Aller au contenu principal

LAVAL - OCTOBRE 2008

Mardi 28 octobre Amenés 340, dont 304 broutards. En élevage, l’activité commerciale est de plus en plus difficile car les emboucheurs tendent à disparaître face aux coûts trop importants de l’engraissement. La vente est laborieuse et partielle dans les vaches d’embouche avec des tarifs tirés vers le bas. Seules les très bonnes génisses de forme trouvent un intérêt auprès des acheteurs. En broutards, ce secteur ne se porte pas plus mal avec une offre plus conséquente mais de belle qualité d’ensemble. Les acheteurs ont retrouvé un peu d’intérêt et acquièrent plus facilement des bons lots de mâles homogènes à des tarifs reconduits. En revanche, les sujets irréguliers ou trop légers restent délaissés et peu valorisés. En femelles, les acheteurs sont peu présents. Les échanges se montrent difficiles. (L.C.). A la pièce : Broutards mâles petits ordinaires 460,00-570,00; convenables 570,00-640,00; supérieurs 650,00-740,00; extra 740,00-780,00; plus lourds inc. Broutardes femelles petites ordinaires 380,00-460,00; convenables 460,00-530,00; lourdes supérieures 530,00-600,00. Bœufs Maine-Anjou 12-24 mois 690,00-840,00; Croisés 12-24 mois 690,00-840,00; Maine-Anjou 20-24 mois 840,00-970,00; Croisés 20-24 mois 840,00-940,00; Croisés Charolais bons 940,00-1070,00; 24-30 mois 1070,00-1250,00. Génisses Croisées 16-20 mois 640,00-750,00; 20-24 mois 750,00-940,00; 24-30 mois 940,00-1040,00; meilleures 24-30 mois 1040,00-1130,00; lourdes supérieures 24-30 mois 1130,00-1330,00. Vaches Normandes légères d’herbage et d’embouche âgées 460,00-560,00; Frisonnes légères d’herbage et d’embouche âgées 450,00-620,00; Normandes bonnes d’herbage et d’embouche 560,00-750,00; Maine-Anjou ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 560,00-730,00; bonne conformation d’herbage et d’embouche 730,00-940,00; d’herbage et d’embouche jeunes 940,00-1040,00; extra d’herbage et d’embouche 1040,00-1180,00; Croisées ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 560,00-730,00; bonne conformation d’herbage et d’embouche 730,00-940,00; d’herbage et d’embouche jeunes 940,00-1030,00; extra d’herbage et d’embouche 1030,00-1180,00. Au kg vif : Broutards mâles inc. Broutardes femelles inc. Mardi 21 octobre Amenés 245, dont 228 broutards. En élevage, les difficultés rencontrées par les engraisseurs pour écouler les animaux finis, plus un coût d’engraissement élevé pénalisent la vente du maigre entraînant ainsi une baisse des cours surtout pour les sujets âgés et maigres. En broutards, la commercialisation demeure laborieuse avec de gros écarts tarifaires entre les bons sujets lourds et la marchandise plus commune notamment pour les limousins qui ont été les plus malmenés avec des invendus. En femelles, la vente est normale dans les laitonnes lourdes exportables, le commerce est très calme voire difficile dans les plus communes. (L.C.). A la pièce : Broutards mâles petits ordinaires 460,00-570,00; convenables 570,00-640,00; supérieurs 650,00-740,00; extra 730,00-770,00; plus lourds inc. Broutardes femelles petites ordinaires 380,00-460,00; convenables 460,00-530,00; lourdes supérieures 530,00-600,00. Bœufs Maine-Anjou 12-24 mois 690,00-840,00; Croisés 12-24 mois 690,00-840,00; Maine-Anjou 20-24 mois 840,00-970,00; Croisés 20-24 mois 840,00-940,00; Croisés Charolais bons 940,00-1070,00; 24-30 mois 1070,00-1250,00. Génisses Croisées 16-20 mois 640,00-750,00; 20-24 mois 750,00-940,00; 24-30 mois 