Aller au contenu principal

Le lin : une filière d’excellence à l’épreuve de la Covid

80% de la production mondiale de fibre de lin teillé est d’origine européenne et la France en est le leader mondial. Outre leur rendement plus élevé, les lins fibre français sont réputés pour leur qualité.

LIN ET COVID
La culture de lin est fortement dépendante de conditions pédo-climatiques.
© DR

La culture de lin est fortement dépendante de conditions pédo-climatiques contraignantes et spécifiques. La Normandie bénéficie de l’alliance d’un terroir (terres profondes et riches) et d’un climat unique (océanique, naturellement humide, avec une faible amplitude thermique), ainsi que du savoir-faire des liniculteurs. Elle est ainsi la première région linicole au monde. Ses lins sont parmi les plus recherchés et ne peuvent être produits ailleurs. C’est pourquoi les deux départements de l’Est normand dominent le classement français avec plus de 60% de la production nationale, produisant à eux seuls plus que la Belgique et les Pays-Bas réunis.
Cette production revêt un poids très important pour l’agriculture départementale puisqu’avec son essor, elle pèse pour 5% du chiffre d’affaires agricole, pour 3% des surfaces (73 000 ha en 2019). Alors que la surface normande de lin a presque doublé depuis 20 ans, cette proportion est en croissance régulière alors que le chiffre d’affaires des productions végétales est soumis à une plus forte variation.

Des débouchés multiples

La France totalise vingt-quatre teillages employant plus de 1 000 salariés. On retrouve en Normandie 10 acteurs présents sur 17 sites dans trois départements. Ceux-ci extraient la fibre de la plante entière et valorisent tous les co-produits.
Le textile concentre 90% des débouchés du lin, alors que le lin représente moins de 0,4% des fibres textiles mondiales. La Chine est le principal pays d’exportation de lin teillé.
On trouve également dans la région quelques industries de seconde transformation qui utilisent la fibre « brute » comme matériau.

Une filière dans la tourmente de la Covid-19

Même si le développement des surfaces était surveillé au niveau régional, notamment en lien avec l’arrêt de la production de betterave dans l’ouest de la région, jusqu’au début d’année, tous les voyants étaient au vert.
La crise a débuté fin janvier pour les teillages français, alors que le virus semblait encore lointain depuis la France, quand la Chine, premier client à l’export des fibres de lin, a mis ses filatures à l’arrêt. Dès lors, la filière est frappée de plein fouet et les inquiétudes sont grandes ! Lors du confinement national, mi-mars, les usines de teillage se sont arrêtées. A cette période, c’est moins de la moitié de la récolte 2019 qui était teillée.
Alors que les usines ont repris progressivement leur activité depuis le 27 avril, la filière, et notamment les teilleurs locaux, ont très rapidement appelé à réduire les emblavements mais les semis de lin de printemps étaient déjà avancés. Les producteurs de lin ont ainsi un an de stock devant eux ! Ce report de paille massif a pour conséquence une baisse brutale des acomptes et des recettes dès cette année.
Les liniculteurs se projettent maintenant sur une réduction des surfaces qui pourrait atteindre 50% à 70% pour la récolte 2021.

 

Chiffres clés
• La Normandie est la première région productrice de lin au monde
• 73 000 ha en 2019 (3% de la surface agricole)
• Des surfaces multipliées par 2 en 20 ans
• Un potentiel de rendement élevé et relativement constant
• 10 teillages
• 5 % du produit agricole régional.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agriculteur Normand.

Les plus lus

Claas, jaguar 990 TT
La Jaguar 990 TT : ce qu’en disent les chauffeurs
Dans la parcelle de Francis Martin et Mickaël Philippe à Sottevast (50), une vingtaine de collègues ont prêté main-forte aux…
VIDEO La Jaguar 990 TT Claas se démène dans la Manche
Le concessionnaire SM3 Claas a fait venir l’ensileuse 990 terra trac pour une démonstration dans la Manche. Venue d’Allemagne, la…
Frédéric Bellanger, Orne
Chez Frédéric Bellanger, le bonheur est dans l’herbe
Pour Frédéric Bellanger, producteur de viande bovine à La Boursillière à Moutiers-au-Perche (61), le bonheur est dans le pré :…
ABATTOIR ASH TEBA
Nouveau coup dur pour l’abattoir et Teba
Dans la nuit de mercredi 21 à jeudi 22 octobre 2020, des fuites sur l’installation froid ont été détectées à l’Abattoir de Saint-…
SCoT Caen métropole
Le futur visage de la métropole de Caen
Le nouveau SCoT de Caen métropole réduit la possibilité d’urbaniser les terres agricoles et naturelles. Une enveloppe foncière…
LIN ET COVID
Le lin : une filière d’excellence à l’épreuve de la Covid
80% de la production mondiale de fibre de lin teillé est d’origine européenne et la France en est le leader mondial. Outre leur…
Publicité