Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Claude Cochonneau, vice-président de la FNSEA et président de la Commission Emploi de la FNSEA
Le coût du travail

Il est encore difficile de bien mesurer l’effet de l’intégration des heures supplémentaires dans le dispositif d’exonération de cotisations sociales pour les plus faibles rémunérations. Mais, nous craignons que l’exonération des heures supplémentaires devienne très marginale et, plus inquiétant, qu’elle détériore, encore un peu plus après la coupe budgétaire de l’an dernier, la réduction Fillon. Or le coût du travail en France est beaucoup trop élevé. “Supprimer” une aide qui permettait de réduire ce coût ne peut être qu’accueilli défavorablement par notre profession. Et si l’impact de cette mesure restait très ciblé, des employeurs ont pu y trouver un moyen de limiter leurs charges. Nous avons, nous la FNSEA avec les partenaires sociaux, mis en place, dans plusieurs accords nationaux étendus, des dispositifs d’aménagement du temps de travail, aussi bien dans le cadre de CDI que de CDD qui permettent de prendre en compte la fluctuation de l’activité sans générer de coût supplémentaire. L’objectif de ces dispositifs est d’opérer un lissage du temps de travail en compensant les heures de travail effectuées au-delà des 35 heures par des heures de repos afin qu’en moyenne la durée légale de travail soit respectée. Généralement, les salariés sont très satisfaits de cette organisation qui peut leur laisser de vraies plages de temps libre. Les employeurs agricoles concernés doivent pouvoir être informés des différentes possibilités qui leur sont offertes. Le réseau des FDSEA/UDSEA est à leur disposition.

© P; Forget
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Une bouteille de cidre par semaine éloigne la crise et sauve le verger
Il suffirait que chaque foyer normand achète une bouteille de cidre par semaine pour sauver la filière cidricole malmenée par la…
« C’est inadmissible que l’on n’arrive pas à être reçu par les ministres de l’Agriculture et des Finances »
Au moment où la filière vitivinicole cherche à négocier des aides avec le gouvernement pour sa survie, la filière cidricole…
Agneau du Gaec Le vent des marais
Un nouvel abattoir en vue ?
Fin 2018, l’abattoir de Beuvillers fermait définitivement ses portes. Un abattoir de plus qui, en stoppant son activité, a eu…
Accepter un peu d’inflation alimentaire
« Nous sommes des besogneux. On nous demande de la montée en gamme et du local avec de plus en plus de contraintes et nous…
Ludovic Blin Président de la section laitière régionale de la FRSEA Normandie “ Et maintenant ? ”
A l’heure où le déconfinement s’organise progressivement sur le territoire français, le secteur laitier dresse un premier bilan…
En attendant les JO, Éric Delaunay tire les corvidés
Dans le département, la pression corvidés se fait sentir. Pour y remédier, le tir est autorisé, même en période de confinement. À…
Publicité