940,00-1040,00; meilleures 24-30 mois 1040,00-1130,00; lourdes supérieures 24-30 mois 1130,00-1330,00. Vaches Normandes légères d’herbage et d’embouche âgées 470,00-570,00; Frisonnes légères d’herbage et d’embouche âgées 460,00-630,00; Normandes bonnes d’herbage et d’embouche 570,00-760,00; Maine-Anjou ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 560,00-730,00; bonne conformation d’herbage et d’embouche 730,00-940,00; d’herbage et d’embouche jeunes 940,00-1040,00; extra d’herbage et d’embouche 1040,00-1180,00; Croisées ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 560,00-730,00; bonne conformation d’herbage et d’embouche 730,00-940,00; d’herbage et d’embouche jeunes 940,00-1030,00; extra d’herbage et d’embouche 1030,00-1180,00. Au kg vif : Broutards mâles inc. Broutardes femelles inc. Mardi 14 octobre Amenés 335, dont 296 broutards. En élevage, le mauvais commerce de la viande, des coûts alimentaires élevés et un contexte économique difficile sont autant de facteurs défavorables au commerce du maigre. Les bonnes bêtes proche de la finition sont également touchées et n’obtiennent plus les prix des semaines passées. La baisse est plus marquée dans la marchandise ordinaire et longue à finir. En broutards, si les apports sont revenus à un niveau plus raisonnable, cela n’a pas pour autant facilité les transactions qui restent malheureusement difficiles à aboutir pour les mâles, même pour ceux de conformation supérieure. Seuls quelques bons mâles charolais lourds restent normalement valorisés, mais ils se font rares sur le marché. Les sujets de moindre conformation restent sur le carreau. En femelles, même si l’offre est limitée, la demande pour des mises en place locales est quasi inexistante, ce qui donne une tendance également baissière. (L.C.). A la pièce : Broutards mâles petits ordinaires 470,00-570,00; convenables 570,00-640,00; supérieurs 660,00-740,00; extra 740,00-770,00; plus lourds inc. Broutardes femelles petites ordinaires 390,00-470,00; convenables 470,00-530,00; lourdes supérieures 530,00-580,00. Bœufs Maine-Anjou 12-24 mois 690,00-840,00; Croisés 12-24 mois 690,00-840,00; Maine-Anjou 20-24 mois 840,00-970,00; Croisés 20-24 mois 840,00-940,00; Croisés Charolais bons 940,00-1080,00; 24-30 mois 1080,00-1280,00. Génisses Croisées 16-20 mois 640,00-750,00; 20-24 mois 750,00-940,00; 24-30 mois 940,00-1040,00; meilleures 24-30 mois 1040,00-1130,00; lourdes supérieures 24-30 mois 1130,00-1330,00. Vaches Normandes légères d’herbage et d’embouche âgées 470,00-570,00; Frisonnes légères d’herbage et d’embouche âgées 460,00-630,00; Normandes bonnes d’herbage et d’embouche 570,00-760,00; Maine-Anjou ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 560,00-730,00; bonne conformation d’herbage et d’embouche 730,00-940,00; d’herbage et d’embouche jeunes 940,00-1040,00; extra d’herbage et d’embouche 1040,00-1180,00; Croisées ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 560,00-730,00; bonne conformation d’herbage et d’embouche 730,00-940,00; d’herbage et d’embouche jeunes 940,00-1030,00; extra d’herbage et d’embouche 1030,00-1180,00. Au kg vif : Broutards mâles inc. Broutardes femelles inc. Mardi 7 octobre Amenés 460, dont 408 broutards. En élevage, le contexte économique n’est vraiment pas favorable à l’acquisition de maigre. Le secteur de la viande est toujours dans la tourmente baissière et le coût de l’alimentation freine sérieusement l’ardeur des acheteurs. Quelques bêtes de forme