovine après la découverte d’un cas en…
BLAIREAU
Tuberculose bovine : la préfète signe l’arrêté de régulation des blaireaux
Mercredi 7 avril 2021, la préfète de l’Orne Françoise Tahéri a signé l’arrêté ordonnant les prélèvements de blaireaux dans les…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler à Belfonds
Mercredi 21 avril, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds (61), est décédé…
COOP LIN VILLONS LES BUISSONS
La Coop lin de Villons-les-Buissons compte sur deux nouvelles lignes de teillage
Désormais propriétaire des locaux de l’ex Agire (Centre d’Insémination artificielle) à Saint-Manvieu-Norrey, la coop lin de…
Publicité