Aller au contenu principal

La Normande au Space
Le Calvados et l'Orne sauvent les meubles

Moins d'animaux cette année en provenance de Normandie. Le Calvados et l'Orne ont sauvé les meubles en s'adjugeant un prix de section et de meilleure fromagère. L'Ille et Vilaine remporte le championnat suprême.

Beaucoup d'animaux inscrits, notamment par la Manche, mais relativement peu de présence mardi, lors du concours de race Normande. Logique, le Festival de l'Elevage de Lessay, se déroulant en fin de semaine, mobilise nombre d'éleveurs. Les Bretons sur leur terre ont laissé peu de chances aux autres régions; reste que les femelles en provenance, notamment d'Ille et et Vilaine et des Côtes d'Armor, dans les sujets confirmés, méritaient le coup d'oeil.

 

Six Sections

Six sections étaient donc en lice dès 9 h sur le grand ring. Les deux juges, Pierrick Martin et Jean-Paul Texier, bien connus du monde de l'élevage, ont pu départager les nominées sans grosse difficulté jusqu'aux femelles en première lactation (B) qualifiée « de section exceptionnelle, avec de très bons squelettes et surtout des mamelles prometteuses ». « Action » (Manizales X Idris), appartenant au gaec de Saint René (Côtes d'Armor) s'est largement imposée. Cette laitière, à 133 d'ISU et plus de 9000 l en 305 jours, fera parler d'elle jusqu'au championnat suprême où elle remportera la seconde place; les juges préférant privilégier un animal confirmé.

La Basse-Normandie a donc sauvé les meubles grâce à l'earl Eudeline-Lehutrel (Calvados) par le biais de « Valisette » (Nelpon X Iceton). Cette dernière s'est imposée sans difficulté dans chez les femelles en seconde lactation.

Dans la foulée des sections étaient décernés les prix spéciaux et d'honneur. « Ramette » (SCEA du Prieuré de la Barre, Orne) reçoit le prix de la meilleure fromagère. La Normandie se classait aussi seconde du challenge inter-régional. Le championnat « Space 2008 » allant à « Talence » (Redondo X Lagaffe » (earl Thomas-Gautier, Ille et Vilaine).

 

Ce concours a permis de mettre en relief la montée des lactations en Normande. Les dirigeants du tout nouvel OS estimant, « en 2015, nous devrions atteindre une moyenne de 9000 kilos en standard ». Quant aux morphologies, l'édition 2008 du Space aura permis de voir des sujets âgées avec de très bons cadres de bassins, de beaux aplombs et bien sûr des mamelles qui tiennent largement la route.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 7e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS et la DDPP confirment, mardi 13 avril2021, qu'un septième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans le Bessin.
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
Christian Duchemin vend la Ferme du Val d'Odon
Christian Duchemin passe la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de la Ferme du Val d'Odon,…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
Publicité