Aller au contenu principal

Elle et Vire tire la sonnette d’alarme
Le conseil d’administration à la Préfecture de la Manche

Henri Hédouin, président de la coopérative Elle et Vire, accompagné du conseil d’administration, s’est rendu jeudi 14 mai en urgence à la Préfecture de Saint-Lô pour évoquer un prix du lait dramatique. Reçue par la directrice de cabinet du Préfet, une délégation a tenu à évoquer le manque de régulation de la filière, « provoqué par la signature en 2003 des accords de Luxembourg ».

Henri Hédouin, président de la coop Elle et Vire, "la situation est grave et nous risquons de devoir faire face à des débordements de plus en plus nombreux".
Henri Hédouin, président de la coop Elle et Vire, "la situation est grave et nous risquons de devoir faire face à des débordements de plus en plus nombreux".
© EC

Autre grief, « le rôle majeur est indispensable joué par l’interprofession a disparu du fait de sa contestation par la DGCCRF ; il en résulte une organisation inefficace sans pouvoir de décision et sans que l’on sache encore aujourd’hui en interpréter les textes qui régissent son fonctionnement ». Et de stigmatiser la récente loi LME tout en constatant, «le système ne fonctionne plus : des prix bas ne couvrant plus les coûts de production et un quota non réalisé sans en avoir abandonné les pénalités.Dans la foulée de la réunion à la Préfecture, le conseil d’administration a tenu à rencontrer Philippe Gosselin, député de la circonscription pour l’informer de la situation dramatique des producteurs.Prochainement, lors de son assemblée générale, la coop, vue la conjoncture laitière, devrait annoncer un résultat négatif.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

AUTORISATION CHASSE 61
Feu vert à la chasse dans l’Orne
Jeudi 5 novembre, la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage était en réunion extraordinaire. Malgré le…
SOJA NORMAND MOISSON
Le potentiel du soja prend racine
Au printemps, des éleveurs adhérents à l’OP des 3 Vallées (Danone) et des cultivateurs ont semé 29 ha de soja, en partenariat…
SCoT Caen métropole
Le futur visage de la métropole de Caen
Le nouveau SCoT de Caen métropole réduit la possibilité d’urbaniser les terres agricoles et naturelles. Une enveloppe foncière…
Pascal Desvages et Stéphane Carel Président et directeur de la coopérative de Creully (14).
Coopérative de Creully (14) : " Nos choix stratégiques sont confortés "
Malgré la crise sanitaire et autre perturbateur conjoncturel et structurel, la coopérative de Creully (14), qui tient son…
LIN ET COVID
Le lin : une filière d’excellence à l’épreuve de la Covid
80% de la production mondiale de fibre de lin teillé est d’origine européenne et la France en est le leader mondial. Outre leur…
pressoir lycée agricole Sées
Au lycée de Sées, on presse beaucoup pour le plaisir
Le pressoir de Patrick Yvard s’installe chaque année durant deux mois et demie dans la cour de la cidrerie du lycée de Sées. Les…
Publicité