Aller au contenu principal
Font Size

Conflit du lait
Le lait bout, les producteurs fulminent

Le gouvernement ne cesse de parler de régulation comme moyen de sortir de la crise financière actuelle. C’est avec conviction que nous lui annonçons que pour l’agriculture en général et le lait en particulier, la notion de régulation est plus que jamais nécessaire.

Aujourd’hui, pour la première fois, les présidents départementaux de la FNSEA, de la
FNPLait et des Jeunes Agriculteurs se sont réunis à Paris afin de faire le point après un
mois et demi de mobilisation des éleveurs laitiers. Devant l’irresponsabilité des Pouvoirs
publics, la mauvaise volonté des industriels et la mauvaise foi de la distribution, les
présidents de la FNSEA, de la FNPLait et des Jeunes Agriculteurs n’ont pu que
constater la lassitude et l’inquiétude des producteurs. L’attente est forte. Ainsi la
prochaine réunion de l’interprofession laitière sera décisive lundi prochain. Il s’agit
impérativement de débloquer la situation. Pour ce faire, il faut maintenir la pression ;
c’est une obligation dans le cadre d’un rapport de force compliqué et déséquilibré.
Celui-ci est, en effet, trop en faveur de ceux qui « margent » sur le dos d’hommes et de
femmes qui se lèvent tôt chaque matin pour produire un lait de qualité.
L’avenir passe par de nouveaux projets entre industriels et producteurs. L’avenir passe
également par une véritable répartition de la valeur ajoutée du producteur... au
distributeur.
Un partenariat réellement nouveau doit être créé autour du prix du lait sinon le seul prix affiché sera celui... de la colère !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

MALTRAITANCE CHEVAUX
Un cas dans le Calvados et un dans l'Orne: vigilance et bon voisinage contre les actes de barbarie sur les équidés
Le 25 août 2020, un cheval ornais est retrouvé avec une entaille à l’encolure. Vendredi 28 août 2020, deux chevaux du club…
VEAU 1835
Matricule 1835, levez-vous !
« Matricule 1835, levez-vous » ou l’histoire d’un veau condamné à ce que ses données morphologiques soient retirées de l’…
PAUL CHEVALIER JA 61
" J’ai été surpris mais content d’être élu au bureau "
Paul Chevalier est entré au bureau départemental jeudi 18 juin. À 20 ans, il est secrétaire général adjoint. S’il n’envisage pas…
Armand Prod’homme JA 61
" Pas d’élevage, pas de paysage "
Armand Prod’homme, 22 ans, est en cours d’installation au Gaec Olo, à Livaie, dans le secteur d’Alençon. Le nouveau responsable…
OPNC LACTALIS
Lactalis : L’accord-cadre est signé
L’OPNC (Organisation des Producteurs Normandie Centre) est la première des neuf OP adhérentes à l’Unell a avoir signé un accord-…
AGNEAU PRE SALE
Accrocher les wagons AOT à la locomotive AOP
Après 30 années de travail, l’agneau de pré-salé a enfin obtenu le fameux sésame AOP. Mais la vie dans les herbus n’est pas un…
Publicité