Aller au contenu principal
Font Size

Groupama assure les récoltes
Le FAC tend à disparaître

Les orages de grêle dans le saint-Lois, notamment l’été dernier, ont mis en relief une évidence : mieux vaut s’assurer pour les récoltes, autres que les légumes (bénéficiant du FAC), plutôt que d’essuyer des aléas qui peuvent pénaliser la bonne marché d’une exploitation, notamment laitière. C’est le message qu’ont passé les dirigeants de Groupama, dont Bertrand Jacqueline, responsable du marché agricole pour la caisse “Centre-Manche”.

Pour les dirigeants de l'assurance verte, “les exploitants peuvent protéger leurs cultures contre 9 voire 13 aléas climatiques”.
Pour les dirigeants de l'assurance verte, “les exploitants peuvent protéger leurs cultures contre 9 voire 13 aléas climatiques”.
© EC

“Avec “Climats”, l'assurance multirisque climatique sur récoltes, les exploitants peuvent protéger leurs cultures contre 9 voire 13 aléas climatiques tout en bénéficiant des nouveaux taux de subvention décidés par les Pouvoirs Publics” souligne Bertrand Jacqueline. Cette assurance multirisque climatique sur récoltes eput en effet être subventionnée jusqu'à 65 % pour l'ensemble des filières. “Concrètement, cela signifie pour les agriculteurs sur 2010, plus de sérénités avec des subventions fixées jusqu’en 2012; davantage d’aide publique pour la protection. Enfin, en ouvrant un Compte d'Epargne Professionnelle (CEP) ils peuvent conjugueer rémunération de trésorerie et possibilité de réductions d'impôts liées à la déduction pour aléas”. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MALTRAITANCE CHEVAUX
Un cas dans le Calvados et un dans l'Orne: vigilance et bon voisinage contre les actes de barbarie sur les équidés
Le 25 août 2020, un cheval ornais est retrouvé avec une entaille à l’encolure. Vendredi 28 août 2020, deux chevaux du club…
VEAU 1835
Matricule 1835, levez-vous !
« Matricule 1835, levez-vous » ou l’histoire d’un veau condamné à ce que ses données morphologiques soient retirées de l’…
PAUL CHEVALIER JA 61
" J’ai été surpris mais content d’être élu au bureau "
Paul Chevalier est entré au bureau départemental jeudi 18 juin. À 20 ans, il est secrétaire général adjoint. S’il n’envisage pas…
Armand Prod’homme JA 61
" Pas d’élevage, pas de paysage "
Armand Prod’homme, 22 ans, est en cours d’installation au Gaec Olo, à Livaie, dans le secteur d’Alençon. Le nouveau responsable…
OPNC LACTALIS
Lactalis : L’accord-cadre est signé
L’OPNC (Organisation des Producteurs Normandie Centre) est la première des neuf OP adhérentes à l’Unell a avoir signé un accord-…
AGNEAU PRE SALE
Accrocher les wagons AOT à la locomotive AOP
Après 30 années de travail, l’agneau de pré-salé a enfin obtenu le fameux sésame AOP. Mais la vie dans les herbus n’est pas un…
Publicité