Aller au contenu principal

Machinisme
Le déchaumeur deux en un

Depuis deux ans, Bonnel importe la marque Simba. Mercredi, l’entreprise a organisé une démonstration à Croisilles (14), avec l’aide de la Scop Bouchard. L’Xpress 3 mètres avec barre ST pourrait séduire le monde de l’élevage.

"Simba complète parfaitement notre gamme Bonnel. Cette société anglaise travaille sur les Techniques Culturales Simplifiées. Nous importons surtout leurs outils à disques”, explique Pierre Bonnel.

Le plus lourd du marché
Mercredi, la société euroise a présenté deux outils de la gamme X-press. Le premier : un déchaumeur semi-porté de 5,5 mètres.
Son poids reste son principal argument de vente. Avec 6,5 tonnes, c’est le plus lourd du marché. L’idéal est de travailler à 10-12 km/h avec un tracteur de 180 chevaux. Les deux rangées de disques et le rouleau permettent de travailler en direct ou sur labour”. Un dispositif permet également de régler rapidement l’angle des trains de disques pour un mélange des résidus en un seul passage ou pour couper les mottes sur labour.

Le caterpillar de l’agricole
Second matériel présenté : un déchaumeur porté muni de la barre ST. Derrière cette dénomination commerciale se cache une barre de décompactage. “Elle est munie de cinq dents et peut s’adapter à l’avant de l’X-press 3 mètres. La barre transforme la machine en véritable outil de travail du sol combiné. Elle travaille la structure du sol en profondeur, jusqu’à 25 centimètres. L’outil permet ainsi de préparer le sol en un seul passage avec un tracteur de 130 à 160 chevaux. Peu de concurrents proposent ce système polyvalent”. Mercredi, le sol était détrempé. Mais, la marque semble avoir fait ses preuves : “ça fonctionne dans de très mauvaises conditions. Donc ça fonctionnera quand il fera beau !” Reste à convaincre plus largement les agriculteurs. “Pour l’instant, la marque Simba demeure peu connue en France. C’est notre problème. Nous avons les prix Lemken ou Amazone mais pas encore l’image. Simba est pourtant robuste. C’est le Caterpillar de l’agricole”, résume Pierre Bonnel.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Arnaud Fossey, président de la Coopérative Isigny-Sainte-Mère.
Coopérative d’Isigny : le groupe chinois H&H détient 49,9 % du capital
Le groupe chinois H&H grimpe au capital social de la Coopérative Isigny-Sainte-Mère. Il passe de 20 % à 49,9%. Le président…
Foire de Lessay : une édition sous « pass sanitaire »
Alors qu’elle avait été annulée l’année dernière, la mythique Foire Sainte-Croix de Lessay aura bien lieu les 10, 11 et 12…
FOIRE LESSAY COMITE FESTIVAL 50
Lessay : une foire fermée avec pass sanitaire
La traditionnelle foire Sainte Croix de Lessay se déroulera du 10 au 12 septembre 2021. Cette nouvelle édition accueillera entre…
FESTIVAL JA 2021
Festival de la terre et de la ruralité : rendez-vous le 5 septembre à Virey
Le Festival de la terre et de la ruralité, organisé par les Jeunes agriculteurs de la Manche, sous l’égide de l’association des…
VIDEO. Chanvre textile : une filière en devenir proche
Une dizaine d’hectares cette année, une centaine l’an prochain, plus de mille à terme... Le chanvre textile prend racine en…
Isabelle, Michel et Arnaud Lamy - Retour troupeau - Tuberculose bovine
Tuberculose : la page se tourne avec le retour des animaux
Les Lamy, éleveurs à Millières (50), dont le troupeau a été abattu à cause de la tuberculose bovine, ont accueilli un nouveau…
Publicité