Aller au contenu principal

CER
”L’après quota arrive”

Bonne année de transition pour ce centre d’économie, transformé depuis le début de l’année en association de gestion et de comptabilité.

Jean Marie Séronie et Marcel Bourdon, directeur et président de l’AGC-Manche/CER France, “le département et la région sont prêts techniquement à augmenter leur référence laitière”.
Jean Marie Séronie et Marcel Bourdon, directeur et président de l’AGC-Manche/CER France, “le département et la région sont prêts techniquement à augmenter leur référence laitière”.
© E.C.
Toujours très sobres, Marcel Bourdon et Jean-Marie Séronie, le tandem inséparable de l’ex-CER Manche, aujourd’hui transformé en Association de Gestion et de Comptabilité, commentent avec une délectation intérieure, les principaux chiffres 2006. “197 000 euros de résultats, + 7% de croissance rien que sur les dossiers agricoles, soit 85 nouveaux clients”. 8 Millions de CA Pas de doute, le CER, pardon AGC Manche/CER France, surfe non seulement sur le marché agricole départemental, mais aussi sur celui des artisans/commerçants/services. “Notre chiffre d’affaires global se situe à 8 millions d’euros”. Pour séduire de nouveaux clients, l’AGC multiplie les opérations de séduction : plus de conseils, plus de présence sur le terrain, enquête de satisfaction. Bref, la panoplie de la parfaite entreprise moderne, à une différence près, il s’agit d’une association à but non lucratif. Une notion qui a toute son importance lorsque l’on aborde l’expertise-comptable. “Dans le cadre de la réforme des professions comptables, nous venons d’embaucher quatre experts-comptables, cinq collaborateurs déjà en place vont être nommés”. Les relations avec le conseil de l’ordre sont déjà établis. “Nous, nous ne sommes pas “rachetables”, à la différence des cabinets libéraux qui intéressent de grands groupes français ou étrangers”. Satisfaction Les clients, agriculteurs ou autres, sont donc satisfaits. “Un critère en forte amélioration sur l’ensemble de nos prestations. Pour encore mieux répondre à la demande, nous spécialisons de plus en plus nos conseils”. La dernière enquête en date la principale motivation d’adhésion au CER, c’est la sécurisation de toute la partie “paperasse”, en deuxième place arrive l’analyse économique de l’entreprise. Sur le lait, l’ex-CER est prêt à répondre au futur changement de quotas. “Les éleveurs peuvent techniquement produire plus de lait, ils en ont le potentiel. De toute façon, il faudra le département ou la région répondent présents pour fournir les transformateurs”. Dernier point, la filiale “Actis Environnement”, elle, a multiplié son activité par quatre passant de 300 000 euros de produits à 1 200 000 euros sur l’année passée.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Prix du lait juillet 2022 : le compte n’y est vraiment pas selon Ludovic Blin
Alors que la hausse des prix du lait a tardé à s’enclencher, la mécanique se grippe et les principaux opérateurs de la filière…
Moisson 2022 : dernière ligne droite
Toutes les semaines, nous proposons un point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne. Lundi 25 …
Mesures de restriction d’eau dans le Calvados
La situation hydrologique et hydrogéologique était déjà défavorable début juillet 2022. L’absence de précipitation ainsi que les…
Coquillages et préjugés : Anaïs, portrait d’une reconvertie
Le Comité régional conchyliculture (CRC) a lancé sa campagne de communication ConchyQuoi en mai 2022 sur les réseaux sociaux. Des…
Moisson 2022 : rapide et en avance
Toutes les semaines, nous proposons un point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne. Lundi 18 …
Après l’incendie en plaine de Caen, le fatalisme et les semis
Mardi 19 juillet 2022, un incendie a ravagé 230 ha dans la plaine de Caen. Geoffroy de Lesquen a perdu une parcelle de blé sur…
Publicité