Aller au contenu principal

Conflit du lait
Le lait bout, les producteurs fulminent

Le gouvernement ne cesse de parler de régulation comme moyen de sortir de la crise financière actuelle. C’est avec conviction que nous lui annonçons que pour l’agriculture en général et le lait en particulier, la notion de régulation est plus que jamais nécessaire.

Aujourd’hui, pour la première fois, les présidents départementaux de la FNSEA, de la
FNPLait et des Jeunes Agriculteurs se sont réunis à Paris afin de faire le point après un
mois et demi de mobilisation des éleveurs laitiers. Devant l’irresponsabilité des Pouvoirs
publics, la mauvaise volonté des industriels et la mauvaise foi de la distribution, les
présidents de la FNSEA, de la FNPLait et des Jeunes Agriculteurs n’ont pu que
constater la lassitude et l’inquiétude des producteurs. L’attente est forte. Ainsi la
prochaine réunion de l’interprofession laitière sera décisive lundi prochain. Il s’agit
impérativement de débloquer la situation. Pour ce faire, il faut maintenir la pression ;
c’est une obligation dans le cadre d’un rapport de force compliqué et déséquilibré.
Celui-ci est, en effet, trop en faveur de ceux qui « margent » sur le dos d’hommes et de
femmes qui se lèvent tôt chaque matin pour produire un lait de qualité.
L’avenir passe par de nouveaux projets entre industriels et producteurs. L’avenir passe
également par une véritable répartition de la valeur ajoutée du producteur... au
distributeur.
Un partenariat réellement nouveau doit être créé autour du prix du lait sinon le seul prix affiché sera celui... de la colère !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Fossé traité : l’agriculteur ne nie pas mais regrette la procédure
Début juin, un agriculteur reçoit un appel de l’Office français de la biodiversité du Calvados pour avoir traité un fossé. Lundi…
Une éleveuse ornaise sur les marches du festival de Cannes
Jeudi 15 juillet, Anne-Cécile Suzanne, agricultrice à Mauves-sur-Huisne (61), a monté les marches du Palais des festivals à…
Pour la Préfète de l’Orne, Françoise Tahéri, Maxime Le Jeanne décrit l’équipement de l’unité de méthanisation installée en 2011 au Gaec des Fossés à Moussonvilliers dans le Perche et agrandie en 2016.
La préfète appréhende le cycle complet de la méthanisation
Sur l’invitation de la FDSEA et de JA, Françoise Tahéri, préfète de l’Orne, s’est rendue mardi 6 juillet 2021, dans l’élevage de…
Les rendements en orges sont au rendez-vous de la moisson
En date de lundi 19 juillet 2021, les organismes de collecte saluent une belle avancée dans les orges et attendent les premières…
Catherine Pilet-Fontaine, exploitante à Ranville, Daniel Savary, salarié et Geoffroy de Lesquen, agriculteur et vice-président de la fédération des chasseurs du Calvados.
La faune sauvage préservée grâce à la barre d’effarouchement
A Ranville, Catherine Pilet-Fontaine vient de recevoir une barre d’effarouchement, financée par la fédération des chasseurs du…
Moisson 2021
La météo pluvieuse contrarie la collecte
Lundi 26 juillet, la collecte des orges se termine mais la pluie a stoppé l’avancement des récoltes.
Publicité