Aller au contenu principal

Fête de la terre
Le cheval pour tous

Horse-ball, mais aussi poney-games, dressage, voltige, ... Pour contribuer à animer la Fête de la terre, dimanche 8 août, les Jeunes Agriculteurs de l’Orne ont sollicité le centre équestre du Haras des Mairins-Berdrix, basé dans le Perche, à la-Chapelle-Montligeon.Rencontre.

© AD

“C’est quelque chose qu’on prépare réellement tous ensemble. Tout le monde participe à cet évènement, les parents, les enfants. La Fête de la terre, c’est une vraie aventure humaine pour tout le centre équestre”, assure Catherine Nebout, directrice de “Poney-Bonheur”, la SARL qui assure l’animation du centre équestre du haras des Mairins-Berdrix, à La-Chapelle-Montligeon, dans le Perche ornais.Le dimanche 8 septembre prochain, les élèves les plus confirmés du centre équestre devront en effet assurer le spectacle tout au long de la journée, à l’occasion de la Fête de la terre organisée par les Jeunes Agriculteurs du département, au Mêle-sur-Sarthe. “C’est une très bonne occasion pour valoriser leur travail effectué tout au long de l’année. Cela leur montre qu’il n’y en a pas que pour les grands qui partent en compétition, ajoute l’instructrice d’équitation.Ici, tout le monde s’implique,il n’y a pas de chacun pour soi”. Faire de l’équitation une école de vie est sa ligne directrice.C’est là que Catherine Nebout puise l’énergie qui lui permet de travailler 7 jours sur 7, et de s’impliquer à fond dans son métier. “Je veux croire dans les compétences de chacun, revendique t-elle.Chevaux ou cavaliers, je ne veux laisser personne au bord du chemin.J’essaye de m’adapter aux tout petits, aux personnes handicapées. Une personne de 60 ans qui souhaite se mettre au cheval, c’est mon rôle de l’accompagner à réaliser son rêve. Mon ambition, c’est de réussir à pouvoir mettre tout le monde à cheval”.
Situé dans le Perche, le centre équestre fonctionne avec une clientèle majoritairement citadine et en provenance d’Ile de France.“Finalement, je travaille assez peu avec les locaux”, reconnaît Catherine Nebout.

Naissance, débourrage, dressage.
Pour assurer le spectacle à la Fête de la terre, les jeunes cavaliers des Mairins-Berdrix pourront compter sur une dizaine de grands poneys, parmi la crème de ce qui se fait de plus gentil et de plus doux en matière équine. Catherine explique les secrets de la docilité de ses chevaux : “les poneys du club sont issus de notre élevage.J’ai des poulinières.J’aime mieux savoir comment les chevaux ont été élevés, je préfère tout faire moi-même.C’est une garantie en matière de dressage et de caractère”.Le week-end du 17 août, Catherine Nebout emmenait d’ailleurs des poulains de son élevage aux championnats de France.“C’est une sacrée reconnaissance d’être qualifié pour cette compétition”, se félicite t-elle.

Toucher à tout
Saut d’obstacle, treck, endurance, complet, le centre équestre prépare à une multitude de disciplines différentes. “Aujourd’hui, il faut toucher à tout pour s’en sortir”. Le club fait vivre Catherine Nebout ainsi qu’un apprenti.La structure compte une trentaine de chevaux. dont une grosse quinzaine de chevaux de propriétaires.
Alexis Dufumier


Renseignements :
SARLPoney-Bonheur
Catherine Nebout
06 82 26 09 20
catherine_nebout@orange.fr
Haras des Mairins Berdrix
61 400 La-Chapelle-Montligeon

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Commémorations : des restrictions de circulation à prévoir le 6 juin 2024
À l'occasion des commémorations du 80e anniversaire du Débarquement, une zone de circulation régulée (ZCR) va être mise en place…
La grande championne du concours régional Prim'Holstein, cette année, est PLK Plusbelle du Gaec Christal de l'Eure.
[EN IMAGES] Festival de l'élevage de Vire : le Graal pour PLK Plusbelle
Elles étaient nombreuses sur le ring de l'hippodrome de Vire, samedi 1er juin 2024 : les Prim'Holsteins venues du Calvados, de l'…
Valentin Flajolet est polyvalent, entre bovins, ovins et équins. Avec Tatiana, génisse de 20 mois, il participe à son 1er concours en tant qu'associé.
Valentin Flajolet, jeune éleveur bien dans ses bottes dans le Calvados
Installé depuis le 15 avril 2024, Valentin Flajolet conjugue entre existant et nouveauté. À Rumesnil, dans le Calvados, il…
Yvonne Mancel, entourée de son fils, Jacques, sa belle-fille, Christine et sa petite-fille, Barbara.
À 103 ans, Yvonne Paris se souvient de la drôle de guerre
À 103 ans, Yvonne Paris fait partie des témoins précieux de cette Seconde Guerre mondiale. Dans les moindres détails, elle se…
La semaine dernière, l'association L214 s'est introduite dans un élevage de volailles du département.
L'association L214 s'infiltre dans une ferme ornaise
La semaine dernière, l'association L214 s'est introduite dans un élevage de volailles du département. Une action dénoncée par la…
Faire un bâtiment innovant et évolutif
Emmanuel Hérouard, conseiller en bâtiment d'élevage à la Chambre d'agriculture de Normandie depuis 2011, a d'ores et déjà plus de…
Publicité