Aller au contenu principal
Font Size

Production laitière
"L'avenir passe par l'entente franco-allemande"

Denis Ramspacher, producteur laitier dans le Bas-Rhin (100 ha de SAU), croit fermement en une entente « franco-allemande » sur le lait. Géographiquement proche des lands germaniques, il connaît sur le bout des doigts toute la gamme de distorsions entre les deux pays en matière agricole. Lors du conseil fédéral de la FDSEA, la semaine dernière à Saint-Lô, il a présenté sa vision de la filière.

Denis Ramspacher, président de la FDSEA du Bas-Rhin, “nous devons jouer absolument la carte européenne, de concert avec les Allemands”.
Denis Ramspacher, président de la FDSEA du Bas-Rhin, “nous devons jouer absolument la carte européenne, de concert avec les Allemands”.
© ec

Ce que reproche Denis Ramspacher aux industriels français, c’est le lissage avec à la clé un alignement sur le prix lorsqu’il est bas en Allemagne, mais qui remonte très peu lorsque ce même prix reprend des couleurs. « À nous de nous organiser pour défendre les producteurs. Notre position syndicale était bonne en 2009. Le problème, c’est qu’en France, nous n’avons pas envie de nous séparer des quotas. En Allemagne, ils n’en veulent plus en raison de problème de gestion. Nous devons nous organiser avec les Allemands et les sensibiliser à notre vision des choses : la régulation n’a pas la même signification en France qu’en Allemagne ».

La suite dans votre prochaine édition

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MALTRAITANCE CHEVAUX
Un cas dans le Calvados et un dans l'Orne: vigilance et bon voisinage contre les actes de barbarie sur les équidés
Le 25 août 2020, un cheval ornais est retrouvé avec une entaille à l’encolure. Vendredi 28 août 2020, deux chevaux du club…
VEAU 1835
Matricule 1835, levez-vous !
« Matricule 1835, levez-vous » ou l’histoire d’un veau condamné à ce que ses données morphologiques soient retirées de l’…
PAUL CHEVALIER JA 61
" J’ai été surpris mais content d’être élu au bureau "
Paul Chevalier est entré au bureau départemental jeudi 18 juin. À 20 ans, il est secrétaire général adjoint. S’il n’envisage pas…
Armand Prod’homme JA 61
" Pas d’élevage, pas de paysage "
Armand Prod’homme, 22 ans, est en cours d’installation au Gaec Olo, à Livaie, dans le secteur d’Alençon. Le nouveau responsable…
OPNC LACTALIS
Lactalis : L’accord-cadre est signé
L’OPNC (Organisation des Producteurs Normandie Centre) est la première des neuf OP adhérentes à l’Unell a avoir signé un accord-…
AGNEAU PRE SALE
Accrocher les wagons AOT à la locomotive AOP
Après 30 années de travail, l’agneau de pré-salé a enfin obtenu le fameux sésame AOP. Mais la vie dans les herbus n’est pas un…
Publicité