Aller au contenu principal
Font Size

Le départ du Tour de France 2016 donné le 2 juillet au Mont-Saint-Michel

Le départ du Tour de France 2016 sera donné le 2 juillet au Mont-Saint-Michel. D’ici cette date, les associations, clubs sportifs, collectivités sont appelées à faire vivre le Tour en proposant des projets dans les six mois précédents.

© SB

C’est à Granville que le président de l’association du Grand départ du Tour de France, Jean-François Le Grand, a lancé officiellement l’appel à projets. Entouré de Paul-Vincent Marchand, directeur
du Tour, Jérôme Virlouvet, conseiller régional, Marie-Pierre Fauvel, vice-présidente du Conseil départemental en charge des sports, Jean-Marc Julienne, président de Manche Tourisme, et les élus granvillais, Marie-Mathilde Lezan, et Roger Davy, Jean-François Le Grand veut faire de cet événement populaire un véritable tremplin de notoriété. Et il appelle la population à s’emparer de l’événement pour faire vivre le territoire les six mois précédents. Ainsi, les associations, clubs sportifs, collectivités, établissements culturels, comités des fêtes… peuvent dès à présent et ce avant le 18 décembre déposer des projets alliant les thématiques du vélo et de la Normandie afin d’être labellisés et ainsi bénéficier d’une communication collective.

Montrer la vitalité des territoires
Cet événement d’envergure internationale, puisqu’il sera diffusé dans 190 pays, devrait bénéficier à la notoriété du département. “Il faut se battre en permanence pour affirmer la position de la Manche”, reconnaît Jean-François Le Grand. Et le Tour de France devient une opportunité exceptionnelle. “J’ai eu la chance de rencontrer d’autres villes départs. Et leur région a changé de visage” poursuit Marie-Pierre Fauvel. Les retombées économiques sont réelles. Alors “c’est à nous de faire en sorte que ça soit une réussite” martèle le président de l’association du Grand départ du Tour de France.

Le Tour de France au stade d’Ornano
Une occasion de prouver “la vitalité de nos territoires” assure Jean-Marc Julienne, qui se réjouit de voir les équipes de Manche Tourisme qu’il préside travailler d’ores et déjà avec l’association organisatrice.
Un rendez-vous d’une telle ampleur, la Normandie a pris l’habitude d’en organiser. Jérome Virlouvet, conseiller régional, a rappelé le 70e anniversaire de la Libération ou encore les Jeux équestres mondiaux de l’année dernière. “C’est un territoire où il se passe de grands événements. Si le Tour de France passe dans la Manche, la mobilisation doit être élargie à hauteur de la Normandie” indique l’élu. Le prochain rendez-vous de promotion du Tour de France se déroulera à Paris le 20 octobre avec la découverte de l’ensemble des étapes, et le 23 octobre au stade d’Ornano à Caen lors du match Caen/Nantes. L’occasion de rappeler l’appel à projets en présence du public et des différents clubs sportifs.

Mobilisez-vous dès maintenant
L’association du Grand départ du Tour de France vient de lancer un vaste appel aux initiatives autour du vélo et de la Normandie de manière à valoriser l’ensemble des initiatives et des animations locales. L’amour de la petite reine n’est plus à démontrer. Par conséquent, les projets devraient être nombreux même si “aucune participation financière ne sera octroyée” précise Paul-Vincent Marhcand, directeur du Tour.
Chaque projet d’animation doit être collectif et désintéressé d’un point de vue commercial. Il n’y a plus qu’à prendre le départ pour cet appel à projets. Les copies devront être rendues pour le 18 décembre au plus tard. En janvier, les organisateurs sélectionneront les projets en fonction de la thématique, leur intérêt, la pertinence et l’originalité. Et fin février, débuteront les projets jusqu’au Grand départ.

Trois étapes dans la Manche
Le 29 juin ouvrira la permanence d’accueil et le centre de presse international au Pôle hippique de Saint-Lô. Le 30 juin, aura lieu la cérémonie de présentation des équipes à Sainte-Mère-Eglise. Et le grand départ sera donné le 2 juillet au Mont-Saint-Michel reliant Utah Beach. La seconde étape reliera Saint-Lô à Cherbourg-Octoville le 3 juillet. Et le lundi 4, le départ sera donné à Granville, en direction de Villedieu, Brécey, Saint-Hilaire-du-Harcouet… probablement vers Angers. Verdict le 20 octobre à Paris.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Moisson 2020 : Et si les blés redonnaient un peu d’espoir ?
Toutes les semaines, nous vous proposons de faire le point sur l’avancement des récoltes dans le Calvados, la Manche et l’Orne.…
(VIDEO) Une Lexion à tapis semi-chenillée dans le Bocage
À Villy-Bocage dans le Calvados, Thierry Bossuyt tourne avec la nouvelle Lexion 7700 qu’il a achetée en commun avec son frère.…
Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, curieux du contexte local
Julien Denormandie est venu visiter la ferme de François Rihouet à Périers (50) et écouter les demandes liées à plusieurs…
Requiem pour l’abattoir de Saint-Hilaire
Vendredi 10 juillet, Manuel Pringault, président du groupe Teba et patron de la société d’abattage saint-hilairien, ASH (gérante…
MC DO CONTRAT
Contrat McDo : « Je connais le prix, quelle que soit la date de sortie »
Romaric, Bernard et Françoise Anquetil élèvent des Prim’Holstein à Saint-Jean-des-Champs (50). Depuis 2007, les jeunes bovins…
Julie Bléron, gendarme référente agricole cultivée sur le milieu
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie depuis le mois de janvier. Sa mission est de recréer du lien entre les deux…
Publicité