avec de l’avenir se commercialisent à des tarifs convenables mais la marchandise commune ou longue à faire est très difficile à placer voir reste sur le carreau. En broutards, l’extension de la FCO entraîne de fortes craintes chez les éleveurs qui ne savent pas s’ils pourront vendre leurs animaux dans les semaines à venir. Il en résulte une forte présentation, bien trop importante pour les besoins exprimés. Mis à part les bons mâles charolais, normalement négociés, la vente se montre laborieuse avec des tarifs orientés à la baisse dans l’ensemble des blonds d’Aquitaine et Maine Anjou. Les limousins et croisés ne sont guère mieux servis avec un écoulement partiel et une sérieuse baisse des prix. (L.C.). A la pièce : Broutards mâles petits ordinaires 470,00-570,00; convenables 570,00-640,00; supérieurs 660,00-740,00; extra 740,00-770,00; plus lourds inc. Broutardes femelles petites ordinaires 390,00-470,00; convenables 470,00-530,00; lourdes supérieures 530,00-580,00. Bœufs Maine-Anjou 12-24 mois 690,00-840,00; Croisés 12-24 mois 690,00-840,00; Maine-Anjou 20-24 mois 840,00-970,00; Croisés 20-24 mois 840,00-940,00; Croisés Charolais bons 940,00-1080,00; 24-30 mois 1080,00-1280,00. Génisses Croisées 16-20 mois 640,00-750,00; 20-24 mois 750,00-940,00; 24-30 mois 940,00-1040,00; meilleures 24-30 mois 1040,00-1130,00; lourdes supérieures 24-30 mois 1130,00-1330,00. Vaches Normandes légères d’herbage et d’embouche âgées 470,00-570,00; Frisonnes légères d’herbage et d’embouche âgées 460,00-630,00; Normandes bonnes d’herbage et d’embouche 570,00-760,00; Maine-Anjou ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 560,00-730,00; bonne conformation d’herbage et d’embouche 730,00-940,00; d’herbage et d’embouche jeunes 940,00-1040,00; extra d’herbage et d’embouche 1040,00-1180,00; Croisées ordinaires d’herbage et d’embouche âgées 560,00-730,00; bonne conformation d’herbage et d’embouche 730,00-940,00; d’herbage et d’embouche jeunes 940,00-1030,00; extra d’herbage et d’embouche 1030,00-1180,00. Au kg vif : Broutards mâles inc. Broutardes femelles inc.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

VIDEO La Jaguar 990 TT Claas se démène dans la Manche
Le concessionnaire SM3 Claas a fait venir l’ensileuse 990 terra trac pour une démonstration dans la Manche. Venue d’Allemagne, la…
KATRINE LECORNU - MARQUE GRAND FERMAGE - AGRIAL
Marque Grand Fermage : « on veut donner une image crédible et vraie de notre profession »
Katrine Lecornu est éleveuse à Nonant, dans le Bessin (14). Depuis deux ans, elle travaille avec l’équipe marketing d’Agrial sur…
Blandine Julienne, JA 61
Blandine Julienne : " J’aime gérer le relationnel et le terrain "
Blandine Julienne est installée en lait et cultures avec son conjoint Vivien à Bizou, dans le secteur de Longy-au-Perche. D’une…
JULIEN DENORMANDIE
Julien Denormandie : « Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens »
« Dire que l’agriculteur se moque de l’environnement, c’est un non-sens », souligne le ministre de l’Agriculture avant d’ajouter…
Frédéric Bellanger, Orne
Chez Frédéric Bellanger, le bonheur est dans l’herbe
Pour Frédéric Bellanger, producteur de viande bovine à La Boursillière à Moutiers-au-Perche (61), le bonheur est dans le pré :…
Jennifer Morin, agricultrice
Jennifer Morin, « mieux vaut avoir le caractère bien trempé »
À Larchamp, commune nouvelle de Tinchebray-Bocage (61), Jennifer Morin est installée avec son mari en lait. Non issue du milieu…
Publicité