Aller au contenu principal

CRAN
Le cidre passé au crible du consommateur

785 000 e dont 405 000 e de subvention DAR, le cidre décroche un financement public R&D. C’est parti pour 3 ans de recherche.

Le cidre, d’une logique de l’offre vers une démarche marketing de la demande. Tel est l’intitulé de l’étude que va piloter la CRAN (Chambre Régionale d’Agriculture de Normandie) qui récolte ainsi le fruit d’un appel national de Développement Agricole et Rural d’Innovation et de Partenariat 2007.600 consommateurs sollicités
Doté de 785 000 e, ce programme va démarrer le 1er janvier prochain pour s’achever fin 2010. Cinq régions (Haute et Basse-Normandie, Bretagne, Pays de Loire et Bourgogne) sont concernées et 600 consommateurs (pour 25 000 dégustations)  seront sollicités. Trois phases vont se succéder : analyse des préférences sensorielles des consommateurs, amélioration des procédés d’élaboration des cidres pour déboucher au terme de l’équivalent de 1200 jours en temps agents à la synthèse et à la diffusion des résultats. “Nous sommes certes une petite filière mais nous nous donnons les moyens de nous structurer au niveau de la recherche et de l’innovation”, se félicite Jean-Luc Duval, président de l’ARDEC (Association Régionale pour le Développement de l’Economie Cidricole de Basse-Normandie). 

Un colloque en 2010

Soulignons que le pilotage professionnel de cette opération réunit toutes les chapelles du cidre (associations, entreprises, instituts de recherche...). Pour Daniel Génissel, président de la CRAN, ces 3 années permettront “d’aider la filière à intégrer la demande du marché et segmenter son offre, de guider les producteurs dans le choix des techniques d’élaboration des cidres et dans les sélections des variétés à planter”, sans oublier “la dynamisation de la consommation du cidre en France”. In fine des fiches techniques à destination des élaborateurs feront la synthèse des connaissances mises à jour par le projet pour aider au pilotage. Des articles techniques et scientifiques seront également rédigés permettant de diffuser le savoir acquis à l’ensemble de la filière. Enfin en 2010, un colloque viendra ponctuer l’ensemble de cette démarche novatrice.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Christian et Catherine Duchemin vendent La Ferme du Val d’Odon à Alain Datin
Christian et Catherine Duchemin passent la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de La Ferme du Val d'…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler près de Sées
Mercredi 21 avril 2021, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds, dans l'Orne, est…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
BLAIREAU
Tuberculose bovine : la préfète signe l’arrêté de régulation des blaireaux
Mercredi 7 avril 2021, la préfète de l’Orne Françoise Tahéri a signé l’arrêté ordonnant les prélèvements de blaireaux dans les…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler à Belfonds
Mercredi 21 avril, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds (61), est décédé…
COOP LIN VILLONS LES BUISSONS
La Coop lin de Villons-les-Buissons compte sur deux nouvelles lignes de teillage
Désormais propriétaire des locaux de l’ex Agire (Centre d’Insémination artificielle) à Saint-Manvieu-Norrey, la coop lin de…
Publicité