Aller au contenu principal
Font Size

Coopérative Elle et Vire
“L’avenir du lait est à l’Ouest”

Dernière assemblée générale pour Jean-Marie Barré, directeur, qui aura marqué de son empreinte la coopérative.

Jean-Marie Barré et Jean-Louis Danlos (au centre), ont reçu les insignes de Chevalier et d’Officier du Mérite Agricole.
Jean-Marie Barré et Jean-Louis Danlos (au centre), ont reçu les insignes de Chevalier et d’Officier du Mérite Agricole.
© E.C.
Sans doute un peu ému, Jean-marie Barré, directeur d’Elle et Vire, a, comme tous les ans, présenté la photographie de “sa” coop, vendredi dernier à Saint-Lô. Ce fils d’agriculteurs ornais, major de sa promotion à l’école laitière de Surgères en 1968 (une référence) a pris les rênes de la coopérative à un moment crucial pour elle : au lendemain de l’effondrement de l’Union Laitière Normande. Méticuleusement, méthodiquement, J.M. Barré s’est attaché à redresser la barre pour effacer les années noires. Vendredi dernier, Jean-Charles Poullain, ancien président de la structure, lui a remis les insignes de Chevalier du Mérite Agricole. De son côté, Jean-Louis Danlos, l’actuel président, a reçu la croix d’Officier des mains du Sénateur Jean Bizet. A noter que J.M. Barré est remplacé par Patrick Lepelleux, jusqu’ici directeur des usines de la CLE. Volume en baisse Concrètement, au niveau d’Elle et Vire, les sociétaires ont livré 368 581 532 litres. Un volume en légère baisse par rapport à 2005. “Les cinq premiers mois de 2006 ont été en baisse sensible en raison des conditions climatiques de l’hiver. La saisonnalité de la coop a donc fortement évolué : 1,30 contre 1,38”. Au niveau du prix, celui payé par Elle et Vire s’est établi à 299,77 euros/1000 litres. Sur le lait bio, la collecte s’est montée à 2 604 millions de litres, concernant 14 producteurs. La totalité des apports est dirigé vers la laiterie Triballat. En appro-services, le chiffre d’affaires a augmenté, en raison d’un développement des ventes d’aliments du bétail. Cidrerie Val de Vire a collecté 22 467 tonnes de pommes (18735 t en 2005). A noter que cette collecte est en forte progression en raison de l’adhésion à la coop des producteurs sous contrat avec les cidreries Dujardin et Le Prieuré. Les ventes de cidre, elles, se tassent légèrement après une bonne progression en 2005, stabilité aussi des jus de pomme pétillants. Les ventes de cidre AOC du Pays d’Auge (coop des vergers du Pays d’Auge) sont stables et représentent 50% du marché des cidres AOC. Une nouveauté depuis 2005, la création d’un département “Val de Vire Bioactives”, chargé de la production d’actifs issus de la pomme. Un objectif pour les dirigeants, “devenir un leader de la valorisation de la pomme à cidre en procédant à un véritable “cracking” de celle-ci pour en extraire une gamme d’extraits à haute valeur ajoutée”. Sur la politique générale laitière du groupe, Robert Brzusezak, nouveau directeur de la CLE, a confirmé une remise à niveau des outils de transformation de Pontmain et de Condé sur Vire. Pour lui, l’avenir des quotas à l’horizon 2013, est compromis. R. Brzusezak croit fortement au développement du potentiel laitier du grand Ouest et donc aux fabrications qui y sont liées.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, curieux du contexte local
Julien Denormandie est venu visiter la ferme de François Rihouet à Périers (50) et écouter les demandes liées à plusieurs…
Un pick-up lin conçu par la SAMA voit le jour
L’agriculture devra se passer du glyphosate d’ici quelques années. Les producteurs de lin anticipent l’arrêt de l’herbicide,…
Requiem pour l’abattoir de Saint-Hilaire
Vendredi 10 juillet, Manuel Pringault, président du groupe Teba et patron de la société d’abattage saint-hilairien, ASH (gérante…
(VIDEO) Une Lexion à tapis semi-chenillée dans le Bocage
À Villy-Bocage dans le Calvados, Thierry Bossuyt tourne avec la nouvelle Lexion 7700 qu’il a achetée en commun avec son frère.…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
Publicité