Aller au contenu principal

Elle et Vire tire la sonnette d’alarme
Le conseil d’administration à la Préfecture de la Manche

Henri Hédouin, président de la coopérative Elle et Vire, accompagné du conseil d’administration, s’est rendu jeudi 14 mai en urgence à la Préfecture de Saint-Lô pour évoquer un prix du lait dramatique. Reçue par la directrice de cabinet du Préfet, une délégation a tenu à évoquer le manque de régulation de la filière, « provoqué par la signature en 2003 des accords de Luxembourg ».

Henri Hédouin, président de la coop Elle et Vire, "la situation est grave et nous risquons de devoir faire face à des débordements de plus en plus nombreux".
Henri Hédouin, président de la coop Elle et Vire, "la situation est grave et nous risquons de devoir faire face à des débordements de plus en plus nombreux".
© EC

Autre grief, « le rôle majeur est indispensable joué par l’interprofession a disparu du fait de sa contestation par la DGCCRF ; il en résulte une organisation inefficace sans pouvoir de décision et sans que l’on sache encore aujourd’hui en interpréter les textes qui régissent son fonctionnement ». Et de stigmatiser la récente loi LME tout en constatant, «le système ne fonctionne plus : des prix bas ne couvrant plus les coûts de production et un quota non réalisé sans en avoir abandonné les pénalités.Dans la foulée de la réunion à la Préfecture, le conseil d’administration a tenu à rencontrer Philippe Gosselin, député de la circonscription pour l’informer de la situation dramatique des producteurs.Prochainement, lors de son assemblée générale, la coop, vue la conjoncture laitière, devrait annoncer un résultat négatif.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

[LES GAGNANTS DU JOUR] Race Blanc bleu : deux éleveurs normands se démarquent
Jeudi 29 février 2024, le concours général agricole de race Blanc bleu s'est déroulé sur le ring de présentation du hall 1 du…
La SCA normande mise à l’arrêt forcé par les agriculteurs à Lisieux
Lundi 29 janvier 2024, sous l’impulsion de la FDSEA et des Jeunes agriculteurs, la profession s’est mobilisée pour bloquer la SCA…
[CÔTÉ JEUNES] TIEA 2024 : Le lycée agricole de Sées repart avec la médaille d'or
Cinq établissements normands ont fait le déplacement à Paris, pour participer au Trophée international de l’enseignement agricole…
Lucie Lesieur, heureuse éleveuse de Salers
À Rônai, dans l'Orne en Normandie, Lucie Lesieur s'épanouit enfin à la ferme. Après une formation en commerce, elle décide, alors…
[NEWS DU SALON] Grande championne, Hamada renouvelle l'exploit
Et un, et deux victoires à Paris pour Hamada, une Normande, jugée exceptionnelle par le juge, Charles Delalande le jour du…
[EN VIDEO] La Normande devient la star du Salon international de l'agriculture 2024
Sur les billets d'entrée, ou encore sur les affiches, dans le métro, la Normande sera à l'honneur pour la 60e édition du Salon…
Publicité