Aller au contenu principal

Conflit du lait
Le lait bout, les producteurs fulminent

Le gouvernement ne cesse de parler de régulation comme moyen de sortir de la crise financière actuelle. C’est avec conviction que nous lui annonçons que pour l’agriculture en général et le lait en particulier, la notion de régulation est plus que jamais nécessaire.

Aujourd’hui, pour la première fois, les présidents départementaux de la FNSEA, de la
FNPLait et des Jeunes Agriculteurs se sont réunis à Paris afin de faire le point après un
mois et demi de mobilisation des éleveurs laitiers. Devant l’irresponsabilité des Pouvoirs
publics, la mauvaise volonté des industriels et la mauvaise foi de la distribution, les
présidents de la FNSEA, de la FNPLait et des Jeunes Agriculteurs n’ont pu que
constater la lassitude et l’inquiétude des producteurs. L’attente est forte. Ainsi la
prochaine réunion de l’interprofession laitière sera décisive lundi prochain. Il s’agit
impérativement de débloquer la situation. Pour ce faire, il faut maintenir la pression ;
c’est une obligation dans le cadre d’un rapport de force compliqué et déséquilibré.
Celui-ci est, en effet, trop en faveur de ceux qui « margent » sur le dos d’hommes et de
femmes qui se lèvent tôt chaque matin pour produire un lait de qualité.
L’avenir passe par de nouveaux projets entre industriels et producteurs. L’avenir passe
également par une véritable répartition de la valeur ajoutée du producteur... au
distributeur.
Un partenariat réellement nouveau doit être créé autour du prix du lait sinon le seul prix affiché sera celui... de la colère !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

tuberculose bovine
Dans la Calvados, un 7e cas de tuberculose bovine confirmé
Le GDS et la DDPP confirment, mardi 13 avril2021, qu'un septième foyer de tuberculose bovine a été détecté dans le Bessin.
SAMA THIBERVILLE 27
Un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27)
Depuis le 1er mars, la Sama propose un pôle fruits-légumes-arboriculture au départ de Thiberville (27). Au commerce : Olivier…
Christian Duchemin vend la Ferme du Val d'Odon
Christian Duchemin passe la main. Alain Datin, aussi directeur du négoce D2N, a pris la tête de la Ferme du Val d'Odon,…
TUBERCULOSE BOVINE, REUNION THURY HARCOURT
Tuberculose bovine : la profession réclame efficacité et rapidité
Jeudi 18 mars, à Thury-Harcourt, les éleveurs de Suisse normande étaient invités à une réunion sur la tuberculose bovine, à l’…
Le Haras national du Pin proposé à la cession pour un euro symbolique
La préfète de l’Orne propose de céder le Versailles du cheval pour 1 € symbolique. Françoise Tahéri a annoncé la nouvelle mardi…
Saint-Louis Sucre : « La fermeture de Cagny, c’est du foutage de gueule »
Loïc Touzé, salarié Saint-Louis Sucre et délégué syndical FO, s'insurge de la fermeture de la sucrerie, annoncée le 31 mars 2021…
Publicité