Aller au contenu principal
Font Size

Installation/Transmission
Le bilan, 2 ans après

L’intégration des missions de services publics installation et transmission, au 1er janvier 2011 a donné une nouvelle envergure aux Chambres d’agriculture en matière de conseil d’entreprise.

Auparavant, ces missions de services publics étaient assurées par les ADASEA. La loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche du 27 juillet 2010, les ont confié aux Chambres d’agriculture. Cela concerne les dispositifs liés à la DJA (Dotation Jeunes Agriculteurs), la DICA (Déclaration d’intention de  Cessation D’activité), le PIDIL (Programme pour l’Installation et le Développement des Initiatives Locales), le RDI (répertoire Départ Installation) et l’ARP (Aide à la reconversion professionnelle).Une nouvelle organisation a été mise en place, elle privilégie la proximité terrain et la complémentarité entre les missions d’expertise technico-économique des Chambres et celle de l’installation déjà mise en œuvre à travers l’élaboration des PPP (Plan de Professionnalisation Personnalisé) et la participation aux différents modules de stages installation. Tout ceci au service d’une ambition : favoriser l’installation des jeunes agriculteurs et optimiser leurs chances de réussite.Le Répertoire Départ Installation est l’outil phare de la transmission des Chambres
Il sert de trait d’union entre les cédants sans successeurs et les porteurs de projets en recherche d’une exploitation.Les candidats à la création, reprise ou cessation d’entreprise disposent d’un accompagnement de qualité et de proximité. Les démarches sont plus lisibles pour les porteurs de projets et cédants, se traduisant par une meilleure efficacité de traitement des dossiers.A côté de ces missions de service public, l’Etat a doté, les Cham-bres  d‘agriculture d’un Comité d’Orientation Transmission Installation (COTI) assuré par le président de Chambre départemental ou par délégation, au niveau régional, le CORTI puis le CNOTI au niveau national. Le CNOTI assure le suivi de l’installation et de la transmission, l’information de tous les acteurs nationaux et fait émerger des positions professionnelles communes, en s’appuyant sur les comités mis en place au niveau départemental et régional.Les structures siégeant dans ces instances départementales sont composées de représentants des Chambres d’agriculture, des organisations syndicales et d’organismes professionnels agricoles comme la MSA, les banques,… Elles ont pour mission d’élaborer une réelle politique favorisant le renouvellement des générations. Elles mettent en place des plans d’actions qui seront déclinés pour dynamiser les installations et orienter les transmissions d’exploitations vers des jeunes agriculteurs.Malgré l’arrêt total des financements Etat à partir de 2013, les Chambres d’agriculture mettent en œuvre ces obligations réglementaires et assurent la continuité du service grâce à une volonté forte de la profession et l’implication des agents.En 2012, près de 400 installations en Normandie ont été réalisées avec l’appui des Chambres d’agriculture. Cette dynamique d’entreprenariat ne fait qu'apporter une preuve supplémentaire de la réussite du transfert des missions installation transmission aux Chambres d’agriculture. Elle démontre également que cette intégration s’est réalisée sans aucune difficulté. Au regard  des bilans de fin de parcours à l’installation, une très grande majorité des jeunes considère avoir bénéficié “d’un service de qualité, mis en place par des agents compétents et disponibles”.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MALTRAITANCE CHEVAUX
Un cas dans le Calvados et un dans l'Orne: vigilance et bon voisinage contre les actes de barbarie sur les équidés
Le 25 août 2020, un cheval ornais est retrouvé avec une entaille à l’encolure. Vendredi 28 août 2020, deux chevaux du club…
VEAU 1835
Matricule 1835, levez-vous !
« Matricule 1835, levez-vous » ou l’histoire d’un veau condamné à ce que ses données morphologiques soient retirées de l’…
PAUL CHEVALIER JA 61
" J’ai été surpris mais content d’être élu au bureau "
Paul Chevalier est entré au bureau départemental jeudi 18 juin. À 20 ans, il est secrétaire général adjoint. S’il n’envisage pas…
Armand Prod’homme JA 61
" Pas d’élevage, pas de paysage "
Armand Prod’homme, 22 ans, est en cours d’installation au Gaec Olo, à Livaie, dans le secteur d’Alençon. Le nouveau responsable…
OPNC LACTALIS
Lactalis : L’accord-cadre est signé
L’OPNC (Organisation des Producteurs Normandie Centre) est la première des neuf OP adhérentes à l’Unell a avoir signé un accord-…
AGNEAU PRE SALE
Accrocher les wagons AOT à la locomotive AOP
Après 30 années de travail, l’agneau de pré-salé a enfin obtenu le fameux sésame AOP. Mais la vie dans les herbus n’est pas un…
Publicité