Aller au contenu principal

Le Calvados en cocktail : Guillaume fête sa victoire à l'Est

La 20ème édition des Trophées Internationaux des Calvados s'est déroulée à Caen. Pour le 950ème anniversaire de la bataille d'Hastings, 14 pays étaient sur le front. En mémoire de Guillaume Le Conquérant, les élèves et les professionnels ont concocté un cocktail de la victoire.

14 pays étaient au coude à coude pour remporter la 20ème édition des Trophées Internationaux des Calvados à Caen.
14 pays étaient au coude à coude pour remporter la 20ème édition des Trophées Internationaux des Calvados à Caen.
© MM

"Avec quel cocktail à base de Calvados Guillaume le Conquérant fêterait-il sa victoire ?" Tel était le thème choisi par les organisateurs des Trophées du Calvados. Retour sur l'événement. Le 21 mars dernier, une centaine de bartenders représentant 14 pays étaient au coude à coude pour remporter la 20ème édition de la manifestation. La journée se voulait un hommage à Guillaume Le Conquérant. Avec une image toujours plus "redorée", le spiritueux tente de s'internationaliser.

Europe de l'Est et Normandie

L'Allemagne, la Belgique, l'Estonie, la Finlande, la France, le Danemark, la Lettonie, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Royaume-Uni, la Russie, la Suède et la Suisse : le gratin européen participait à l'aventure. Depuis une petite dizaine d'années, les pays de l'Est se révèlent de fervents consommateurs de Calvados. L'Estonie et la Russie sortent ainsi grands champions de cette journée. À croire que le spiritueux normand est plus apprécié à l'Est de l'Europe. Ce sont deux femmes, Estonienne pour le 1er prix des professionnels et Russe pour le 1er prix des élèves, qui remportent le concours. Le 1er prix des journalistes étant remporté par un Estonien. À se demander si Guillaume n'aurait pas dû conquérir l'Europe de l'Est à la place de l'Angleterre. Et les Normands dans tout ça ? Pas de panique. Même si les vainqueurs ne sont pas français, un local de l'étape a mis le pied sur le podium. Alain Gabriel, bartender au Havre, se retrouve à la 3ème place avec son cocktail "Mora". Ce dernier est le nom du bateau amiral offert à Guillaume par son épouse Mathilde, pour traverser la Manche. Le normand a su étonner le jury avec un mélange à base de mangue et de pêche.

Cocktails et Calvados

Avec 350 producteurs en France, le spiritueux plaît de plus en plus. Souvent assimilé à un alcool "traditionnel", l'eau de vie normande redore son blason au fil des années. L'Allemagne, la Belgique et la Suisse enregistrent les plus grosses importations de Calvados provenant de notre région. Comment expliquer cette tendance ? Les nouvelles techniques, les transformations d'arômes, une image plus jeune font qu'aujourd'hui, le Calvados devient un spiritueux à la mode pour cocktails. "Retrouver des boissons à base de Calvados dans tous les établissements servants des cocktails est l'objectif final de ces Trophées", annonce Didier Bédu, président de l'IDAC. Pendant le dessert ou même au repas, il est maintenant temps de déboucher les bouteilles et de déguster, avec modération, le spiritueux de la victoire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Sébastien Macé, agriculteur dans la vallée de la Sienne
Parole d’installé, 25 ans après : " Le moral n’y est plus "
Installé en 1995, Sébastien Macé, agriculteur à Heugueville-sur-Sienne (50) avait fait l’objet d’une rubrique Parole d’installé…
Gaec de la Fosse Louvière 61
Il suffirait de quelques dizaines de centimes par kg de carcasse
La filière viande bovine est en plein marasme. Témoignage sous la stabulation de Fabienne et Bertrand, à St-Gervais-du-Perron…
Stabulation - Brûler le béton
VIDEO. Ils brûlent le béton pour éviter les glissades
A Hermival-les-Vaux (14), Florian Fernagut fait appel pour la troisième fois à l’entreprise morbihannaise Tounet pour le décapage…
Denise et Georges Angot - Sées (61)
Chez les Angot : « Noël, c’est mon rayon de soleil »
Denise et Georges Angot habitent à Sées (61). À 79 et 84 ans, ils vont fêter Noël avec leurs deux filles et leurs maris. Si les…
De la gendarmerie à la bergerie
De la gendarmerie à la bergerie
Depuis deux ans, Christophe Salmon travaille à la bergerie de la ferme de Grégoire de Mathan, à Longvillers dans le Calvados.…
Boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14)
La boucherie Mesnil en plein rush
La découpe bat son plein à la boucherie Mesnil de Villers-Bocage (14), où la période des fêtes a été synonyme de nombreuses…
Publicité