Aller au contenu principal

LAVAL - JUILLET 2008

Mardi 29 juillet Amenés 172, dont 143 broutards. En élevage, la demande est peu motivée mais l’offre est limitée ce qui ne permet pas aux acheteurs de peser sur les prix. La vente est lente avec des tarifs reconduits pour les bonnes bêtes proches de la finition. La marchandise ordinaire ou ayant peu d’avenir est délaissée. En broutards, le rythme commercial s’est ralenti avec une offre en retrait et des acheteurs peu présents, occupés par les travaux saisonniers. La commercialisation est difficile avec des invendus et des tarifs malmenés dans l’ensemble des mâles et femelles. (L.C.). A la pièce : Broutards mâles petits ordinaires 480,00-580,00; convenables 580,00-650,00-615,00 (=); supérieurs 650,00-720,00; extra 720,00-750,00; plus lourds inc. Broutardes femelles petites ordinaires 400,00-480,00; convenables 480,00-540,00; lourdes supérieures 540,00-600,00. Bœufs Maine-Anjou 12-24 mois 700,00-850,00; Croisés 12-24 mois 700,00-850,00; Maine-Anjou 20-24 mois 850,00-980,00; Croisés 20-24 mois 850,00-950,00; Croisés Charolais bons 950,00-1100,00; 24-30 mois 1100,00-1300,00. Génisses Croisées 16-20 mois 650,00-760,00; 20-24 mois 760,00-950,00; 24-30 mois 950,00-1050,00; meilleures 24-30 mois 1050,00-1150,00; lourdes supérieures 24-30 mois 1150,00-1350,00. Vaches Normandes légères d’herbage et d’embouche âgées 500,00-600,00; Frisonnes légères d’herbage et d’embouche âgées 480,00-650,00; Normandes bonnes d’herbage et d’embouche 600,00-780,00; Maine-Anjou ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 580,00-750,00; bonne conformation d’herbage et d’embouche 750,00-950,00; d’herbage et d’embouche jeunes 950,00-1050,00; extra d’herbage et d’embouche 1050,00-1200,00; Croisées ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 580,00-750,00; bonne conformation d’herbage et d’embouche 750,00-950,00; d’herbage et d’embouche jeunes 950,00-1050,00; extra d’herbage et d’embouche 1050,00-1200,00. Au kg vif : Broutards mâles inc. Broutardes femelles inc. Mardi 22 juillet Amenés 247, dont 207 broutards. En élevage, la demande reste tournée vers les bêtes de forme où la vente fut normale avec des tarifs stables. En revanche, les acheteurs sont toujours aussi prudents et sélectifs pour le cheptel commun et bas de gamme. En broutards, peu de changement sont à noter dans le commerce du broutard où les tarifs restent stables pour les quelques bons lots de mâles charolais, limousins et Maine Anjou. En revanche, les transactions demeurent difficiles avec des tarifs toujours discutés dans la moyenne marchandise (mâles et femelles). (L.C.). A la pièce : Broutards mâles petits ordinaires 480,00-580,00; convenables 580,00-650,00; supérieurs 650,00-720,00; extra 720,00-750,00; plus lourds inc. Broutardes femelles petites ordinaires 400,00-480,00; convenables 480,00-540,00; lourdes supérieures 550,00-620,00. Bœufs Maine-Anjou 12-24 mois 700,00-850,00; Croisés 12-24 mois 700,00-850,00; Maine-Anjou 20-24 mois 850,00-980,00; Croisés 20-24 mois 850,00-950,00; Croisés Charolais bons 950,00-1100,00; 24-30 mois 1150,00-1350,00. Génisses Croisées 16-20 mois 650,00-760,00; 20-24 mois 760,00-950,00; 24-30 mois 950,00-1050,00; meilleures 24-30 mois 1050,00-1150,00; lourdes supérieures 24-30 mois 1150,00-1350,00. Vaches Normandes légères d’herbage et d’embouche âgées 500,00-600,00; Frisonnes légères d’herbage et d’embouche âgées 480,00-550,00; Normandes bonnes d’herbage et d’embouche 600,00-700,00; Maine-Anjou ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 580,00-750,00; bonne conformation d’herbage et d’embouche 750,00-950,00; d’herbage et d’embouche jeunes 950,00-1050,00; extra d’herbage et d’embouche 