Aller au contenu principal
Font Size

L’andaineur à tapis pour un fourrage qui garde ses feuilles

llll « Il se fait de plus en plus d’herbe, notamment de luzerne et de trèfle et les éleveurs exigent un fourrage de plus en plus qualitatif ». C’est partant de ce constat que Jean-Yves Quentin, gérant de l’entreprise de travaux agricoles éponyme basée à Reffuveille (50), a investi l’an dernier dans un andaineur à tapis de marque Roc modèle RT.

« Le but est de faucher à plat et de laisser sécher au moins une journée pour récolter un fourrage qui a conservé toutes ses feuilles qui concentrent la valeur nutritive. De plus, on n’embarque ni terre ni cailloux dans les andains », plaide notre entrepreneur.
« J’économise 18 kg de soja par jour soit 6,5 t/an », confirme Sylvain client-éleveur à la tête d’un troupeau laitier d’une soixantaine de vaches.
Autre avantage : le débit de chantier.
« S’il n’y a pas assez de camelote, on peut grossir les andains sur 15, 18, 20 mètres...Cela permet d’ensiler plus d’hectares dans une même journée ». Il est encore temps, en cette fin d’été, de tester l’andaineur à tapis pour une 3ème coupe de qualité.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, curieux du contexte local
Julien Denormandie est venu visiter la ferme de François Rihouet à Périers (50) et écouter les demandes liées à plusieurs…
Un pick-up lin conçu par la SAMA voit le jour
L’agriculture devra se passer du glyphosate d’ici quelques années. Les producteurs de lin anticipent l’arrêt de l’herbicide,…
Requiem pour l’abattoir de Saint-Hilaire
Vendredi 10 juillet, Manuel Pringault, président du groupe Teba et patron de la société d’abattage saint-hilairien, ASH (gérante…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
(VIDEO) Une Lexion à tapis semi-chenillée dans le Bocage
À Villy-Bocage dans le Calvados, Thierry Bossuyt tourne avec la nouvelle Lexion 7700 qu’il a achetée en commun avec son frère.…
Publicité