Aller au contenu principal

43e Fête de la Terre et de la ruralité dans l'Orne
« L’attelage, c’est mon plaisir, mon loisir, mon travail »

Émilie Alenne, 36 ans, a monté son entreprise, Attelage Alenne, à Sées. Elle propose des balades dans la ville ainsi que des prestations pour des cérémonies. Dimanche 29 août, elle assurera des démonstrations avec sa jument, Carla des Champs, à la Fête de la terre, à Saint-Christophe-le-Jajolet.

Émilie Alenne et son mari lors de la Fête de la Normandie, à Argentan, avec Annabelle du Don, le 10 mars 2019.
Émilie Alenne et son mari lors de la Fête de la Normandie, à Argentan, avec Annabelle du Don, le 10 mars 2019.
© JP

Les chevaux : une passion dans l’entourage d’Émilie Alenne. Père cheminot, mais qui était bénévole à l’hippodrome d’Argentan ; sœur ancienne salariée dans les trotteurs ; mari meneur (de chevaux de trait) pour la Ville d’Argentan. C’est lui qui transmet le virus à sa femme. Ou plutôt deux virus : celui de l’attelage et celui du Percheron. « Je trouve que l’attelage est une discipline intéressante, avec beaucoup d’émotions. Les Percherons apportent de la douceur », apprécie Émilie Alenne. Elle décide d’en faire son métier. « Mon mari m’a formée. Et le 1er octobre 2019, je me suis mise à mon compte », relate-t-elle. Émilie et son mari achètent alors deux juments, chacun la leur. « Moi je mène Carla des Champs, la noire. Et lui a Annabelle du Don, la blanche. Elles sont nos bébés. »

 

Partager avec les gens


Les deux bébés, d’une tonne chacune, sont guidées à la voix. Elles sont rodées aux bruits de sirènes, camions, tracteurs, motos, mais aussi aux fumigènes, karsher et chiens. « Nous devons travailler en sécurité car, quand les juments sont parties, il faut les gérer. » Avec son entreprise Attelage Alenne, Émilie organise des événements, mène sa jument pour des mariages, des baptêmes, des communions. Mais aussi les kermesses, les comités des fêtes. « La création, les parcours et la décoration sont des parties importantes. » Mais ce qu’elle aime, c’est surtout « partager avec les gens, communiquer, faire plaisir ». Il y a un an, elle a emmené des résidents de l’Ehpad de l’hôpital de Sées en balade dans la ville. « Ils avaient été très sensibles à la promenade, très émus. Je travaille beaucoup avec les personnes âgées, les personnes trisomiques, les familles. » Depuis quelques semaines, Émilie Alenne « reprend tranquillement » les promenades dans la ville de Sées, le dimanche, après des mois de confinement. Elle propose une visite de trente minutes. « Les balades coûtent 3€ pour les 3 à 10 ans ; 5€ pour les plus de 11 ans et sont gratuites pour les moins de 2 ans. Pour les événements, je demande entre 300 € et 600 €. J’inclus le maréchal ferrant, le déplacement, les décorations. Mon but, c’est de faire plaisir. »

Fête de la terre


Son prochain événement sera la Fête de la terre, à Saint-Christophe-le-Jajolet, dimanche 29 août. « C’est la première fois que j’y vais. Mon mari va tirer des pneus et des troncs avec Annabelle du Don pour montrer le débardage. Moi, je ferai des parcours de slalom. Mon mari mènera aussi les deux juments en paire. » Et de conclure tout sourire : « l’attelage c’est mon plaisir, mon loisir, mon travail ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Marine et Jean-Sébastien Schils, agriculteurs du Calvados, sur M6 ce mercredi 4 janvier 2023
Marine et Jean-Sébastien Schils ont créé leur entreprise de pailles en seigle bio, La Paille d'O, afin de diversifier les sources…
La coopérative linière du nord de Caen recrute
La Coopérative linière du nord de Caen créé une nouvelle équipe de nuit et recrute une dizaine de personnes sur son site de…
Le CSP collectif : ce qu’en pensent les agriculteurs
La Chambre d’agriculture de Normandie organise quelques sessions de conseil stratégique phytosanitaire collectives. Près de 18 …
[EN IMAGES] Les étourneaux font leur nid dans le Bessin
Après le sud Manche, c’est au tour du Bessin, dans le Calvados, de subir les conséquences d’une présence excessive et durable de…
PARTICIPEZ AU JEU SM CAEN - GRENOBLE
 Jeu concours "Match à domicile du SM Caen". 2 places à gagner pour aller supporter votre club normand au stade d'Ornano !
Ter'élevage : l’ouest décapitalise plus qu’ailleurs
Succès pour les rencontres bovines Ter’élevage qui se sont déroulées le 7 décembre 2022 à Noyers-Bocage (14). 280 animaux…
Publicité