Aller au contenu principal

Le député Sébastien Leclerc auprès des agriculteurs

Jeudi 12 septembre, le député Sébastien Leclerc s’est rendu dans le magasin de produits locaux « Au cœur des près » à Cagny. Cette boutique est tenue par Pauline et Sébastien Gautard, agriculteurs à Saint-Germain-de-Montgommery.

© DR

Le 3 septembre dernier, le député de la 3e circonscription du Calvados, Sébastien Leclerc, s’est rendu dans l’exploitation de Sébastien Gautard, à Saint-Germain-de-Montgommery, au cœur du Pays d’Auge. L’exploitant a créé, avec son épouse, un magasin basé à Cagny pour y vendre ses produits, mais aussi ceux des exploitations voisines. Afin de compléter sa première visite, Sébastien Leclerc a visité la boutique « Au cœur des près », jeudi 12 septembre. « C’est important de venir sur le terrain pour observer les solutions que les agriculteurs mettent en place pour que leur activité soit rentable. Le magasin est de grande qualité, tout comme les produits proposés », félicite le député.

Charolaises, pommiers et poulets
En 1984, Didier et Carol Gautard, les parents de Sébastien, créent élevage de Charolaises et plantent des pommiers hautes tiges. Ils se lancent ensuite dans la transformation des pommes et produisent du cidre, du pommeau, du calvados, du jus de pommes, du poiré et du vinaigre. Un magasin de vente directe à la ferme permet aux clients de visiter la cave et déguster les produits. Puis en 2010, Sébastien rejoint l’exploitation familiale. Ils agrandissent le troupeau et passent à 90 vaches allaitantes.
« Nous avons commencé à faire des colis de viande de bœuf et de veau », détaille Sébastien Gautard. En 2016, Pauline, l’épouse de Sébastien, s’installe et une troisième activité est arrivée sur l’exploitation : l’élevage de poulets en label rouge. « Ma femme a toujours voulu tenir un commerce. Nous avions un projet de créer un magasin de produits locaux », explique-t-il.

500 références
L’an dernier, les exploitants repèrent des locaux à vendre à Cagny. « Nous voulions toucher les consommateurs au plus près. C’était la bonne occasion. » Le magasin se trouve sur la route départementale 613, qui relie Caen à Lisieux, soit 23 000 véhicules par jour. Seul hic : « il n’y a pas de point d’arrêt et les arbres aux abords de la route cachent un peu la boutique. Nous essayons de trouver une solution avec la commune », confie Sébastien Gautard. La boutique compte 500 références et travaille avec une quarantaine de producteurs locaux.
« Nous essayons d’avoir le maximum de produits pour que les clients puissent faire un repas complet à un coût plus que raisonnable avec uniquement des produits normands, c’est notre cheval de bataille. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Pascal Le Brun a été entendu par les adhérents des sections lait de la FDSEA et JA, représentées par Ludovic Blin, Edouard Cuquemelle et Luc Chardine.
FDSEA et JA interpellent Pascal Le Brun d'Agrial
Le 11 avril dernier, une cinquantaine d'adhérents des sections lait de la FDSEA et des JA ont rencontré Pascal Le Brun d'…
Un accord a été signé pour 425 €/1 000 litres en moyenne nationale sur les quatre premiers mois de l'année. Les discussions continuent sur la formule de prix.
Accord avec Lactalis : le combat de l'Unell continue
Après plusieurs semaines de tensions et d'incertitudes, depuis décembre 2023, l'Union nationale des éleveurs livreurs Lactalis (…
Ghislain Huette (à gauche) et Armand Prod'Homme (à droite)
"JA61, c'est avant tout une équipe"
La relève est assurée. Le lundi 15 avril 2024, Armand Prod'Homme et Ghislain Huette ont été nommés coprésidents du syndicat des…
Philippe Chesnay cultive sur 54 ha en bio du colza, de l'avoine et du trèfle principalement.
Aides de la PAC : ça ne passe toujours pas
Philippe Chesnay, agriculteur en grandes cultures, est toujours en attente d'une aide de 300 euros, qui devait lui être versée…
Soirée conviviale mais aussi l'occasion de faire plus ample connaissance entre élus ou délégués du Cerfrance Normandie Ouest (Calvados et Manche). Pour la petite histoire, la OLA d'avant match n'a pas suffi. Le Caen HB (dont le Cerfrance Normandie Ouest est partenaire) s'est incliné d'un petit but (35 à 36) et devra encore se battre pour assurer son maintien parmi l'élite.
Le Cerfrance Normandie Ouest lance sa nouvelle mandature
C'est à l'occasion du match de hand-ball Vikings contre Massy, vendredi 19 avril 2024 au Palais des Sports de Caen, qu'Antoine…
A Bretteville-sur-Ay, Charlène et Thomas Lebreuilly, maraichers bio, ont échangé avec le premier ministre, Gabriel Attal, en présence des responsables agricoles de la Manche.
Gabriel Attal, Premier ministre dans la Manche : "L'agriculture est une force et une chance"
Le Premier ministre, Gabriel Attal, s'est déplacé dans la Manche, samedi 27 avril, en débutant par la Foire aux bulots de…
Publicité