Aller au contenu principal

Emploi
Le GE 14 change d’échelle

Avec une progression continue depuis sa création en 2016, le groupement d’employeurs du Calvados n’en finit pas de croître. En 2019, il a « changé d’échelle » et a dû s’adapter, comme l’expliquait sa présidente, Hélène Destiny, lors de l’assemblée générale au lycée du Robillard (14) lundi 22 septembre.

GROUPEMENT EMPLOYEURS 14
De gauche à droite, l’équipe du Groupement d’employeurs du Calvados : Clément Lebrun, secrétaire, Jennifer Lavaire, Jennifer Marie, chargées des ressources humaines, Léa Massé, chargée de la communication et Hélène Destiny, présidente.
© DR

Retardée en raison de la Covid-19, l’assemblée générale du groupement d’employeurs du Calvados a pu se tenir lundi 22 septembre au lycée du Robillard. « 2019 a été une année de transition, démarre Hélène Destigny, la présidente, nous avions un fonctionnement artisanal et nous avons été amenés à universaliser nos pratiques ». Dans la continuité d’une progression exponentielle depuis sa création en 2016, les chiffres ont explosé en 2019 : avec 138 adhérents et une moyenne de 92 salariés par mois, près de 100 000 heures ont été travaillées, soit 55 équivalents temps pleins (15 000 en 2016).
Pour renforcer l’équipe composée de Jennifer Marie et de Jennifer Lavaire, Léa Massé a été embauchée. Elle assure le suivi administratif, gère la base des candidats et la communication. « Pour faire face à la pénurie de main d’œuvre, explique Hélène Destiny, on a besoin d’être présents et de promouvoir nos métiers, y compris sur les réseaux sociaux numériques ». La nouvelle page Facebook de l’association touche 20 000 personnes par semaine et est devenue le canal incontournable pour la diffusion des offres d’emploi. L’association a aussi investi dans un nouveau logiciel de comptabilité.

Chômage partiel

Le GE assure le suivi des embauches : formations, accompagnement dans la prise de poste des salariés. Une journée a été organisée pour eux. Le but : recenser leurs besoins de formation, les réunir autour d’une activité karting et créer du lien. Point positif : le CDI progresse, il représente 69% des heures travaillées dans l’année. « C’est notre préoccupation, indique Jennifer Marie, de proposer de l’emploi pérenne, c’est un moyen de les fidéliser dans le temps ».
La période de confinement n’a pas arrêté l’activité du GE 14 qui a été assurée en télétravail. Cinq salariés ont été placés en chômage partiel, principalement sur les activités de marché et dans le secteur du lin. Pour 2020, l’association, qui a déjà dépassé la barre des 100 000 heures travaillées, envisage d’atteindre 120 000 heures, soit 80 équivalents temps pleins. Elle s’est lancé, c’est nouveau, dans l’embauche d’apprentis : deux majeurs ont été recrutés cette année.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Christian et Catherine Duchemin vendent La Ferme du Val d’Odon à Alain Datin
Christian et Catherine Duchemin passent la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de La Ferme du Val d'…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler près de Sées
Mercredi 21 avril 2021, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds, dans l'Orne, est…
Inquiétude dans le Bessin après l’annonce d’un septième cas de tuberculose bovine
Les éleveurs du Bessin ont été invités à une réunion d’information sur la tuberculose bovine après la découverte d’un cas en…
L'abattoir ex-AIM renaît et abatterait jusqu’à 66 000 T de porc par an
L’avenir du site de l’abattoir de Sainte-Cécile s’écrit avec la Boucherie Saint-Michel, créée par Virginie Allaire-Arrivé et…
BLAIREAU
Tuberculose bovine : la préfète signe l’arrêté de régulation des blaireaux
Mercredi 7 avril 2021, la préfète de l’Orne Françoise Tahéri a signé l’arrêté ordonnant les prélèvements de blaireaux dans les…
Un jeune agriculteur décède dans l’incendie d’un poulailler à Belfonds
Mercredi 21 avril, le feu s’est déclenché dans un bâtiment de volailles. L’éleveur, installé à Belfonds (61), est décédé…
Publicité