1050,00-1200,00; Croisées ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 580,00-750,00; bonne conformation d’herbage et d’embouche 750,00-950,00; d’herbage et d’embouche jeunes 950,00-1050,00; extra d’herbage et d’embouche 1050,00-1200,00. Au kg vif : Broutards mâles inc. Broutardes femelles inc. Mardi 1 juillet Amenés 217, dont 182 broutards. En élevage, malgré une offre limitée, les acheteurs demeurent prudents dans leurs achats. Les bonnes femelles avec un fort potentiel de développement restent recherchées et normalement valorisées. En revanche, le bétail commun et bas de gamme est plus difficile à écouler. En broutards, le commerce reste sur le même rythme que sous le foirail de Cholet où les bons lots de mâles lourds, charolais, limousins voir Maine Anjou sont normalement valorisés. Le placement est toujours plus difficile avec des tarifs plus discutés dans les sujets de choix plus commun. En femelles, les cours restent inchangés pour les bonnes laitonnes mais l’écoulement demeure très calme pour celles de conformation plus ordinaire ou légères. (L.C.). A la pièce : Broutards mâles petits ordinaires 500,00-600,00; convenables 600,00-670,00; supérieurs 670,00-730,00; extra 730,00-780,00; plus lourds inc. Broutardes femelles petites ordinaires 420,00-500,00; convenables 500,00-560,00; lourdes supérieures 560,00-650,00. Bœufs Maine-Anjou 12-24 mois 700,00-850,00; Croisés 12-24 mois 700,00-850,00; Maine-Anjou 20-24 mois 850,00-980,00; Croisés 20-24 mois 850,00-980,00; Croisés Charolais bons 980,00-1100,00; 24-30 mois 1200,00-1350,00. Génisses Croisées 16-20 mois 650,00-780,00; 20-24 mois 780,00-960,00; 24-30 mois 960,00-1070,00; meilleures 24-30 mois 1070,00-1150,00; lourdes supérieures 24-30 mois 1150,00-1350,00. Vaches Normandes légères d’herbage et d’embouche âgées 500,00-600,00; Frisonnes légères d’herbage et d’embouche âgées 480,00-550,00; Normandes bonnes d’herbage et d’embouche 600,00-700,00; Maine-Anjou ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 580,00-750,00; bonne conformation d’herbage et d’embouche 750,00-950,00; d’herbage et d’embouche jeunes 950,00-1050,00; extra d’herbage et d’embouche 1050,00-1200,00; Croisées ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 580,00-750,00; bonne conformation d’herbage et d’embouche 750,00-950,00; d’herbage et d’embouche jeunes 950,00-1050,00; extra d’herbage et d’embouche 1050,00-1200,00. Au kg vif : Broutards mâles inc. Broutardes femelles inc.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Implantation de la sucrerie AKS à Rouen : un château en Espagne ?
Où en est le projet d’implantation d’une méga sucrerie par une société dubaïote, sélectionnée par Haropa Port sur appel à…
Le Gaec Lorin-Barbot prévoit de toujours produire du lait en 2032
Le Gaec Lorin-Barbot de Les Cresnays (sud Manche) prévoit de toujours produire du lait d’ici dix ans. Pour autant, les…
Zéro glyphosate ou le défi impossible en Normandie ?
Peut-on se passer du glyphosate ? Depuis 2019, cette vaste question a été travaillée via le plan « transition glyphosate…
PAC 2023-2027 : le nouveau système de suivi du parcellaire est « vraiment intrusif »
Dans le cadre de la future programmation de la Politique agricole commune (PAC) qui entrera en vigueur en janvier 2023, la…
Tuberculose bovine dans l'Orne : le point sur la prophylaxie 2022-2023
La campagne de prophylaxie tuberculose bovine a repris le 1er novembre 2022 dans l’Orne. Elle se terminera le 31 mai 2023. Cette…
Philippe Leprince, directeur de l’OP Bovins d’Agrial : « Transformer la décapitalisation en atout »
En octobre 2022, l’OP Bovins d’Agrial a organisé sa « Journée puissance viande » dans le pays du granit, à Saint-Michel-de-…
Publicité