Aller au contenu principal

Les paysages et l'agriculture
Le CAUE ouvre ses portes

Du 11 au 15 mai, les CAUE de France vont s’ouvrir au public à travers des journées à thèmes. Dans la Manche, on joue la carte d’une donne économique, sociale et environnementale.

Pour les dirigeants du CAUE, les deux journées du 11 et 15 mai devraient attirer la foule à Coutances et Saint-Lô.
Pour les dirigeants du CAUE, les deux journées du 11 et 15 mai devraient attirer la foule à Coutances et Saint-Lô.
© EC

Pour Jean-Yves Guilloux et M. Opezzo, président et directeur du Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement (CAUE) de la Manche, ces journées d’échanges se positionnent sur un territoire les plus agricoles de France, lui aussi concerné par la montée de l’urbanisation. Dans la foulée des journées nationales, un après-midi d’échanges « agricultures et paysages » aura lieu au lycée agricole et horticole de Coutances ; il sera ouvert d’ailleurs à tous. « Dans un premier temps, une projection aura lieu, celle d’un film documentaire, « Portraits d’Ares », réalisé par les CAUE des départements 77 et 78 ». Mais les paysages ruraux et péri-urbains sont aussi soumis à de nouveau enjeux : environnement bien sûr mais aussi sécurité alimentaire, ressources énergétiques, pression foncière et consommation d’espace. Par ailleurs, l’exploitation du lycée agricole de Coutances développera son expérience de pôle péri-urbain avec deux questions : quel peut-être le rôle d’une exploitation agricole aux portes d’une ville ? Quel peut être son rôle de l’agriculture dans un territoire ?

 

La suite dans votre prochaine édition

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 6e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS confirme, vendredi 26 mars 2021, qu'un sixième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans la zone historique.
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
Christian Duchemin vend la Ferme du Val d'Odon
Christian Duchemin passe la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de la Ferme du Val d'Odon,…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
Publicité